Pourquoi on aime rarement les vêtements qu’on nous offre

mode-personnelle, publié le , mis à jour à

le sac Gaspard Petite Mendigote, chouette cadeau, non ?

Dans les penderies que je visite, surgissent des cadeaux offerts par des proches. Robe, sac, foulards, talons, bijoux, pull, chemisier… Chance ? Pas toujours. S’ils sont « télécommandés », ils ont des chances d’être portés. Mais lorsque la surprise est totale, ça peut coincer !

“Oh non, encore un foulard que je ne mettrai jamais !”

Top en lin Boden (joli cadeau – réussi – à moi-même)

Des cadeaux vestimentaires qui tombent pile, ça arrive rarement. Même de la part de personnes censées vous connaître.  « Après 15 ans de mariage, c’est comme ça qu’il me voit ?!! Un clone de sa mère ?! », m’a dit un jour une femme effrayée devant le bijou « gnangnan démodé » offert par un mari qu’elle adore. Je précise que les femmes aussi peuvent se tromper.

Même de la part de copines qui aiment la mode !

Les cadeaux ne sont pas (toujours) affreux, ils tombent juste à côté de la plaque.

Finalement, c’est facile à comprendre. Ça marche comme le shopping avec une amie ou une mère qui vous pousse à prendre des fringues qu’elle aime ou dans lesquelles elle vous projette sans tenir compte de vos limites et de votre ressenti. Même si c’est pavé de bonnes intentions, vous n’avez pas forcément envie d’être cette fille sexy, cette femme plus « féminine » ou cette nana habillée un peu trop à la mode.

Peut-être auriez-vous préféré ce chemisier Balzac Paris x La Redoute Collections à la place du foulard chic trop classique que vous ne portez jamais

Et puis, il faut différencier les attentions.

On a le cadeau à message caché offert par la copine / la mère / le compagnon / la compagne / la belle-mère qui vous voudrait un peu plus à son image. Consciemment ou pas. A vous de voir ce que vous voulez faire de cette intention : laisser filer (et continuer à recevoir les cadeaux avec un sourire forcé) ou s’exprimer au risque de vexer (il y a aussi des façons de dire les choses sans blesser l’autre).

Plus déstabilisants, les cadeaux peu respectueux, très loin de votre personnalité, qui sous-entendent « je veux te voir comme ça, ça me plaît et tant pis si c’est pas toi ». Erreur sur la personne ! Aïe.

Après, il y a les erreurs de taille : vous vous retrouvez avec une culotte qui vous cisaille ou une robe dans laquelle vous pourriez glisser une personne de plus. Visiblement, on vous voit avec une morphologie différente.

Ou les erreurs d’âge. Le t-shirt trop junior, la jupe trop mini ou la robe trop dadame. Bref, plus vous ou pas vous du tout !

Plus intéressants, les cadeaux qui disent « Tu pourrais t’aimer dans ce style. Et si tu changeais un peu ? ». On vous offre une occasion de réfléchir sur vous, d’ouvrir une porte vers d’autres jeux. Une invitation à se regarder avec des yeux tout neufs, pourquoi pas ?

Auriez-vous aimé recevoir ce joli foulard Ma Poésie ?

Je ne vous parle des auto-cadeaux loupés ! Oui, on peut se tromper pour soi-même ! C’est le syndrome des achats fantasmés dont je vous parle régulièrement.

Et vous, les amies, avez-vous des cadeaux loupés dans vos placards ?

Commentez cet article

Votre commentaire sera publié directement et modéré a posteriori.

Please copy the string JzBCjB to the field below:

27 commentaires

Avatar de Lucile

Lucile

Je pense aussi aux dons/cadeaux, on pense vous faire plaisir en vous donnant quelque chose, et c’est parfois aussi difficile à refuser qu’un cadeau. On pourrait en discuter longuement, comment on récupère ce que l’autre personne n’a pas su jeter (vêtement qui ne va pas, qui a appartenu à un proche disparu, dont il est difficile de se séparer…). Quand on a soi-même du mal à dire non et à se séparer du superflu ça donne des prises de tête en plus! Je travaille pour réussir à me séparer sereinement de ces “cadeaux/dons” que je n’ai pas eu le choix d’accepter, tout simplement parce qu’ils ne me vont pas parfaitement et/ou ne me plaisent pas. Apprendre à dire “non merci” fermement aussi… Pour les cadeaux je m’assure d’être dans le style de la personne, ou d’offrir une carte cadeau d’une marque qu’elle aime, ou d’acheter le vrai coup de cœur qui va bien en session shopping ensemble (ou j’offre autre chose!). Merci pour ce poste autant développement personnel que mode finalement 😉 bonne journée


