Le vêtement qui bouleverse une penderie

mode-personnelle, publié le , mis à jour à

sweat Swildens

Avez-vous déjà fait une folie ? Acheté une pièce qui ne rentre pas dans vos codes vestimentaires et vous fait sortir de votre zone de confort autant qu’elle vous réjouit ?

Je ne parle pas de l’achat irraisonnable pour votre compte en banque et votre style mais d’une pièce – vêtement ou accessoire – qui vous interpelle dans la boutique et vous met en joie. Comme une gamine qui ferait l’école buissonnière.

robe Molly Bracken

Vous entrez dans une boutique pour demander un pull qui va avec tout et vous ressortez avec un sweat à message. Vous cherchez des bottines « pratiques » et vous vous laissez happer par des baskets émeraude. Vous n’aviez pas besoin d’un nouveau sac mais comment lutter contre un coup de foudre ? Vous passez devant une vitrine et vous craquez pour un gilet rose qui vous donne le sourire.

sac Herbert Frère Sœur
baskets Canal Saint Martin
gilet rose & Other Stories

Pas le sourire de l’achat compulsif qui vous console d’une mauvaise journée mais celui de la femme qui fait un joyeux pas de côté.

chemisier Le Petit Lucas du Tertre

Dans le tote-bag où s’est glissé votre achat irrationnel, il y a un pincement d’excitation, une petite chose qui frétille… C’est intéressant de réfléchir à ce que représente ce vêtement ou cet accessoire. L’envie d’une garde-robe différente en train d’émerger ? Le désir de retrouver plus de confort ? Davantage de sophistication ? Un clin d’œil pour oser se mettre à la couleur ?

combinaison pantalon La Redoute Collections

Ces achats qui sortent du lot peuvent devenir d’excellents compagnons. Ils amusent une garde-robe et finissent par donner une autre vision de soi.

Bonnet Tricot Pop

Ils peuvent même servir de déclencheur. Je viens de le vérifier récemment via deux personnes que je conseille. C’est l’histoire du pull vert sur lequel Johanne est tombée par hasard (mais il n’y a pas de hasard !). Ce pull lumineux – magique – est devenu le symbole de sa penderie : « C’est par lui que tout a commencé. Grâce à lui, j’ai eu envie de mettre de la joie dans ma garde-robe ». C’est aussi le bonnet lilas de Sophie, sa pièce préférée. Pourtant, elle ne l’a jamais porté. Pour l’instant, il est venu lui souffler de s’interroger devant sa penderie, de trouver des vêtements qui lui ressemblent davantage. Un beau début d’histoire.

Et vous, avez-vous des pièces qui ont fait bouger votre garde-robe ?

Commentez cet article

22 commentaires

Avatar de alexa

alexa

Ben oui, mes baskets Gucci (dejà évoquées ici) avec tête de chats sur le côté qui ont été mises sur ma route, sinon de moi-même je ne les aurais JAMAIS achetées.

Depuis, elles ont fait beaucoup de chemin avec moi et j’ai l’impression de défier le COVID avec…


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @alexa : J’aime bien l’idée des chats qui se mettent sur ta route… si en plus, ils protègent !


    Répondre

astrid

Des boots pointues à petit talon, achetées en ligne en plus sur feu monshowroom :
– pas nécessaires et même si j’adore les vêtements, je n’achète que des pièces utiles
– pas sûre qu’elles aillent à mes pieds larges (ce sont des chaussons !)
– très femme, alors que j’évitais toute pièce connotée sexy
– pas pratiques pour moi qui aimais le plat associé aux jupes mini mini
– un peu au-dessus de mon budget habituel…

Elles ont été le point de départ d’une garde-robe plus mûre et moins girly, m’ont ouverte à des marques plus chic et à des longueurs que j’évitais car nécessitant un talon… en bref, elle ont amorcé l’évolution de ma garde-robe à l’approche de la quarantaine et m’ont sauvée de ma crainte de virer vieille petite fille !


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @astrid : que j’aime ce cheminement ! Merci de l’avoir partagé 🙂


    Répondre

Avatar de Caroline

Caroline

Ma jupe en cuir verte et mes Church’s bordeaux. Arrivée de nouvelles couleurs…


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Caroline : bravo !


    Répondre

Avatar de Oumou

Oumou

Hello,
Il y a une dizaine d’année, Je ne mettais que des talons hauts parce que « je suis petite et qu’il faut mettre des talons quand on est petite » 😉
Un jour en passant devant une boutique de chaussures, je remarque une paire de mocassin avec des gros strass sur le dessus, gros coup de coeur totalement à l’opposé de mon style habituellement.
C’est la paire qui m’a permis d’aller vers les loafers, les mocassins, les derbys. Une libération pour mes pieds!


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Oumou : formidable ! Quelle histoire. Encore fallait-il, comme toi, être à l’écoute de ce qui aurait pu être perçu comme une erreur d’achat.


