Jusqu’où suivre la mode ?

mode-personnelle, publié le , mis à jour à

Pull à épaulettes Mango
le détail de l’hiver 21

Que de réactions enflammées autour du post consacré au col XXL ! Certes, l’objet est clivant, on l’aime ou on le déteste. Mais je ne m’attendais pas à autant de réactions courroucées (certaines piques m’ont fait rire, je l’avoue). Vous vous demandez comment on peut se laisser avoir par un truc aussi moche. Mais n’est ce pas le jeu de la mode ? Imaginer des fantaisies aussi légères que passagères rarement au goût de tous ?

Ce n’est pas un scoop, la mode n’est pas toujours élégante, ni seyante. Il suffit de regarder des photos des trois dernières décennies : tout n’était pas d’un chic exquis.

les années 80… la décennie qui emballe de nouveau… les moins de 25 ans !
Depuis l’investiture de Joe Biden, Ella Emhoff, la jeune belle-fille de Kamala Harris, fait frétiller la mode – et ricaner les sceptiques – elle me fait penser aux débuts de Tavi Gevinson aka Rookie
la controversée Batsheva dress qui n’en finit plus de créer l’engouement

Qu’est ce qui est beau ? Qu’est ce qui est moche ? Le moche ou le beau « en soi » existent-ils ? Le bon goût est-il toujours juste ?

Définition impossible ! Trop de subjectivité.

Même la somptueuse collection été 21 de Diorne fait pas l’unanimité

En plus, la mode s’amuse à provoquer, par exemple avec ces Ugly shoes (chaussures affreuses) qu’on adore ou vilipende.

Si la majorité s’accorde à dénigrer la tatane de curé en plastique, la grosse basket continue à diviser.

les grosses baskets amusent les audacieuses qui les portent avec pantalon large, jupe crayon et robe bohème –
baskets Jonak

Je pense que le vêtement qui met tout le monde d’accord n’existe pas.

C’est plus juste de répondre : j’aime ou je n’aime pas.

la chemise froufroutante vous enchante ou vous désole –
chemise Manoush


Quoi, un débardeur ?! s’exclame Caroline alors que Carole s’en réjouit –
débardeur Mango

Et puis, au-delà des tocades, il y a tous ces changements subtils, notamment autour des matières, des volumes et des coupes. Aujourd’hui, le confort du large domine. Un pull loose est moins élégant qu’une robe fourreau ? Tout dépend qui le porte. Et comment !

le volume monte de plus en plus –
chemise et pull oversize Stadivarius

J’en profite pour répondre à l’une d’entre vous qui me demande si je conseille n’importe quelle tendance à mes clientes même si c’est moche : en fait, les personnes que j’accompagne comptent avant tout sur moi pour trouver leur style, miser sur des pièces « sûres », de qualité et dont elles ne se lasseront pas. Et pour s’approprier les nouvelles coupes qui vont mettre en valeur leur silhouette et leur faciliter la vie.

on ne voit que lui, le pantalon à la cheville, l’ami de toutes… ou presque –
pantalon Harris Wilson
les hauts étriqués, c’est fini depuis longtemps, et pourtant, le t-shirt ample surprend encore –
t-shirt Sœur
non, le manteau long à la mode n’est pas réservé aux grandes –
manteau Ekyog
depuis qu’il est arrivé, le pantalon “paper-bag” plaît aussi aux hanches larges et aux ventres ronds – pantalon taille haute ceinturé Sessun

On peut critiquer la mode des bottines à petits talons ou des sneakers mais quelle joie pour celles qui ont envie d’injecter une dose de fantaisie dans une tenue stricte sans se faire mal aux pieds.

ça fait longtemps que j’aime les baskets pour décontracter une robe ou un pantalon classique, et vous ?
robe Boden

Je suis toujours épatée de voir des pièces périlleuses – en tout cas pas faciles – finirent par devenir des “basiques”.

la combinaison pantalon continue de diviser : on l’aime pour la vie ou on s’en méfie – combinaison Mode Trotter

Bien sûr, comme vous, il y a des styles et des vêtements que je déteste et qui m’affligent. Mais ça ne regarde que moi. Si j’ai mal aux yeux, je regarde ailleurs.

Généralement, même si je n’adhère pas à une pièce, je trouve réjouissant de voir une personne s’amuser avec sa garde-robe et s’y sentir bien, même avec des loupés.

Leandra Medine Cohen, la fondatrice du fameux blog Man Repeller (2010-2020) le rappelle depuis des années : “le bon goût est subjectif”

On a toutes notre façon de s’approprier les vêtements.

Même un « truc moche » peut être bien porté.

avec le confinement, c’est le retour en force du jogging à porter à la maison et dehors (mais pas pour faire du sport !) –
jogger tie and dye Topshop
il va sûrement faire hurler la moitié d’entre vous –
Jogger 4th & Reckless

C’est vrai, on nous propose parfois des pièces improbables qui, à force de matraquage, finissent par nous convaincre. Rappelez-vous du début du slim : laquelle d’entre nous n’a pas regardé cette coupe moulante avec des yeux circonspects (« Horrible, on voit tout ! ») pour finalement céder ?

