Je peux (encore) le col géant ?

mode-personnelle, publié le , mis à jour à

Cardigan à col géant Mango

J’ai reçu des remarques dubitatives sur ces drôles de cols géants qui fleurissent sur nos chemisiers, robes et pulls depuis quelques mois : « Cela semble compliqué en province, m’écrit Marie-Thérèse. On ne sait pas si c’est trop mode ou ringard vieille petite fille. Je ne sais pas comment les apprivoiser. À 38 ans et mettant du 44, tout cela me rend perplexe. »

Chemise grand col Mango

Pointes exagérées en dentelle délicate, dentelle ébouriffée, liberty bordé de croquet fluo, bavoir immaculé…Vous avez sûrement croisé ce drôle de col froufroutant pelle à tarte sur ces filles stylées qui s’amusent avec les tocades mode.

Chemisier liberty GoldenGreed sur Etsy

On est loin du gentil col Claudine posé sur un chandail.

Est-ce si surprenant de voir le col XXXL s’imposer ? Pas vraiment. Depuis quelques saisons, on a pris l’habitude de décorer nos pulls basiques : lavallière, col victorien à jabot, fanfreluches en dentelle… Tous toujours d’actu, je vous rassure si vous les aimez.

Avec le col bavoir, on monte d’un cran sur l’échelle du style. Sur une silhouette, on ne voit que lui.

Chemisier GoldenGreed
Col Peter Pan (l’autre nom du grand col) TashJonesDesigns sur Etsy

Mais Marie-Thérèse a raison de s’interroger : régressif ou transgressif ?

Forcément, la chose est si forte (quel pouvoir pour un col !) qu’il est impossible de choisir la discrétion : ses proportions sont souvent exagérées. C’est ça qu’on aime. Ou qu’on déteste !

Grand col GoldenGreed

Vous avez décidé de vous l’approprier ? Allez-y, amusez-vous et sachez que vous ne ferez pas l’unanimité. À Paris ou en province. Et alors ?!

Attention, n’allez pas casser le jeu avec des vêtements classiques (ex : pull cachemire col rond + jupe droite + escarpins) ou un look sage (ex : robe trapèze au genou + bottes plates). Là, on risquerait de vous taxer de vieille petite fille. Idem avec une robe babydoll au-dessus du genou : à réserver aux jeunes filles.

Votre col froufroutant géant a besoin d’être assumé (en tout cas, en apparence).

Il est là pour divertir une tenue basique, un pull ou un sweat qui s’ennuie. Avec lui, vous êtes habillée.

La meilleure option : détourner son côté romantique avec un débardeur oversizé, un blazer épaulé, un jean large effrangé, un paper-bag en simili cuir, une salopette, des baskets, des godillots… Vous voyez l’esprit ?

Chemise col froufroutant CnstncBoutique sur Etsy

Vous craignez l’effet « encombrant »?

Tout dépend de votre morphologie. Rien à voir avec votre taille (le grand col n’est pas réservé aux fluettes, ni aux grandes). Mais si vous avez des épaules, de la poitrine et un petit buste, il risque de prendre beaucoup (trop ?) de place.

Vous ne pourrez pas le savoir avant de l’essayer.

Peut-être préfèrerez-vous miser sur un attribut moins extraverti ? Chemise ou pull à col dentelle, petite col amovible ou fraise, ils donnent bonne mine à votre dressing sans défriser les rabat-joies.

T-shirt à col festonné Naf-Naf
Blouse Maison Flore réalisée avec un col vintage (pièce unique)

Vous aimez ?

Commentez cet article

35 commentaires

Avatar de Oumou

Oumou

J’aime bien mais sur les autres. Ca ne colle pas à ma personnalité et ni à ma morphologie 😂 à part peut-être le naf naf (il y a une coquille sur le lien d’ailleurs) et le boden.
Par contre les manches 71bis 😍


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Oumou : merci pour le signalement du “couac”, je viens de corriger avec le bon lien. Pas de grand col pour moi mais oui, les manchettes et la fraise 71bis !


    Répondre

Avatar de lilly

lilly

Omg Isa, c’est rigolo mais je ne m’y risquerai pas, vu mon âge… quoique je trouve le petit carreau d’Etsy attrayant.
Et je tenterais plutôt la fraise, histoire de ne pas faire le mouton modesque.
Bonne journée, des bises.


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @lilly : c’est ce côté mouton qui m’embête aussi… mais je trouve l’objet fun !


    Répondre

christine

Je le fait rentrer à petite dose à la boutique. il ne va pas à tout le monde mais on peut s’amuser avec.


