Quelles chaussures pour vos pieds ?

mode-personnelle, publié le , mis à jour à

Laquelle d’entre vous peut affirmer n’avoir jamais acheté de chaussures importables ? Toutes les penderies que je visite, sans exception, en possède au moins une paire : elles sortent du pied ou serrent trop, sont trop hautes ou trop plates, jolies mais inconfortables ou confortables mais sans plus… C’est drôle de les voir encombrer la penderie alors qu’elles ne sont (plus) jamais portées. J’ai mon explication là-dessus (d’ailleurs, il y a plusieurs interprétations possibles) mais ça, c’est une autre histoire !

Ce qui m’intéresse aujourd’hui, c’est de vous éviter quelques achats inutiles.

Je le répète dans So Shoes et Mon dressing idéal, des chaussures qui vous font mal (même un peu) au moment de l’essayage, vous feront toujours mal.

Ne comptez pas sur l’argument : « le cuir va se faire ». A moins d’être très souple, il peut “donner” en largeur mais sûrement pas en longueur.

Si les talons vous font vaciller  sur la moquette de la boutique, soyez réaliste, il y a peu de chance que vous les sortiez de leur boîte : même pour « une occasion », vous aurez envie d’être à l’aise et de ne pas penser à vos pieds toutes les cinq minutes.

Si vous souffrez d’un hallux valgus, soyez assez sage pour vous détourner des brides qui passent sur la zone sensible : les frottements vont accentuer le problème (et la souffrance).

Conclusion : gardez la tête froide devant les chaussures de vos rêves. Elles doivent être parfaites aussi quand vous les portez.

Sandales Petite Mendigote

Choisissez les souliers qui…

1) vous plaisent (avec des étoiles dans les yeux, c’est encore mieux)

2) sont confortables (le minimum !!)

3) matchent avec votre garde-robe (et pas avec la liste-des–chaussures-à-avoir-absolument-dans-son-shoesing, ni avec les recommandations de la tendance du moment).

4) flattent votre morphologie.

Voici quelques pistes à adapter à votre silhouette : regardez-vous dans la globalité, évitez de vous arrêter aux mollets (même s’ils sont importants dans votre choix),

Quelles chaussures pour des pieds larges

Si vous sentez vos pieds à l’étroit dès l’essayage, passez votre chemin. Même si la chaussure peut s’assouplir, vous gagnerez très peu de place. Tenter le Shoe Eze (assouplisseur de chaussures) ou glisser du papier mouillé pour détendre le cuir ? Ça peut – un peu – fonctionner (et, au passage, abîmer les chaussures). Gagner ½ taille chez le cordonnier ? Je n’ai jamais été convaincue par cette méthode sur des bouts étroits. Mais j’ai entendu parler de miracles.

Ne comptez pas sur le talon aiguille pour affiner votre pied, au contraire, il paraîtra plus pataud. Le talon épais (bottier, carré), au contraire, l’accompagnera mieux.

mules Galeries Lafayette

Évitez le museau trop pointu qui, même s’il ne compresse  pas vos orteils, donnera l’impression, par contraste, d’un pied plus rond (surtout avec des chevilles épaisses). Préférez un bout allongé mais légèrement arrondi (le tout rond risque de vous faire les pieds d’Olive, la femme de Popeye). Pourquoi pas carré si vous aimez ce style qui revient en force.

Allez vers un cuir souple, des derbies et des sneakers au chaussant large. Méfiez-vous des semelles trop fines qui vont vous tasser.L’été, optez pour des mules ou des sandales ouvertes.

Méfiez-vous des brides qui passent au niveau du cou-de-pied et vont visuellement accentuer la largeur de votre pied. Attention aux babies ! Préférez une bride qui passe au-dessus de la cheville.

sandales effet écaille La Redoute Collections Plus

Même si vous devez ajouter une semelle, vous n’êtes pas condamnée aux modèles vieillots. Il faut tester.

derby Tamaris

Quelles chaussures pour des pieds fins

À l’exception des bottines avec lesquelles vous pouvez tricher (grosses chaussettes ou semelles), fuyez les modèles où vous sentez votre pied flotter. Pour éviter le syndrome de Cendrillon qui risque de perdre son soulier de vair à chaque pas, misez sur des chaussures qui maintiennent le pied mais pas question de choisir la taille en dessous.