    Répondre

Avatar de eveange66

eveange66

ah oui, la surprise…
Des baskets (ma première paire) Philippe Model en cuir bleu clair metallisé. Qui ne vont avec rien mais qui, au final, sont portées avec quasi tout.
Le bonnet en acrylique rose poudré, acheté chez Leclerc un jour de pluie sans parapluie : pas ma couleur, je deteste les trucs “en plastique” et je n’aime pas les bonnets.
Et bien j’ai bien porté ce bonnet de djeuns pendant les quelques jours de grand froid quand je n’avais pas encore de chauffage chez moi. Et j’aime bien le look, “comme à la télé”.
Mon perfecto en cuir noir : pas mon style a priori mais j’en r^vais depuis des années. Et je le porte avec tout aussi, y compris avec mes vestes dessous. J’en ai deux, aimerai un troisième maus rien pour justifier cet achat superflu donc, je bave sur les perfs en couleur.
Une robe H&M en coton beige et marron, sans manche et bien large, achetée cet été sur Vinted pour 3 euros ! Parfaite ! Je n’aime pas le beige ni le marron en vrai, mais elle me va bien, convient très bien aux grosses chaleur avec son tissu “toile à beurre” (pour celles qui ont connu les années 70 …).
Peut être que dans 10 ans, je porterais Bircks et Ugg (je crois qu’il faudra me supprimer en ce cas, berk…) ?


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @eveange66 : C’est fou comme des couleurs, des coupes, des vêtements, des “moi, ça jamais” finissent par devenir de bons compagnons. C’est pour ça, qu’a contrario, je me méfie de l’argument “ça va avec tout, je l’achète”. N’est ce pas plus intéressant de se laisser surprendre ?
    (tu peux porter des chaussons Ugg à la maison, personne ne le saura)


    Répondre

Avatar de Claire

Claire

Je suis incapable de retrouver un vêtement coup de coeur qui aurait bouleversé ma penderie… Il n’y en a pas ou il n’y en a trop!! Le costume, la combinaison, une paire de derbies…Ces dernières années , ce qui a le plus influencé ma garde robe vestimentaire, c’est probablement la fréquentation de ton blog! 😉


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Claire : Quel compliment !!! Que puis-je ajouter ?… Je savoure 🙂


    Répondre

Avatar de Natginger

Natginger

Je pense au pantalon que s’offre Juliette Binoche dans le film “La bonne épouse” 😉


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Natginger : je ne l’ai pas vu ! Mais j’imagine que cet achat est symbolique.


    Répondre

Lilou Nicole

Eh oui, j’ai déjà fait ça une fois. Il s’agissait d’un haut décontracté fleuri. Ce dernier m’a tapé dans l’œil, et je n’ai pas pu résister. Mais jusqu’à présent, je ne l’ai jamais porté, sauf pour l’essayer. Je ne trouve pas le bon moment, ni l’occasion parfaite et encore moins les vêtements qui vont avec ce haut.


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Lilou Nicole : faut-il trouver une occasion parfaite ? 😉


    Répondre

Avatar de Chti'stelle

Chti'stelle

J’ai beau me creuser la tête depuis mercredi je ne trouve pas d’achat qui ait “bouleversé” (le terme est fort) ma penderie. J’ai pourtant fait quelques tentatives (derbies AP en python marron, blouson en cuir framboise, santiags cloutées Mexicana), mais la greffe n’a pas prise ! Par contre j’ai trouvé ma forme de boots western idéale : en amande (comme les Isabel Marant Etoile que tu portes et que j’ai également). Depuis cette trouvaille, j’ai du mal à passer à autre chose.


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Chti’stelle : peut-être te permettent-elles te porter différemment plus de choses ?


    Répondre

      Avatar de Chti'stelle

      Chti'stelle

      @mode-personnelle : je crois bien que tu as raison, je peux tout porter avec.


      Répondre

        Avatar de mode-personnelle

        mode-personnelle

        @Chti’stelle : c’est bien d’avoir une base solide sur laquelle compter.


        Répondre

Axelle59

Il y a 10 ans, j’avais 18 ans et j’étais plutôt baggy et jeans troués…
28 ans maintenant et je commence à m’habiller en femme ^^
Les petites jupes ont remplacé les baggy !


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Axelle59 : le style évolue toute la vie 🙂


    Répondre

MON BLOG PERSONNEL

Oui, c'est possible de suivre les tendances sans ressembler à tout le monde. Oui, il y a plusieurs façons d'exister. Même si on n'a plus 25 ans, on peut inventer son style. Oser. S'amuser. Et se mettre en mode personnel. Je suis une spécialiste de la penderie heureuse, un guide qui vous aide à ne ressembler qu'à vous-même...

Voir mon profil

mode personnel(le)
MODE : n.f. Conforme au goût du jour. n.m. Manière individuelle de vivre, d'agir, de penser. PERSONNEL,ELLE : adj. Qui concerne une personne. Qui s'adresse personnellement à quelqu'un. MODE PERSONNELLE : n.f. La mode sur un ton personnel. Le mien, le tien, le sien.
Et si on prenait rendez-vous !
écrivez-moi ici
isabelle@modepersonnel.com
Podcast
podcast
Facebook
Retrouvez les articles ici

Mes leçons de mode en librairie

You’re so French ! Cultivez votre style… Éditions de La Martinière

Mon dressing idéal, Solar

S’abonner à la newsletter
ChargementChargement


Retour vers le haut de page