Preuve que ce qui n’était pas censé durer peut s’installer pour longtemps.

la surchemise épaisse à carreaux, un classique de retour cet hiver – surchemise Josefine

Ces gros godillots que vous  trouvez peut-être affreux, pas féminins et patauds comblent celles qui les portent, elles leur permettent de revisiter des pièces délaissées de leur penderie et de moderniser un look.

grâce à la mode des godillots XL, la Dr Martens n’a jamais été autant à la mode
un look Asos qu’on adore ou déteste

Qui peut dire que TOUTES les pièces d’une garde-robe sont flatteuses ? Parfois, la dégaine importe plus. Bien sûr, dans la limite du confort, du bien-être et du respect de la personne. Pas question d’être ridicule ou trop mal fagotée.

le manteau oversize qui a fait son apparition ces dernières années n’en finit par de plaire… ou de déplaire !
Pardessus double boutonnage La Redoute Collections

Sans oublier ces vêtements qu’on a détestés et qu’on se met à aimer. Ou l’inverse. Notre œil s’habitue, se forme, se laisse influencer, guider… Pourquoi pas si ça reste dans la limite de ce qui est bon pour soi, son âge et sa silhouette ?

le retour de la blouse lavallière qui désole certaines et met les autres en joie –
blouse la Redoute Collections

Le plus regrettable, c’est de craquer pour du jetable, pour une pièce que vous n’aimez pas vraiment ou qui ne vous correspond pas uniquement parce que vous avez été sous influence.  Regrettable pour le porte-monnaie et la culpabilité. On se sent bêtement « mouton ». Mais qui n’a pas fait d’erreur ?

Pour moi, le mauvais goût se niche ailleurs. Notamment dans la façon de traiter les autres et de se comporter en société et dans le monde.

Merci d’être toujours aussi franches et spontanées !

Commentez cet article

55 commentaires

Avatar de Eveange66

Eveange66

Bonjour Isabelle,
Oui tu as raison, il faut dire j’aime ou je n’aime pas, pas un péremptoire ” c’est moche” qui n’est ni justifié ni justifiable.
Pour ma part, ma réaction, que la sortie de ces cols à cristallisé, à été le résultat de certaines des tendancescqui me font sortir un peu de mes gonds, parce que, pour moi, illustration criante d’un manque totale de créationbet d’inspiration des “créateurs”.
Pour moi, la mode n’existe plus depuis quasi 20 ans, depuis la disparition des couturiers et l’apparition des fameux DA , les directeurs artistiques, qui ne savent plus coudre ni dessiner ni couper, ni la morphologie. Cela va de pair avec la main mise des moules plein d’argent sur les maisons de coutures.
Bon, OK, tout cela n’est pas nouveau bien sur, mais pas à cette échelle.
Pour moi, désormais, j’ai l’impressionvu voir passer des tendances très rapidement, pour faire vendre, ce qui est le propre de la tendance certes, mais tout s’emballe.
La mode est, pour moi, en “mode” totale fast fashion. Sans aucune réflexion.
J’ai l’impression d’assister à un balai de.. bouffons. Je n’arrive pas à trouver un meilleur mot, plus adéquat.
Alors oui, comme tu le soulignes, ce n’était pas mieux avant ( bon au moins il y avait de la couleur…).
Quant au slim, les crocs, les(trop) grosses godasses, les birkenstok… Tout ça, je n’ai pas cédé. Les tendances ne m’intéressent pas du elles ne me mettent pass en valeur.
Je refuse d’avoir un rôle de panneau publicitaire.


Répondre

    Avatar de Eveange66

    Eveange66

    @Eveange66 : parce que j’ai beaucoup à écrire..
    C’est aussi un sentiment, une vague qui va au delà.
    Tu évoques la notion de confort qui a, non pas émergée avec la crise du covid, mais c’est affirmée : j’y pensais hier en portant mes pantalons larges, à taille haute, vintage, à pinces.
    En tout confort parce que larges, sans serrer mais néanmoins avec de la tenue, une belle coupe, des pinces.
    J’ai aussi des caleçons ( bon OK des leggings…), des jogger, que je garde pour faire le ménage ou du sport.
    C’est comme si, depuis des années, en réaction peut être, on continuait à ignorer son corps, son SOI, en se “laissant aller”, à tous les niveaux
    Faire dadame, je pas trop s’habiller, s’appreter, suivre les tendances, suivre le flot. Perdre les repères sur ce qui va ou pas, perdre les valeurs sur ce qui est de qualité ou pas, un beau tissu, des coutures droites, une doublure parfaite, une vêtement interface… Bref, toute une culture de base qui n’existe plus.
    J’ai commencé à vendre sur vinted. Je surprise de voir combien un grand nombre des personnes n’ont aucune idée de la valeur des vêtements, par rapport, par exemple, à du Zara ou sezane… Je propose des marques comme Alaia, Vivienne Westwood et autres… Bref, de la couture, de la qualité, des pièces pas nécessairement tendance quand elles ont été créés non plus.
    Perte de repères totale !!
    C’est tout cela que je souhaitais exprimer, avec ce texte sur le col. C’est ça aussi que je voudrais que les femmes connaissent, plus que de savoir si un truc est tendance ou pas ?
    Pour ma part, si quelqu’un me montre ce qui me convient le mieux en terme de coupe, de couleur, super, c’est bien. Mais quid de la qualité des tissus, des coutures… Est ce que ce quelqu’un saura aussi me le transmettre ? Pas certaine.
    Ce que j’exprime, je ne pense pas que ce soit de la nostalgie de vieux…
    Et pour en revenir aux robes longues, ” modestes” de machin ( navrée, je suis sur mon téléphone, aucun irrespect en ne tapant pas son nom), j’a