Si votre pied est vraiment tout fin, mieux vaut des derbies à lacets (ou des sneakers) que vous pouvez resserrer plutôt que des mocassins ou des loafers. Sauf si le pied est suffisamment bien maintenu.

Mules Roseanna

Certains escarpins sont dotés d’une petite bande adhésive intérieure au niveau du contrefort. L’idéal : la ou les brides de chevilles ou les liens qui retiennent le pied (salomé, sandale nu-pieds plates ou mi-hautes).

Sandales à brides Anonymous Copenhagen

Pensez aussi aux mules, aux claquettes et à toutes ces jolies sandales d’été qui font le pied encore plus délicat.

Sandales bi-matière Anthology Paris

Quelles chaussures quand on se trouve petite

Je ne vous encourage pas à aller vers des talons vertigineux (style 12 cm) : ils vont déséquilibrer la silhouette. Misez sur une hauteur proportionnelle à votre taille.

Sandales tri-goût Boden

Pour gagner quelques centimètres, pensez aussi aux compensées ou aux semelles épaisses.

Sandales compensées Vanessa Seward x La Redoute (à partir du 35)

Attention aux chaussures comme les babies, très mignonnes ou décalées (air de petite fille timide). Mais si vous n’êtes bien qu’à plat, bonne nouvelle, restez à plat. Vous pouvez donner l’illusion d’une silhouette plus élancée autrement qu’en trichant avec des talons.

Sandales Liu Jo (du 35 au 41)

Après, tout est permis. Adaptez juste vos choix en fonction de votre style. La difficulté, si vous faites du 34-35, c’est de trouver des chaussures qui vous plaisent en-dehors du rayon enfants.

Quelles chaussures quand on se sent très grande

J’ai accompagné des grandes femmes (dans tous les sens du terme) qui assumaient totalement de prendre 6 ou 10 centimètres de plus avec des talons. Mais je comprends la gêne de dominer les autres.

sandales M.Moustache (jusqu’au 41)

Chacune fait comme elle le souhaite ! En tout cas, les grosses chaussures plates, type sandales de curé avec des sangles larges, ne vous sont pas interdites.

Sandales Dune (jusqu’au 42)

Une fois de plus, adaptez vos choix à votre allure globale et à la morphologie de vos chevilles et de vos jambes.

Baskets effet python M.Moustache

Et vous, les amies, comptez-vous beaucoup de souliers délaissés ?

Vous rêvez d’une longue robe bohème et d’un bracelet « coquillages » – ou d’une combi de pompiste et de grosses baskets – mais vous ne savez si c’est « encore » pour vous ? Vous vous réjouissez de retrouver bientôt votre short en jean et vos Converse mais vous vous demandez si vous ne feriez pas mieux de les donner à votre nièce ? Jusqu’ici, vous adoriez les ballerines – ou les escarpins – mais aujourd’hui, vous avez l’impression qu’elles vous donnent dix ans de plus ?…

Cet atelier est pour vous ! Je vous donne rendez-vous le samedi 20 juin à 11 heures. Si vous décidez de vous inscrire, vous recevrez un lien qui vous permettra de vous connecter. J’espère vous y retrouver !

Commentez cet article

49 commentaires

Avatar de Chantal

Chantal

Hello Oui malheureusement beaucoup de souliers abandonnés dans la penderie. Car mal choisis et surtout j’ai des pieds très sensibles donc je sens les brides qui généralement passent sous la 1ère semelle. Donc souvent de grosses déceptions surtout l’été.
Merci pour cet article! Bonne journée


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Chantal : c’est important de rester vigilante sur la qualité du cuir, des coutures… Les pieds délicats doivent se méfier de la croûte de cuir et des fantaisies.