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @christine : il doit faire jaser, c’est tellement clivant.


    Répondre

Avatar de Noremma2009

Noremma2009

Je ne me pose pas la question parce-que je déteste !!!!!
Mais de toute façon avec ma carrure riquiqui, c’est vraiment le genre de choses qui ferait disproportionné.


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Noremma2009 : c’est marrant comme cette petite chose, ce n’est qu’un col après tout, divise. Mais je comprends… j’ai été surprise la première fois que j’en ai vu 😉


    Répondre

Avatar de Virginie

Virginie

Quelle horreur ! Enfin, ça devrait rapidement passer et tant pis pour celles qui se sont fait avoir et devront recycler ça en napperon.


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Virginie : ahah… ou l’inverse ! On peut faire un col avec un napperon !


    Répondre

Avatar de Sofijane

Sofijane

Bonjour (et bonne année Isabelle !)
Alors pour moi c’est sans appel. A la lecture de ce post, me sont venus à l’esprit l’air et les paroles du Clair de nuit à Maubeuge de Bourvil :” Et je dis non, non, non, non, non
Oui je dis non, non, non, non, non, non, non, non, non ….”
Je n’aime vraiment pas.. même sur les autres, même sur le moins de 12 ans. Sur les tableaux de Velasquez, à la rigueur…


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Sofijane : bonne année à toi aussi !
    C’est ça, au 16ème siècle et chez les Victoriens, on aurait adoré. Aujourd’hui, ils laissent coi (on aime ou on déteste radicalement).


    Répondre

Avatar de Véronique krebs Bianchi

Véronique krebs Bianchi

Coucou Isabelle ! Comme convenu, j’ai lu ton Post très intéressant comme à son habitude 😉
Tu as inséré des photos de cols splendides !! Comme je te le disais, moi j’adore ces cols. Ils habillent une tenue basic, et ont un charme fou 😍 à la lecture des commentaires, chacune de nous a son propre avis. Chacun ses goûts, bien sûr.
Moi, je vois bien un grand col avec un beau pantalon en velours slouchy par exemple 😍 ou en dessous d’un débardeur en laine…
J’en ai eu un il y a plusieurs années, mais je peux t’assurer que si j’en vois un joli ds une boutique, Mango apparemment, vu ta photo, ou dans une autre boutique, de seconde main ou pas, je craque 😅 je t’assure que je l’achète ! Pour moi, il reste indémodable et c’est une très belle piece.
Merci beaucoup Isabelle pour ton Post.
À plus tard 🌺🌺🌺🌺🌺🌺


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Véronique krebs Bianchi : ici, ces grands cols bizarres ne font pas l’unanimité ! Mais je comprends, c’est un peu “bizarre” et sans doute trop “tendance” donc superficielle. J’ai un doute sur leur durée de vie mais qu’importe, l’essentiel est de permettre à celles qui adorent de s’amuser. Un peu, beaucoup, longtemps…


    Répondre

Avatar de eveange66

eveange66

Ahhh pitié NON !!
Ce n’est pas parce que c’est à la mode que c’est bien bon sang !
OK faut vendre, surtout en ce moment, mais il y a des limites à la oui j’ose, connerie !!
D’ailleurs, ce qui m’a de suite frappé en ouvrant cet article, c’est la première photo : une femme non taille mannequin, plus jeunette … avec ce grand col qui ne lui va pas du tout, mais alors, décalage complet.
Non on ne peut pas encore, ni jamais, le grand col..
Je prefère encore les vrais col pelle à tarte des années 70 sur un vrai beau vêtement ancien.
Là, c’est une bien mauvaise idée qui ne va rester que quelques mois et hop, au suivant. Quel gâchis à nouveau.
Comme la tendance hideuse des manches en espèce de “tissu” transparent qui a fleuri il y a 2 ou 3 ans je crois et qu’on a retrouvé en masse sur Vinted ensuite, très rapidement. Généralement de mauvaise qualité, avec du tissu de m… ocheté.
Non mais vraiment, si c’est ça la mode, sans moi, merci !!
Et ce n’est pas ça qui donnera ni du style ni l’envie de s’habiller davantage aux femmes qui recherchent tes conseils (!!) … ou pas.
J’ai porté une blouse avec grand col, appartenant à la grand mère d’une amie, dans les années 90. Mais j’avais une vingtaine d’années, la blouse avait une autre dimension. J’ai toujours la blouse mais impossible à porter.
Non mais il n’y a vraiment pas autre chose qui sort du “cerveau”(ah bon ??!!) des pseudo stylistes, influenceurs (qui ne m’influencent pas du tout, les pauvres !!) ou autres ?
A quand plutôt le retour de la qualité, du durable, de couleurs qui tiennent, de belles coupes, de couture droites et bien effectuées ? Ca oui, je prends mille fois.
Mais rien à f..;aire du grand col. Tu conseilles vraiment ça ?
Je suis en pleine formation et actuellement, j’ai des cours sur la transformation digitale, l’influence, le poids des réseaux, la chute de l’information, du bon sens.
Ben pour moi, là, j’y vois aussi un rapport.
Bref, tu as compris, j’aime pas .