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Lucile : remarque très pertinente ! En effet, je vois aussi beaucoup de dons dans les penderies. C’est très délicat. Je suis là pour dédramatiser et trancher en douceur.
    Et puis, vous avez raison, je suis aussi thérapeute, je travaille sur l’image de soi, les complexes, le désir de retrouver son poids de forme…


    Répondre

Avatar de Clémentine

Clémentine

Vaste sujet.. combien de ces cadeaux gardés dans le placard par culpabilité, mais que je n’utilise pas et n’ose pas donner ni vendre.. Le pire ce sont les cadeaux “presque bien”, (mon style mais un peu grand, joli en soi mais d’une couleur qui ne me va pas très bien…) qu’on se sent obligés de porter du coup (au moins avec les ratés complets, c’est plus clair).
Avec mon mari, au moins cela n’arrive plus ou presque, j’ai trouvé la solution pour guider les cadeaux sans faire disparaitre la joie de la surprise et du choix de l’autre : je lui fait de très longues wish list (avec la taille indiquée pour chaque pièce), dans lesquelles il peut piocher ce qui lui plait le plus !


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Clémentine : le cadeau “presque bien” 😉 Bonne idée cette wish list !


    Répondre

Avatar de Cecile

Cecile

Tellement bien vu Isabelle ! Les cadeaux vêtements ça marche très rarement (à moins d’avoir soufflé le modèle la marque, la taille…😂) Je me suis régulièrement trouvée désemparée devant ce genre de cadeaux à Noël complètement à côté de la plaque. Après si on te dit “ tu peux changer tu sais” j’en profite pour indiquer tout de suite que “ça me semble un peu petit (ou grand) et que j’irai faire un tour dans le magasin 😉


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Cecile : ah ah l’excuse de la taille 😉


    Répondre

Avatar de Morgane

Morgane

C’est rare que les gens m’offrent des vêtements, car j’en ai déjà beaucoup et ils n’osent pas 🙂 mais quand ça arrive, ça n’est pas un problème de goût mais plutôt un problème de taille : je suis fine mais grande, et allez savoir pourquoi quand on me “décrit” aux vendeuses elles répondent toujours “si elle est grande prenez du M ou du L”. J’ai eu le problème une fois avec un haut benetton que j’ai été changer et que j’ai pris finalement en XS… Parfois, les gens achètent aussi au pif, ce qui m’attriste toujours un peu car pour ma part je prends toujours beaucoup de soin à faire les cadeaux. Par exemple, je ne vais jamais risquer d’acheter un vêtement si je ne connais pas la taille de la personne. On m’offre plus souvent des accessoires, mais c’est rare qu’on se trompe car j’aime bien beaucoup de styles donc ça me plaît toujours. Parfois, c’est sur les couleurs que ça coince (un sac un peu terne alors que j’aime des couleurs franches, ou des boucles d’oreilles tout à fait dans mes goûts mais bleu et orange alors que je ne porte que rarement ces couleurs…). En général, je ne me formalise pas car j’apprécie l’attention du cadeau. Pour terminer, mon conjoint ne se risque jamais à m’acheter des vêtements ou accessoires, il a trop peur de se louper 🙂


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Morgane : moi aussi, je suis contente si on m’offre des cadeaux vestimentaires, même un peu loupés, surtout s’ils me font penser à une personne que j’aime beaucoup.


    Répondre

Avatar de Chris

Chris

Plus de cadeaux à côté de la plaque dans mon armoire, tous partis chez Emmaüs ! Ma belle-mère m’offrait souvent un vêtement pour Noël, rarement dans mes goûts. S’étant rendu compte que je ne les portais pas, elle a cessé. Même lorsque mon compagnon souhaite me faire un cadeau que je choisis moi-même je ne suis pas enthousiaste car inconsciemment je me sens redevable de lui faire plaisir dans le choix. Je préfère faire mon shopping seule, sans influence extérieure.