    Répondre

      Avatar de Eveange66

      Eveange66

      @Eveange66 : rebelote.
      J’avoue ne pas comprendre.
      Si l’on souhaite se vêtir de façon plus longue, avec des vêtements moins révélateurs, il y en a toujours eu !!
      Pas besoin d’en faire une tendance en créant des vêtements que je trouve, pour le coup, régressifs.
      Il y à toujours eu des vêtements à manches longues, à col fermés, des jupes longues, des robes longues. Il fallait juste chercher un peu. La encore, comme pour les vêtements confort, on se cache. Entre le slim taille basse qui boudine, et la robe longue à froufrous, il y à de très nombreuses autres options. Et celles qui portent ces robes longues très chères, ne sont pas nécessairement celles qui souhaitent s’habiller de façon plus… formelle.
      Pour moi, c’est aussi l’illustration d’une perte de sens critique générale et ça, c’est effrayant.
      J’aime les vêtements, en discuter, et merci à toi d’être encore presente, pas seulement sur Instagram !!
      Merci d’échanger avec nous, nous laisser nous exprimer et nous proposer d’autres options, bousculer nos idées.
      Navrée encore pour mon laïus : mais heureusement que j’ai pu le faire.. Je ne vois pas du tout Instagram me laissant m’expliquer de la sorte et me laissant mariner dans ma frustration 😃😃😃


      Répondre

        Avatar de mode-personnelle

        mode-personnelle

        @Eveange66 : merci d’avoir pris tout ce temps pour poursuivre la conversation… il faudrait ouvrir un salon de discussions pour répondre à tous les points que tu évoques tant ils sont vastes. D’ailleurs, ce serait passionnant d’en parler avec une historienne de la mode.
        Je ne suis pas d’accord avec tout ce que tu dis, et ce n’est pas bien grave, je sais que tu aimes les échanges. Certes, même si on est dans l’ère de la fast-fashion, je vois aussi de jeunes marques qui tiennent à mettre en avant la qualité des matières premières, des finitions et du savoir-faire artisanal. C’est le cas – à propos de cols – de Maison Flore ou de 71bis. Ou de Valentine Gauthier, Marilyn Feltz, Lenvers, Reuni… Je suis consciente de mon rôle éducatif, j’apprends – à celles qui l’ignorent – l’importance d’un beau tissu, des finitions… Ce qui fait qu’un vêtement va mieux tomber et durer. De plus en plus de personnes vont vers le vintage pour trouver des pièces plus originales et de qualité. Dont des jeunes femmes. Preuve que ça frémit du côté des envies !


        Répondre

          Avatar de Natginger

          Natginger

          @mode-personnelle : Bonjour à vous deux!
          Je suis encore une fois entièrement d’accord avec ce que vous écrivez Eveange, vous exprimez bien ce que je pense. Par ailleurs, Isabelle, c’est sans doute vrai ce que tu dis sur les jeunes marques, mais ces marques sont hors budget pour moi, donc, les tendances, je ne vais pas les acheter chez elles, car les tendances sont faites pour passer…. Encore une fois, si on n’a pas un corps “standard” et quelques soucis de santé, et peu de budget il est difficile de bien s’habiller, MEME en allant Etsy, ou autres…. Regarder ailleurs si on n’aime pas? Mais il y en a partout de ces pulls immenses, de ces vêtements peu flatteurs même sur les mannequins, et encore une fois, pour que cela fasse chouette, car on voit des femmes qui les portent avec bonheur, il faut débourser parfois beaucoup trop pour n’importe quel budget et ensuite aller vers une bonne retoucheuse, ce qui ne courre plus les rues non plus. Sinon Isabelle, je ne te félicite pas avec ton article sur les grands cols, devine qui est allée se perdre dans les méandres d’Etsy l’autre jour, à la recherche de jolis chemisiers anciens, hein??? 🙂 Comme quoi, ce que tu écris nous ouvre un peu les œillères, bien que je me sois contenté de les mettre dans mes favoris: je dois me racheter un manteau et quelques tenues (et pour le manteau, je ne parviens pas à trouver dans mon budget de manteau cintré, en laine, pas en machin chose qui tienne pas chaud) et pas trop long vu mon 1.50). Alors pour les jolies choses que j’ai repérées, je vais attendre. Et ne crois pas, hier encore j’ai pensé à toi, j’ai essayé un chemisier de la marque Brigitte Bardot, avec un col très fantaisie et des manches immenses, que je trouvais marrant et joli. Et le prix avec car c’est un magasin de dégriff, où j’ai parfois trouvé des trésors. Mais non, ça ne me flattait pas, vraiment pas et en ce moment, je n’ai pas envie de ne pas être flattée et hélas….