    Répondre

Avatar de Marianne

Marianne

Pas mal de chaussures plus habillées qui restent au placard faute de les avoir prises en 42 pour mon 42,5… les petites et grandes pointures sont moins dofficiels à trouver aujourd’hui mais quand même… je suis ravie du retour en force des sneakers car là je peux m’amuser avec un 43 sans problème! Mais les jolies sandales à talon j’oublie un peu…


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Marianne : c’est vrai qu’il faut batailler pour trouver du 42 🙁 Heureusement que la mode des sneakers et des derbies est passée par là !


    Répondre

Avatar de Morgane

Morgane

Cet article me parle tout à fait ! Les chaussures et moi c’est une galère, surtout l’été… Je fais du 39.5 avec un pied et un mollet très fins (et bizarrement plus la pointure est grande, plus le pied est large, mais pourquoi ?). Donc l’hiver c’est la galère pour les bottines et bottes, et l’été c’est encore pire ! Je ne compte plus le nombre de paires de ballerines que j’ai achetées en 39, qui m’allaient dans le magasin et que je n’ai jamais pu porter plus de quelques heures après. Ou les sandales prises avec les orteils qui dépassent un peu car trop larges dans la pointure supérieure (surtout pour les compensées). J’ai dû me résigner, je prends les ballerines en 40 et tant pis si elles sont un peu larges du moment que je ne les perds pas. Et j’achète quasi uniquement des sandales plates à entredoigts qui au moins tiennent à mon pied, et je regarde avec envie les compensées sans pouvoir craquer. En plus j’ai un début d’hallux valgus à chaque pied donc je cherche de plus en plus le confort du plat plutôt que l’esthétique d’une chaussure trop ajustée ou dans laquelle mon pied glisse.


Répondre

    Avatar de Morgane

    Morgane

    J’oubliais la peau des pieds très fine qui ne tolère pas le moindre frottement 😀


    Répondre

      Avatar de mode-personnelle

      mode-personnelle

      @Morgane : alors attention aux frottements et à la chaussure qui s’arrête juste là où ça fait mal. Et pour la peau archi sensible (je connais !), je recommande la pommade seconde peau en prévention (Compeed, Scholl…). Pour moi, c’est plutôt efficace.


      Répondre

Avatar de Chris

Chris

Après des années d’inconfort dans ma folle jeunesse, mon hallus valgus me rappelle maintenant la nécessité de choisir le confort d’abord. Heureusement que les modèles confortables ne mémérisent plus ! 😀


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Chris : tu as raison, il y a a tellement de choix ! Pourtant, certaines femmes préfèrent encore souffrir pour ne pas renoncer aux modèles tout fins qu’elles adorent.


    Répondre

Avatar de Liz

Liz

Petites astuces de mon podologue et de mon génialissime cordonnier. Toujours acheter les chaussures en fin de journée le moment ou les pieds sont les plus enflés.
Puis effectivement bien mouillé le cuir de la chaussure et les portes jusqu’à ce quelles soient bien sèches.
Ne pas oublier de les cirées .
Un bon entretien avec du cirage de qualité est primordiale pour garder
la souplesse du cuir donc notre confort.


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Liz : je valide le truc de l’achat de fin de journée mais je me méfie du cuir mouillé qui peut vraiment abîmer la chaussure et la déformer. Par exemple avec un veau velours.


    Répondre

Avatar de Deborah

Deborah

Chère Isabelle,
Merci pour cet article qui me donne ENFIN les réponses que j’attendais depuis toujours.
Je croyais mon cas isolé:pieds ultra sensibles, fins et de grande stature (1m82). Grand tri en perspective pour ce week-end. Deborah


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Deborah : chouette, ça fera de la place pour d’éventuelles nouvelles amies 😉


    Répondre

Solange

Merci Isabelle pour tes conseils, j’investi maintenant dans des chaussures qui me plaisent mais qui sont confortables autrement je ne les porterai pas et c’est dommage !
Belle journée


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Solange : On a toutes fait au moins une fois la bêtise de craquer pour une paire “qui se fera”.