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Chris : et toi, lui offres-tu des vêtements ?


    Répondre

      Avatar de Chris

      Chris

      @mode-personnelle : ça arrive, je connais bien ses goûts et sa taille !


      Répondre

Avatar de Chti'stelle

Chti'stelle

Olala, comme c’est juste et combien de souvenirs cela fait remonter. Personne dans la famille ne s’aventure plus à m’acheter un vêtement, tous ont bien compris que 9 fois sur 10 ça ne me plairait pas. C’est toujours intéressant cependant de voir ce que la personne qui offre a choisi, si tant est qu’elle se soit donné un peu de mal. J’ai quand même gardé des choses (accessoires surtout) et il est arrivé parfois que plusieurs années après, elles se mettent subitement à me surprendre et à me plaire. Le truc rapporté de voyage a généralement plus de chance de me plaire car il raconte une histoire différente et son exotisme relève mon seuil de tolérance !


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Chti’stelle : j’aime beaucoup ta dernière remarque… c’est un sentiment qui peut fonder l’attachement


    Répondre

Avatar de Scampi

Scampi

Ça m’est un peu arrivé à une époque ou mon père s’est mis en tête de m’offrir des fringues et des bijoux… J’ai jamais su si ça voulait dire “J’aimerais mieux que tu portes des choses un peu plus girly/classiques plutôt que tes frusques vintage bizarres” ou alors s’il ne connaît vraiment pas mes goûts. Dans les deux cas, je trouve ça un peu vexant, je ne sais pas trop pourquoi ça me plombe autant le moral. L’impression de gâchis peut-être. Mon frère fait parfois bizarrement mouche en m’offrant des choses que je finis (quasiment) toujours par porter même si ça ne me serait jamais venu à l’esprit de les acheter !
Je suppose que ça dépend aussi de qui fait le cadeau non ?


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Scampi : “je ne sais pas trop pourquoi ça me plombe autant le moral” : tu as donné la réponse plus haut. Peut-être un sentiment de ne pas être à la bonne place (attention, interprétation sauvage)


    Répondre

Avatar de Veronique Krebs bianchi

Veronique Krebs bianchi

Je suis tout à fait d’accord !


Répondre

Avatar de Veronique

Veronique

Veronique
Cela me rappelle des souvenirs….
Mon ex belle mère qui était une femme adorable et très classe, m’offrait des cadeaux, et surtout des vêtements qui correspondaient à son style, à son image, et qui ne correspondaient pas du tout à ma personne, mon style.
Cela était un peu agaçant 😁 c’était comme ça 😉


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Veronique : ça partait sans doute d’une bonne intention


    Répondre

Avatar de Gaëlle

Gaëlle

Ben oui, il y en a encore, mais de moins en moins car de notoriété publique parmi mes proches, je suis super chiante et difficile pour les cadeaux… C’est un peu vexant, comme c’est dit dans les commentaires précédents… Est-ce que être précise ou savoir ce qu’on aime/veux, c’est forcément être snob, ou emmerdeuse ? Je sais que c’est difficile de tomber juste avec moi, car moi-même parfois je me plante, alors je donne des idées très ciblées quand c’est nécessaire, et si la personne insiste en achetant autre chose et que je n’aime pas, tant pis pour elle finalement, si je ne saute pas de joie et qu’elle se vexe, chacun son tour 😉


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Gaëlle : “Est-ce que être précise ou savoir ce qu’on aime/veux, c’est forcément être snob, ou emmerdeuse ?” Pas du tout. Je suis un peu comme ça et ma fille encore plus (notamment pour sa recherche d’appartement !!!)


    Répondre

Avatar de alexa

alexa

Très délicat d’offrir un vêtement, je ne m’aventure pas plus loin qu’une écharpe !

On m’a offert un jour une jupe courte portefeuille ethnique qui m’allait certes mais… non ! Par contre elle fait un très joli chemin de table!!!


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @alexa : ah ah !! j’adore.
    La personne a-t-elle vu le cadeau recyclé ?