          Répondre

            Avatar de mode-personnelle

            mode-personnelle

            @Natginger : il ne s’agit pas de se sentir moche ou pas flattée par un vêtement, loin de moi cette idée… je fais juste la nuance entre une pièce qui donne une dégaine mais, par exemple, ne révèle pas une taille fine et une autre qui montre bien la taille mais qui n’a pas de style.
            Je trouve qu’aujourd’hui, tout le monde peut s’habiller à moindres frais. Il y a des pièces de bonne qualité, pas forcément bourrées de détails mode obsolètes en deux mois, dans les grandes enseignes. Et puis, il y a le dégriffé quali (pas le rebut dont personne ne veut), la seconde main, les boutiques de dépôt-vente, le vintage, les fins de soldes… Sans oublier les vêtements de toujours, comme le caban breton en pure laine. Bonnes recherches !! 😉


            Répondre

              Avatar de Natginger

              Natginger

              @mode-personnelle : Oui je sais bien que tu ne voulais pas dire cela, mais quand même autour de soi, on voit beaucoup de choses qui ne nous flattent pas. Et je persiste et signe, Isabelle, on ne peut pas toujours s’habiller à moindre frais, quand on n’a pas un corps standard, ce n’est pas vrai, la preuve, cela fait des années que je constate que de plus en plus, dans les grandes enseignes, que je ne parviens plus à trouver de vêtements et qui m’aillent et qui ne soient pas fabriqués de façon désastreuse ou avec des tissus bas de gamme. J’ai pas envie de me peler dans un manteau où il n’y a presque pas de laine. Et quant au vintage, aux boutiques dégriffées, oui je cherche, la preuve ce que je racontais sur mes essais d’hier, et aussi encore ce matin, à chercher, chercher, et à ne pas trouver ou alors, pas dans mon budget, ou alors pas à ma taille ou dont je ne suis pas sûre que cela m’ira etc. J’ai passé mon samedi dernier à chercher un manteau qui me convienne, dans toute la ville, je ne pense pas qu’il apparaisse en fins de solde non plus. Donc l’hiver prochain, il va falloir que je débourse dès le début de la saison, si je trouve un modèle me convenant, mais je ne pourrai pas y mettre non plus n’importe quel budget…Oui il se peut qu’il y ait de temps en temps un modèle de vêtements dans les grandes enseignes qui convienne, etc.Mais c’est rare et de plus en plus rare. C’est un fait que je constate de plus en plus, tu peux me croire, et je le fais avec beaucoup de tristesse.


              Répondre

                Avatar de mode-personnelle

                mode-personnelle

                @Natginger : je comprends ta tristesse et ta frustration, c’est décourageant. Mais je t’assure que les personnes que j’habille – quel que soient leur âge, leur budget et leur morphologie (parfois atypiques) – ont fini par trouver la bonne formule, même si en effet, c’est plus complexe avec un budget serré. Je te souhaite de trouver le manteau qui t’accompagnera longtemps et te mettra du rose aux joues.


                Répondre

                Avatar de MarieT

                MarieT

                @Natginger : Bonsoir est-ce que vous avez regardé du côté des soldes damart(quali+laine) et bonprix(pas cher et plusieurs manteaux ont de la laine) notamment?


                Répondre

Avatar de Scampi

Scampi

Le plus important ça reste quand même de trouver des coupes, des couleurs et des matières qui nous vont et qui nous flattent la silhouette et le teint il me semble… Je comprends la notion de subjectivité en matière de mode, il y a plein de tendances que je trouve sympa sur mes copines mais pas sur moi (et inversement), mais vous ne trouvez pas que certains trucs ne vont a PERSONNE en ce moment ?? Pas même aux mannequins, aux Instagrameuses ou aux stars ! Ou alors c’est moi qui vieillis…? En tout cas je croise les doigts et les orteils pour que le slim taille basse déchiré ne fasse JAMAIS son comeback !!


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Scampi : ce que je trouve moche, même sur les mannequins des boutiques en ligne, ce sont les associations douteuses de vêtements où la pièce est posée, comme ça, sans vie, sans intention.. avec les mauvaises chaussures, la mauvaise longueur… Et puis le détail mode cheap est toujours moche, la couleur ratée, le tissu bas de gamme… Après, il y a des trucs que je déteste… le jean moulant déchiré avec un pull court. Tant mieux, ça fait un bail que ce n’est plus de mon âge !