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @eveange66 : je trouve tes élans pleins de tendresse. Quel enthousiasme dans la critique de cette pauvre petite chose 😉
    Je sais que l’objet divise, impossible pour ce genre de tocade mode de faire l’unanimité. Mais je le trouve attractif et joyeux. S’il peut amuser un pull qui s’ennuie, apporter de la couleur et donner le sourire à celle qui le porte, tant mieux !

    Non, ce n’est pas le genre d’accessoires que je conseille à mes clientes en panne de style. La plupart cherche du durable et se méfie des engouements trop marqués. Je me limite aux cols plus discrets, aux lavallières, aux jolies dentelles, à la mignonne petite fraise…


    Répondre

    Avatar de Natginger

    Natginger

    @eveange66 : “A quand plutôt le retour de la qualité, du durable, de couleurs qui tiennent, de belles coupes, de couture droites et bien effectuées ? Ca oui, je prends mille fois”, ah merci, mille fois!!! J’aimerais bien que cela revienne et je suis d’accord avec vous sur ce genre de “nouveauté” qui sortent et dont l’unique objectif semble d’être de nous enlaidir, de nous ridiculiser…. Dans les photos présentées, je n’ai pas trop aimé encore une fois. Je connais une youtubeuse espagnole, qui en a présenté, peut-être un peu moins grands. Cela lui va bien, mais pour moi c’est non: pas envie de faire encore plus vieille que je ne le suis, je ne trouve pas cela classe, et en plus on a une expression dans ma famille pour les cols de ce type, même plus petits et les vêtements qui leur ressemblent: on dit “une tenue de cateta”, ça donne pas envie hein? :):)


    Répondre

Avatar de Rozanne

Rozanne

J’adore !
Ça me titille depuis trop longtemps maintenant, je sens que je vais craquer…
Comme sur une des photos, je l’associerais bien avec une salopette en jean.


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Rozanne : j’adore ce mix aussi ! J’aime les fleurettes et tous les hauts “girly” avec une salopette.


    Répondre

Maddie Boyer

Je n’ai jamais été tenté par ce genre de col. Je crois que c’est plutôt ma morphologie qui ne va pas avec ce dernier. Mais j’avoue quand même que quelques-unes de ces modèles m’intéressent.


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Maddie Boyer : je pense que dans cette histoire, l’allure de la personne (ce qui émane d’elle) compte plus que la morphologie.


    Répondre

Avatar de Chti'stelle

Chti'stelle

C’est drôle, j’ai commandé il y a quelques jours un petit col victorien amovible et ses manchettes sur Etsy (j’attends la réception). Il me reste encore beaucoup de chemin stylistique à parcourir avant d’envisager de porter des attributs vestimentaires de l’acabit de ceux que tu nous montres ici. Diable, faut vraiment assumer ! Moi aussi j’aime bien le style girly salopette, mais là vraiment ça va trop loin pour moi. Je ne prête pas longue vie à cette tendance en tout cas et je prédis l’arrivée prochaine de tutos sur “comment transformer votre col XXL en col claudine ou col mao” !


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Chti’stelle : j’adore le look avec la salopette – mon côté “Petite Maison dans la Prairie” – mais je craque pas pour autant. Pour l’instant, j’use ma fraise !


    Répondre

Avatar de Élise

Élise

J’adore, moi personnellement, en mode décalé. Avec une salopette par exemple, un velours un peu « avachi » ou un jean dégaine. Cette mode passera sans doute très vite mais, en attendant, nous nous serons fait plaisir et c’est bien ça le plus important !


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Élise : voilà ! C’est aussi ça, la mode.