    Répondre

Avatar de Chti'stelle

Chti'stelle

Je te dois une fière chandelle niveau chaussures : j’ai découvert grâce à toi les sandales La Botte Gardiane, et j’ai commencé bien sûr par l’iconique Maje en cuir gras naturel. Depuis, un autre modèle les a rejointes (unique achat du confinement) et un 2ème est en cours de route (achat de sortie du confinement !). Je n’aurais jamais imaginé devenir à ce point inconditionnelle du plat alors que j’ai porté des compensées pendant 15 ans et ne jurais que par elles (je fais 1m63). Je suis sûre que tu y es un peu pour quelque chose (il faudrait que je fasse le compte, mais je ne dois pas être loin des 4 ou 5 achats isabello-copiés !).


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Chti’stelle : oh c’est super ! Je les conseille toujours, une valeur sûre. Qualité et durabilité ! Et made in France.


    Répondre

    Avatar de Carole

    Carole

    @Chti’stelle :


    Répondre

    Avatar de Carole

    Carole

    Bonjour
    Merci Isabelle pour ces recommandations toujours bienvenues. J’adore ton livre So Shoes 🙂 J’habitais près du magasin La Botte Gardiane il y a longtemps et j’ai toujours été fan de leurs sandales et de certaines bottes souples également. En plus, tout se patine merveilleusement chez eux.
    J’ai découvert l’année dernière grâce à toi les sandales With My Sands. J’avais acheté celles d’inspiration antique (comme les tiennes). Non seulement elles sont sublimes et attirent les compliments mais elles sont aussi les plus confortables du monde grâce à leur astucieuse semelle en gomme. Il faut acheter 1 taille au-dessus de la sienne et après c’est le bonheur. La marque a sorti des modèles superbes pour cette année.
    Maintenant, j’économise pour les magnifiques bottines Valentine Gautier que tu nous as montré récemment.


    Répondre

      Avatar de mode-personnelle

      mode-personnelle

      @Carole : que des bonnes nouvelles 😉
      Pour moi, outre la qualité, l’esthétique et le confort, c’est important de savoir qui est derrière la marque. Ici, pour les 3 marques que tu cites, il y a trois femmes que j’aime beaucoup.


      Répondre

Avatar de AnneSo

AnneSo

Les erreurs d’achats pour les chaussures, c’est ma hantise et c’est quasiment le seul achat “shopping” où je me rate encore (pas plus tard que…maintenant).
Le fail ultime, la chose à ne PAS faire (faites que je le comprenne une fois pour toute !): acheter des pompes printemps/été en hiver ! NAAAAAAANNN !!!
Se dire que ooooh ça va à peu près alors qu’il fait 20° dans l’appart et que les pieds sont tranquillous, pas gonflés par une journée de labeur pendant la canicule !
Je me suis acheté des Jack de Sézane et des mocassins à paillettes Anniel hors-de-prix en février. Je peux vous dire que j’ai dégusté dès la sortie de confinement et que Vinted va avoir ma visite bientôt !


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @AnneSo : aïe aïe… quand on est fan de chaussures, on a forcément fait ce genre de bêtises. Un jour, on dit Stop. C’est maintenant ! 😉


    Répondre

Avatar de Claire

Claire

Moi aussi je recommande la botte gardiane, découverte grâce à toi. L’année dernière, je craque sur un modèle de sandales. Trop larges en 40, trop petites en 39. Grâce au parfait vendeur, on a commandé le modèle en longueur 40 sur une largeur de 39 et problème résolu. Devine qui porterait presque une seule paire de sandales l’été?


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Claire : c’est formidable de pouvoir faire adapter ses souliers à son pied. Quel luxe… Et pour La Botte, à prix abordable, je trouve.