    Répondre

Avatar de Sophie

Sophie

Bonjour,

100 % d’accord avec votre article et1000% d’accord avec votre définition du mauvais goût !

Merci pour vos articles.

Que votre journée soit belle 😊

Sophie


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Sophie : Merci Sophie pour ce gentil mot qui me touche beaucoup. Bonne journée, aussi !


    Répondre

Avatar de Caroline

Caroline

J’ai raté la polémique des grands cols… mais j’aime beaucoup cet article. Je vois comment mon propre regard a changé sur le long ou le large (deux catégories de vêtements qui ne me vont pas bien à la base, étant petite et avec des formes). Et je suis terrifiée à l’idée que le moulant va forcément revenir dans quelques années… comme d’autres ici, je reste triste de la baisse de qualité des vêtements depuis 20 ans (c’est pourquoi je crois au vintage et porte volontiers des affaires ayant appartenu à ma mère et des accessoires trouvés dans des vide-greniers). Après, tout change, les jeunes d’aujourd’hui inventeront de nouveaux langages (d’ailleurs, ils portent beaucoup de vintage) et trouveront comment s’exprimer! La mode est plutôt intéressante en ce moment, avec ses expérimentations curieuses et ses envies de dire un monde nouveau… alors laissons-la faire!


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Caroline : je suis d’accord, je n’avais pas senti depuis longtemps ce frémissement, cette envie d’aller vers autre chose. Et vive le vintage ! Sauf quand la boutique en profite pour gonfler les prix des pièces à la mode 😉


    Répondre

Avatar de Isabelle

Isabelle

Bonjour Isabelle !
Je suis vraiment d’accord avec toi, la mode c’est fait pour s’amuser, on y prend ce avec quoi on a envie de jouer et ce n’est pas un scoop de dire que tous les goûts sont dans la nature. Comme tu le dis, si ça pique les yeux on regarde ailleurs
À bientôt
Bises


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Isabelle : bonjour Isabelle. Et merci ! 🙂


    Répondre

Avatar de Chti'stelle

Chti'stelle

J’aime beaucoup ta réflexion sur la dégaine qui importe davantage, parfois, que la ligne flatteuse d’un vêtement. Pour ma part, j’essaye de conjuguer les deux, mais selon les jours, l’un l’emporte sur l’autre. En tout cas, je peux comprendre les filles/femmes qui veulent sortir de la mode qui flatte leur féminité, et des vêtements qui flattent leur silhouette, cela réduit considérablement l’éventail de choix de ses vêtements. C’est une forme d’émancipation qui confine parfois à la provoc, mais franchement cela m’est bien égal. Ce qui est sympa d’après moi, c’est quand des marques/créateurs récupèrent des tendances mode too much mais réussissent à calmer le jeu et à repenser artistiquement le vêtement ou l’accessoire. Il me semble que tu nous en donnes quotidiennement l’exemple par tes tenues qui ne manquent pas d’audace, ni de chic. Merci pour ce post hyper plaisant à lire et les photos des années antérieures sont tout simplement extraordinaires et permettent de prendre le recul nécessaire en effet !


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Chti’stelle : “je peux comprendre les filles/femmes qui veulent sortir de la mode qui flatte leur féminité, et des vêtements qui flattent leur silhouette, cela réduit considérablement l’éventail de choix de ses vêtements” Je te suis complètement. Tous les vêtements de ma garde-robe ne sont sûrement pas aussi flatteurs que des pièces plus conventionnelles. Mais ce qui compte, pour moi, c’est de me sentir bien, confortable, plus ou moins lookée… Je me moque de mettre ma poitrine ou mes fesses en avant si j’ai envie de porter une robe large. Je n’ai pas envie d’avoir l’air d’un sac à patates mais pas envie de me glisser pour autant dans une robe fourreau.

    Je ne parle pas au nom des personnes que j’habille, chacun a des attentes différentes.


    Répondre

Avatar de Oumou

Oumou

Bonjour Isabelle,
Le plus triste comme tu le dis, c’est de craquer sur une pièce qu’on n’aime pas juste parce que c’est à la mode.
Pour le reste comme cité dans plusieurs comms, les goûts sont dans la nature.
Mais j’aime quand une silhouette m’interpelle, en positif ou négatif! Je ne suis pas fan de l’effet déguisement de certains look


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Oumou : tout dépend ce que tu entend par “déguisement”. Par exemple, Leandra Medine est très sophistiquée avec un look travaillé (dans son genre) mais qui lui correspond. Certaines personnes la trouvent sans doute déguisée. Pour moi, le déguisement s’assimile plus à la personne qui copie un style qui n’est pas le sien.