    Répondre

Avatar de Marie-Thérèse

Marie-Thérèse

Merci Isabelle. Grâce à vous j’ai mieux compris ce qui me gênait et comment faire. Pas pour le côté mouton (je ne veux pas non plus passer pour excentrique surtout quand on voit les réactions ici! ) mais parce que j’aime bien justement et ai déjà adopté tous les cols que vous mentionnez, pour la touche un peu « rétro »/girly (mais là le côté bavoir agrandi du petit Lord Fauntleroy me semblait compliqué) et un petit peu fun. Bref j’ai compris que je n’aimais pas le côté disproportionné (alors que sur les dernières photos que vous avez présentées avec des cols de taille normale j’aime beaucoup). C’est sur cet aspect finalement que je bloque et celui qui le rendra peut-être plus daté.J’ai trouvé plus soft que je pourrais apprivoiser d’après vos conseils pour ne pas avoir l’air d’un playmobil Belle époque : merci ! J’aime bien le rétro quand il peut s’insérer dans du « classique » dans le sens où justement ça peut rester durable/ce qui peut paraître intemporel ou du moins qu’on n’arriverait pas franchement à dater (un peu comme les lavallières de Vanessa Seward ( l’impression qu’on ne sait plus si c’est années 70 ou actuel quand on voit ses looks mais ça fonctionne, sans heurter dans les chaumières il me semble). Bref merci


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Marie-Thérèse : j’aime beaucoup vos références ! C’est très parlant. Et surtout, je suis heureuse d’avoir pu vous éclairer sur ce sujet polémique. Qui l’eut cru ?!!


    Répondre

Avatar de Alexa

Alexa

Je pensais que seule Alexa Chung pouvait se le permettre, mais je vois grâce à ta sélection qu’il y plein de déclinaisons portables!


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Alexa : oh oui ! Et dans la vraie vie, je l’ai vu porter par un tas de filles différentes.


    Répondre

Avatar de Claire

Claire

Merci mais non merci ! Pour moi, impossible de les sortir du contexte vieille fille démodée. C’est même inimaginable d’en essayer un, même pour rire ! Je passe mon tour sur les cols géants, mais j’ai adoré lire l’article. Je continue à m’amuser avec mes cols froufroutants, c’est la seule fantaisie qui me plaît!


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Claire : tu pourrais aimer la fraise (dans sa version glissée sous un pull) et ses manchettes 71bis. Oui ? Non ?


    Répondre

Avatar de FORESTIER

FORESTIER

On dit bien que le ridicule ne tue pas lol, après il en faut pour tous les goûts, moi je n adhère pas ce n est pas du tout mon style a moins de débordée d imagition en le portant avec des pièces qui matches en conclusion à méditer .. cette mode sera sûrement éphémère


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @FORESTIER : sans doute, c’est le propre de la mode.


    Répondre

Colette DuNet

J’ai essayé le col géantet ça ne m’a pas plus -pourtant j’étais prête à aimer….! Trop grand.
Alors que j’aime les cols Claudine, que je détestais plus jeune, mais dont la forme ronde me plait aujourd’hui.
Autrefois, j’ai cousu des cols en dentelle sur des pulls, ce que je ne ferais plus non plus aujourd’hui, trop nunuche.
Quant aux lavallières, je ne m’y fais pas. Trop Marie-France Garaud…
J’ai vu que les faux-cols avec plastron reviennent en force. Pourquoi pas si on a peur d’avoir trop chaud avec un chemisier sous un pull ou un sweat..


Répondre

Avatar de laprincesseaupetitpoids

laprincesseaupetitpoids

Oh non quelle horreur !…pardon Isabelle vous savez que cela n’est pas dirigé contre vous mais alors ce truc immense autour du cou je déteste réellement je ne vois pas qui peut le porter sans paraître ridicule (une fille jeune certes et encore !)

Le seul qui trouve grâce à mes yeux et le gris perle Boden


Répondre

MON BLOG PERSONNEL

Oui, c'est possible de suivre les tendances sans ressembler à tout le monde. Oui, il y a plusieurs façons d'exister. Même si on n'a plus 25 ans, on peut inventer son style. Oser. S'amuser. Et se mettre en mode personnel. Je suis une spécialiste de la penderie heureuse, un guide qui vous aide à ne ressembler qu'à vous-même...

Voir mon profil

mode personnel(le)
MODE : n.f. Conforme au goût du jour. n.m. Manière individuelle de vivre, d'agir, de penser. PERSONNEL,ELLE : adj. Qui concerne une personne. Qui s'adresse personnellement à quelqu'un. MODE PERSONNELLE : n.f. La mode sur un ton personnel. Le mien, le tien, le sien.
Et si on prenait rendez-vous !
écrivez-moi ici
isabelle@modepersonnel.com
Podcast
podcast
Facebook
Retrouvez les articles ici

Mes leçons de mode en librairie

You’re so French ! Cultivez votre style… Éditions de La Martinière

Mon dressing idéal, Solar

S’abonner à la newsletter
ChargementChargement


Retour vers le haut de page