    Répondre

Avatar de Saha

Saha

Joli post comme toujours ! C’est vrai que c’est très vexant de recevoir un cadeau loupé de la part d’un proche : cela veut dire que la personne nous perçoit autrement que ce qu’on est vraiment. Mon mari a fini par arrêter de m’acheter des polos que je ne mettais jamais. En revanche, il m’a fait un très beau cadeau en m’offrant une montre vintage dont j’avais rêvé mais que je n’avais pas pu m’offrir avec mon budget d’étudiante. Je ne fais quasiment jamais cadeau de vêtements (à part un cachemire très basique). J’avais beaucoup apprécié une écharpe en cachemire offerte par une amie, sa douceur autour de mon cou me rappelait les bons moments partagés.


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Saha : “cela veut dire que la personne nous perçoit autrement que ce qu’on est vraiment.” En tout cas, pour les vêtements, c’est souvent vrai (la preuve avec le shopping accompagné par une copine où tu reviens avec des pièces sous influence qui ne te correspondent pas). Joli ce cadeau cachemire, j’aime ces intentions ++ qui disent quelque chose.


    Répondre

Laura

Un article plein de bon sens ! Et de vécu 😉 Personnellement, j’ai fait un choix radical : plus personne ne m’offre de vêtements à part moi-même !


Répondre

Avatar de Julie

Julie

J’avoue que les cadeaux vêtements ou bijoux qu’on m’a offert m’ont rarement plu… Le pire c’est que je culpabilise en voyant dans ma boite à bijoux les différents bracelets que j’ai pu avoir au fil des ans et que je n’ai jamais portés. Une seule fois j’ai osé dire à la personne que le cadeau ne me convenait pas (en prétextant la taille), et j’ai pu changer un top que je n’aurais jamais porté contre une saharienne que j’ai porte régulièrement l’été depuis 5 ans. J’ai toujours peur de vexer donc je ne dis rien, mais je gagnerais à le faire j’aurais moins de vêtements cadeaux que je ne porte pas dans mon placard. Le pire c’est que la personne qui m’avait offert le top ne s’est pas du tout vexée et était ravie de voir que je portais la saharienne que j’avais choisi à la place.
A contrario, j’offre souvent des vêtements ou accessoires à mes proches mais en essayant de me renseigner sur leurs goûts. J’ai quand même offert deux années de suite à ma mère des tops avec un décolleté dans le dos, avant qu’elle ose me dire timidement qu’elle complexe sur son dos et qu’elle n’aime pas ce genre de coupe ! On gagnerait tous à dire ce qu’on pense vraiment des cadeaux que l’on nous fait (en mettant les formes évidemment !)


Répondre

Avatar de Rouletabille

Rouletabille

Pas mal de cadeaux « message » de la part de ma belle-mère, donnés depuis longtemps. Elle a abandonné l’affaire après quelques années, je suis officiellement irrécupérable 😁
Mais aussi c’est tellement dur d’acheter quelque chose qu’on n’aime pas, même quand ce n’est pas pour soi ! Je me souviens d’une étole que j’avais demandée rouge bien vif à mes sœurs, en sachant que ça n’est vraiment pas dans leurs goûts, elles n’ont pas pu s’empêcher d’entre prendre une rouge foncé dans leur goût, qui ne me plaisait pas. Je ne leur en veut pas, c’est moi qui aurait dû demander autre chose…


Répondre

MON BLOG PERSONNEL

Oui, c'est possible de suivre les tendances sans ressembler à tout le monde. Oui, il y a plusieurs façons d'exister. Même si on n'a plus 25 ans, on peut inventer son style. Oser. S'amuser. Et se mettre en mode personnel. Je suis une spécialiste de la penderie heureuse, un guide qui vous aide à ne ressembler qu'à vous-même...

Voir mon profil

mode personnel(le)
MODE : n.f. Conforme au goût du jour. n.m. Manière individuelle de vivre, d'agir, de penser. PERSONNEL,ELLE : adj. Qui concerne une personne. Qui s'adresse personnellement à quelqu'un. MODE PERSONNELLE : n.f. La mode sur un ton personnel. Le mien, le tien, le sien.
Et si on prenait rendez-vous !
écrivez-moi ici
isabelle@modepersonnel.com
Podcast
podcast
Facebook
Retrouvez les articles ici

Mes leçons de mode en librairie

You’re so French ! Cultivez votre style… Éditions de La Martinière

Mon dressing idéal, Solar

S’abonner à la newsletter
ChargementChargement


Retour vers le haut de page