    Répondre

      Avatar de Oumou

      Oumou

      @mode-personnelle :Oui c’est de celà dont je parle. Copier un look vu sur quelqu’un d’autre ou se forcer à porter une pièce pour faire comme les autres 😉


      Répondre

        Avatar de mode-personnelle

        mode-personnelle

        @Oumou : c’est ce qu’il me semblait 😉


        Répondre

Avatar de Mireille

Mireille

Chère Isabelle,

c’est vrai, si on n’aime pas et que ça pique les yeux alors on regarde ailleurs. ….Mais on fait comment quand on a la plupart du temps les yeux qui piquent (et il faut bien le dire les oreilles aussi)??? surtout ces temps-ci avec le port du masque qui fait déjà très bien cet office. Ce qui compte je crois c’est que le vêtement soit flatteur pour la morphologie et la personnalité de celle qui le porte… là encore, il y a plusieurs niveaux de lecture…j’essaye d’en prendre mon parti.
Mais j’en ai plus que marre de ces vêtements tendance hors de prix versus la pauvre qualité du tissu et/ou la coupe . C’est la chasse au trésor. Il faut regarder les étiquettes avec attention, il faut tout vérifier, on ne peut plus/ pas dire si j’achète cette marque/ ce designer, ce sera bien…. je trouve ça épuisant et quelquefois/ souvent les prix sont exorbitants ….alors quand on nous balance les ugly shoes, les bottes de combat, le top à épaulettes, et le col large mousquetaire , les manteaux oversized, enfin tout oversize je dis ughhhh./ Brrrrrr .est-ce une réponse de la Mode à la dureté des temps et à l’incertitude? probablement…en tout cas je ne trouve pas les tendances de mode trés réconfortantes…
Et dans la série mouton, je me suis faite avoir – à mon corps consentant- l’été dernier avec le débardeur the Frankie shop partout sur Insta-. commandé aux US, il est en coton qui gratte et que dire des épaulettes (on verra quand je le ressortirai du placard cet été)…j’ai aussi succombé aux boots combat mais même si je les trouve super moches, elles sont pratiques et de belle qualité. Je ne me sens pas totalement à l’aise avec l’image que je projette en total look jogging -ultra confort- et ces boots. mais confort avant tout. Je rêve de tenues qui soulignent la silhouette sans être étriquée. Au fond, tu as raison, toutes les pièces d’une garde-robe ne sont pas flatteuses et cela me rassure de te/le lire.
xx


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Mireille : on compose avec sa garde-robe entre confort, style, dégaine et… plaisir. En étant attentif, ça fait partie de la quête, on trouve des pièces de qualité, pas forcément chères. Désolée d’apprendre que le débardeur FS gratte. Ça, c’est agaçant. Impression de se faire berner par l’e-shop tendance.
    PS : les godillots army ne sont pas (encore) passés par moi, ni le col XL… mais le jogging, oui (à la maison, seulement). Et l’oversize, bien sûr. 😉


    Répondre

Avatar de Cécile

Cécile

Merci Isabelle pour cette mise en perpective. Oui certaines pièces à la mode sont “moches” mais nous plaisent quand même (pour leur confort, leur décalage ou leur clin d’œil à une aute époque ?) On peut les délaisser ou s’en amuser… le mauvais goût se niche ailleurs, tout à fait d’accord avec toi 😉


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Cécile : l’essentiel est de se faire vraiment plaisir, avec la conscience – ou non – de suivre une mode. C’est fait pour ça de toute façon !


    Répondre

Avatar de Christiane bretagna

Christiane bretagna

Votre merveilleuse tolérance fait du bien vous êtes tellement apaisante j’adore vous lire


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Christiane bretagna : c’est si gentil… j’aime partager alors quelle joie de lire vos mots.


    Répondre

Avatar de isa

isa

Mais d’où tu as retrouvé ma photo de noël 1984 ?!
Avec ma meilleure copine de 5eB on avait acheté notre fuseau elastiss chez pantashop, ma mère m’avait prêté son sous-pull fushia à pois orange assorti à mes chaussettes ( j’ai toujours mis un point d’honneur à être élégante en toute circonstance ) , j’avais mis la dose de gel vivelle dop dans mes cheveux pour saluer comme il se doit la fin d’une année plutôt chouette, et ma petite soeur avait tout copié sur moi comme d’hab…#jefaiscequejeveux #avecmescheveux


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @isa : so vintage ! Olala ces coiffures. Dire que le mulet séduit de nouveau les moins de 30 ans.


    Répondre

      Avatar de Sylv

      Sylv

      @mode-personnelle :


      Répondre

Avatar de Mireille

Mireille

@mode-personnelle :Ahlala je culpabilise avec ces combat boots. heureusement ce sont des Patricia Blachet qui les a féminisées avec du glitter argent.
grâce à toi, j’ai découvert plusieurs jeunes marques qui ont une démarche éthique et personnelle avec un souci de faire du beau, tendance et pérenne.