    Répondre

Avatar de eveange66

eveange66

Ah les chaussures !! Alors ça c’est vraiment mon truc.
Mes erreurs d’achats sont des chaussures … trop grandes !
Quoique j’ai réussi par deux fois à “trouver” des chaussures bien trop petites car trop étroites. Un comble
Je possède pas mal de chaussures trop grandes, mon cordonnier d’amour, hélas parti en retraite, me connaissait bien !!
Et quoiqu’on en dise, les chaussures trop grandes font aussi mal aux pieds par frottement au mauvais endroit. Mais dans ma taille, le choix est assez limité, c’est frustrant. Fini aussi pour moi les chaussures trop étroites car un peu pointues (par comme les américaines, faut pas exagérer), comment un pieds peut il rentrer dedans. Heureusement les chaussures à lacets, à brides, permettent de les porter sans, trop, de problèmes. Et je rajoute des anti glissoires. Et puis avec la confusion entre les tailles italiennes, françaises, espagnoles, on y perd ses repères.
Le truc alors c’est de voir et mesurer la semelle intérieure pour savoir si cela correspond effectivement à sa pointure. Et la connaissance. Par exemple, les Fratelli Rossetti sont hyper grandes, comme les Minelli…
J’ai désormais une une belle commection de derbies, grace à toi et je ne reviendrais pas en arrière. Quant aux talons hauts (plus de 8 cm, il ya longtemps que j’ai déclaré forfait. Vinted m’a offert des pépites, y compris les plus improbables .
J’aime les chaussures par dessus tout, l’attrait d’une cambrure, les belles matières , un faconnage élégant et de qualité. Des matériaux de choix, qui ne font pas dans l’économie au détriment du confort (Church’s, oui toi, je parle de toit…). Hélas, moins facile à trouver.
Je ne suis, bien sur, pas la tendance, et si je vise le confort, la Birk ne passera jamais par moi !!
Bon le mieux encore, c’est quand je mets mes pieds sur les bidoux de mes chats… Quelle douceur et chaleur.
Mes chats vont bien, y compris ma mimette recueillie et son chaton rescapé; d’ailleurs, l’un et l’autre sont à donner …


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @eveange66 : quelle bonne nouvelle ! Tu es une vraie mère chat.
    Oui, tu as raison, même des chaussures trop grandes peuvent s’avérer douloureuses.


    Répondre

Avatar de Emma.Pomme

Emma.Pomme

Cet article me parle, je suis en triple deuil d’illusions chaussuresques😅1 : j essaie les fameuses Gloria de Sézane en février (je bave dessus depuis un an), je les repose car elles ne tiennent pas le pied. 2: dans la foulée j essaie les sublimes sandales dorees à cannage et talons en bois Rivecour…idem ! Et récemment, j’ai eu des hématomes aux talons car je m acharne pour la 3è année consécutive à porter mes Antioche de K Jacques (dont les brides m’ont laminé le dessus du pied la première année et là c’est la semelle intérieure qui blesse là où les brides sont rentrées. Je dois être la seule à trouver plus conforts les Tropeziennes made in India ! Ok je me rends, je les vends). Bref, dur , mais j apprends : je viens de rendre les sandales Bikini like de Mango : mon pied a là aussi dit non immediatement😁


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Emma.Pomme : ouille… si le pied dit non, il ne faut jamais insister. Difficile de recommander des souliers qui ne font pas mal. Des personnes que je conseille me disant que les Birk leur font mal. A l’origine, ce sont pourtant des chaussures orthopédiques.