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Mireille : ah mais pourquoi culpabiliser ?.. Je suis sûre qu’elles permettent de raconter une nouvelle histoire à certaines pièces de votre garde-robe.


    Répondre

Solange

La mode il faut prendre ce qui nous plaît et l’adapter à notre façon, bien sûr il y a certaines pièces que je n’aime pas et que je.ne trouve pas seyantes mais nous n’avons pas toutes les mêmes goûts et c’est tant mieux !
Soyons différentes soyons nous soyons unique !
Bonne soirée Isabelle


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Solange : comme tu dis, vive la variété… nous aussi, nous sommes multiples, finalement.


    Répondre

Avatar de Sylv

Sylv

La coupe mulet (je précise revisité) esprit @janeedosalon (je ne suis pas sûre de l’orthographe) et bien j’aime beaucoup. Je trouve cela fun. Tout comme ´l’esprit vintage . Aujourd’hui je pense que tous les styles sont permis. Que cela dépend de qui le porte et de comment on le porte. Parfois je suis surprise : une pièce que j’aurai trouvée quelconque sur un porte-manteau est transcendée par la personne qui le porte et c’est waouh. Il faut aller vers les vêtements que l’on aime et qui nous vont mais parfois aussi faire fin de nos à-priori et oser un style différent…


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Sylv : merci, je ne connaissais pas cette coiffeuse ! Je retrouve un esprit Patti Smith période mulet (la classe, toujours). Je suis d’accord, tout peut se porter… même un truc improbable peut donner une dégaine folle. C’est toujours intéressant de réviser son jugement. Ça vaut pour tous les domaines !


    Répondre

Avatar de Alysanne

Alysanne

Il faut bien que la mode change et mette en avant des choses variées sinon on s’habillerait toujours pareil. Mais ce n’est pas toujours du meilleur effet, j’ai même l’impression que c’est délibéré, quand une pièce ou un look ne va qu’aux filles d’1m80 sans poitrine avec une taille de guêpe et des chevilles délicates, ça donne un côté désirable qui tient peut-être moins au vêtement qu’à l’envie d’avoir une allure aussi “remarquable”… A nous de faire du tri pour prendre ce qui nous va et nous amuse. Je regrette quand même aussi cette tendance… C’est ultra subjectif mais je trouve que les costumiers de films et séries de fantasy et SF créent des habits et silhouettes qui me font bien plus rêver que les défilés de mode… À la fois plus beaux, originaux et importables dans la vraie vie avec quelques adaptations 😁.
Ce n’est pas nouveau de toute façon, comme disait Oscar Wilde “La mode est une forme de laideur si intolérable qu’il faut en changer tous les six mois.” 🤣


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Alysanne : sacré Oscar, toujours le mot cynique ! 😀
    Ce que j’aime, dans certaines séries SF d’aujourd’hui (plus dystopiques que fantasy), c’est ce mélange rétro-vintage-futuriste très looké mais impossible à dater.


    Répondre

Avatar de Josefinalaplage

Josefinalaplage

Je n’ai pas de jogging, je ne ceinture jamais mes blazers, j’ai reposé les grosses boots essayées qui me faisaient une bonne dégaine parce que trop grandes ( je n’ai pas dit mon dernier mot)… Mais que j’aime la tenue bordeaux… Ainsi que le débardeur bleu oversize bien associé à la blouse aux manches volumineuses. Je ne dis jamais que c’est moche mais plutôt pas fait pour moi. En fait il suffit de prendre le temps d’essayer, d’oublier les auto jugements et de se laisser aller à jouer avec la mode… D’autant que les occasions de s’amuser se font rares quand on traverse une épreuve qui dure depuis bientôt un an. Merci Isabelle


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Josefinalaplage : tu as raison ! Amusons-nous tant que ça ne fait de mal à personne, y compris à soi-même. Or, les préjugés nous font du tort. J’en entends toute la journée : je ne pourrai pas porter ça / je suis trop grosse, maigre, vieille pour ça / ça ne m’ira pas… Sans compter les injonctions qui viennent de l’extérieur. Moralité – tu l’as expérimenté : toujours essayer pour vérifier. Au pire, ça ne marchera pas !


    Répondre

Lilie

Génial toutes ces photos et ces explications de look. Il y a effectivement certaines tendances que je ne porterai jamais, plus par inconfort personnel que parce que je n’aime pas.
Mai j’adore voir des looks décalés, même si je ne les porterais pas.

Quant aux grosses baskets, j’adore mais ce sont des chaussures lourdes, et en fin de journée mes pieds ne sont pas si reposé que ça… Même sensation qu’avec des stilettos hyper confortables 😉
Alors coté sneakers, j’ai opté pour le style “Stan Smith”, vraiment le top avec n’importe quelle tenue.
Bonne journée


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Lilie : j’ai plusieurs des baskets qui ne sont pas plus lourdes que des Stan… Tout dépend du modèle, de la composition de la semelle. Mais peut-être parles-tu au sens figuré, lourdes sur la jambe, la silhouette… Ça vaut le coup d’essayer. Parfois, au contraire, par contraste, ça affine la gambette. A vérifier selon sa morpho et la tenue.


    Répondre

jicky

c’est quand même marrant qu’on finisse par trouver (tous) ultra moches des looks des années ’90 qui nous paraissaient sympas à l’époque (les BO en plastiques + choucroute-cheveux + épaulettes à la Jackie du Club Dorothée :-))…. Preuve qu’il y a quand même des choses universellement moches 🙂


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @jicky : la choucroute, ça me fait mal aux yeux… Idem pour le jogging froissé bariolé. Mais je me surprends à avoir une nostalgie pour les looks ados “tiche large dans un jean taille haute, créoles”…. l’esprit “Patine”.


    Répondre

Avatar de alexa

alexa

Ce qui est bien c’est que la mode ne fera jamais l’unanimité et nous fournira toujours un thème inépuisable d’échanges…En tout cas, le pull à épaulettes Mango m’a tapé dans l’oeil…Il faut que j’aille voir cela de plus près, merci Isabelle!!!


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @alexa : il a de l’allure, je trouve !


    Répondre

Avatar de FORESTIER

FORESTIER

J adore ce thème c est super intéressant, et avec du recul en regardant de vieille photos ou j étais plus jeune j ai fais le constat qu’ a cette époque les vêtements que je portais me veillissais alors qu actuellement j ai l impression de faire plus jeune aujourd’hui il me semble que le choix est plus large et l association de certains vetements que l on aurait pas osé porter avant font que le vetement est sublimé


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @FORESTIER : ta remarque est très intéressante. Et juste… J’en vois la confirmation dans des penderies que je visite. Actuellement, on peut trouver des pistes tellement plus “modernes” sans frôler le jeunisme.


    Répondre

Avatar de Claire

Claire

Hello, Isabelle, comme d’habitude, tu nourris la réflexion! Et merci à Eveange66, que je lis toujours avec plaisir. J’essaye de naviguer entre tendances / vêtement coup de coeur. Je ne crois pas que des vêtements qui mettent en valeur soient toujours inconfortables, sauf si l’on adopte de la féminité une définition hyper restreinte à base de jupe crayon et escarpins 12 cm…

Mon regard sur la mode est forcément influencé par les images que je consomme, que ce soit sur instagram, les magazines, les blogs mode… Si bien que ces dernières années, j’ai acheté ma première paire de DrMartens, et même un manteau en fausse fourrure (soldée la semaine dernière) sans que je me dise “j’achète cette pièce parce que c’est la pièce de l’hiver 2020”.

Je me dis au final que ces choix que je fais, même pas toujours conscients, constituent mon style. et que ce même style évolue d’une manière très fluide sur plusieurs années. J’ai renoncé à toutes tentatives de définition de ce dernier!


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Claire : “Je ne crois pas que des vêtements qui mettent en valeur soient toujours inconfortables” = je te remercie de le souligner, on fait trop souvent le raccourci.

    Comme toi, je viens de m’offrir ma première paire de Doc, sur un coup de tête, après avoir renoncé depuis plusieurs années (j’espère les rendre plus confortables, pour l’instant, ouille).


    Répondre

      Avatar de Murielle

      Murielle

      @mode-personnelle : Pour mes Doc, celle en cuir normal je n’ai jamais eu aucun problème, même la première fois, par contre, j’ai acheté les cuir vernis noir, rien qu’à l’essayage j’ai senti que ca serrait pas mal, ceux la je crois que je vais douiller aussi, je commencerais à les mettre chez moi petit à petit avant de sortir avec


      Répondre

Avatar de Murielle

Murielle

Le pull de la première photo ne me déplait pas du tout, vu exactement le même modèle en sweat chez H&M


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Murielle : c’est la manche du moment


    Répondre

MON BLOG PERSONNEL

Oui, c'est possible de suivre les tendances sans ressembler à tout le monde. Oui, il y a plusieurs façons d'exister. Même si on n'a plus 25 ans, on peut inventer son style. Oser. S'amuser. Et se mettre en mode personnel. Je suis une spécialiste de la penderie heureuse, un guide qui vous aide à ne ressembler qu'à vous-même...

Voir mon profil

mode personnel(le)
MODE : n.f. Conforme au goût du jour. n.m. Manière individuelle de vivre, d'agir, de penser. PERSONNEL,ELLE : adj. Qui concerne une personne. Qui s'adresse personnellement à quelqu'un. MODE PERSONNELLE : n.f. La mode sur un ton personnel. Le mien, le tien, le sien.
Et si on prenait rendez-vous !
écrivez-moi ici
isabelle@modepersonnel.com
Podcast
podcast
Facebook
Retrouvez les articles ici

Mes leçons de mode en librairie

You’re so French ! Cultivez votre style… Éditions de La Martinière

Mon dressing idéal, Solar

S’abonner à la newsletter
ChargementChargement


Retour vers le haut de page