    Répondre

      Avatar de Emma.Pomme

      Emma.Pomme

      @mode-personnelle : je fais partie des personnes à qui les Birk font mal 😂 (c’est quoi cette ligne sous les orteils dans les Birk ? ! Aïe ! )


      Répondre

Persun

Super! J’aime les chaussures vertes, merci de votre partage


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Persun : chouette


    Répondre

Avatar de Clémentine

Clémentine

Merci pour cet article ! C’est un vrai casse-tête les chaussures, et j’ai souffert pour tellement de paires… Je ne saurais même pas s’il faut me caser dans les pieds larges ou fins : une cheville très fine, qui rend impossible le port d’escarpins non bridés à la cheville, mais en même temps un os assez large à l’avant (sans aller jusqu’à l’hallux valgus) et une tendance à gonfler pas mal en été… Après beaucoup de souffrances, j’avoue que je privilégie désormais les marques dont je suis sûre du confort (comme les Clark’s par exemple), même si ce ne sont pas elles qui me font le plus rêver…


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Clémentine : je suis sûre que tu peux trouver d’autres chaussures à ton pied… en tout cas qui te font vraiment plaisir.


    Répondre

Avatar de Marie-Sophie

Marie-Sophie

Apres avoir passe ma jeunesse tenter de suivre a mode au detriment de mon confort, j’ai delaisse les hauts talons, impraticables (meme les petits kittens heels vintage que j’adore, il m’a fallu me rendre a l’evidence, ce n’est pas pour moi), les chaussures jolies, mais trop grandes/trop petites . Je me tourne desormais vers des valeurs sures que je sais que je vais porter, et user : les bottines! Je ne suis pas tres sneakers non plus, j’aime bien la masse solide de mes boots en cuir! Mes derniers achats ont ete effectues grace a toi Isabelle : une paire de Bluntstone pour la pluie, et une paire de Valentine Gauthier parce que vraiment, elle m’a convaincue lors de l’un de vos Live a toutes les deux! (j’attends mon coli avec impatience…ca fait un mois, mais ca prends du temps de faire le tour du monde, surtout dans les conditions acutelles 🙂 ) Des bisous!


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Marie-Sophie : très heureuse de contribuer à remplir ton placard à chaussures avec ces pièces que j’apprécie pour leur style, leur confort et qualité !!


    Répondre

Avatar de Nancy

Nancy

Bonjour Isabelle, merci pour cet article instructif. J’ai justement craqué pour une paire de chez M.Moustache, mais malheur la gomme du talon a quasi disparu après de nombreux ports et un fil a sauté… je les aime beaucoup, le cuir et la semelle interne sont encore en parfait état. Avez-vous des bonnes adresses de cordonnier sur Paris ? Plusieurs tests sur la base d’articles, et pas de franc succès, je cherche toujours … Merci 🙂 Bonne journée,


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Nancy : c’est vrai que les cordonniers s’avèrent de plus en plus déceants. L’atelier Desbois (rue Biot) est réputé. Une piste ?


    Répondre

Avatar de Sofijane

Sofijane

Bonjour Isabelle
J’ai aussi dans ma penderie quelques paires importables (par moi) et dont je peine à me séparer..Et je passe sur les heures passées à tenter d’élargir des chaussures au moyen de port de chaussettes épaisses et mouillées le tout dûment arrosé de ShoeEze.. Faut dire que je cumule les handicaps : une pointure qui oscille entre 39 et 40 selon les modèles, des pieds + larges que la moyenne, une tendinite devenue chronique à un pied et qui m’oblige à porter des semelles “orthèses” sans compter les pieds qui gonflent (d’ailleurs, à ce sujet, je suis preneuse d’un billet sur comment porter des collants de contention surtout sous un pantalon ou en été…) et enfin une impossibilité à marcher sur du plat total (adieu ballerine, Bensimon, K-Jacques et autres) … Bref, c’est très compliqué.. Je me suis résolue à porter souvent des baskets/sneakers dont la semelle d’origine est amovible (pour pouvoir mettre l’orthèse à la place), à lorgner de plus en plus souvent du côté de chez Gabor, Ecco, Mephisto et consorts (qui font des efforts sur l’esthétique je trouve) et à regretter que Chie Mihara ne fasse plus autant de modèle à moins de 8 cm de talon comme c’était encore le cas il y a quelques années années.. J’ai noté aussi que les chaussures de marque allemande type Tamaris sont aussi souvent un peu plus large que le standard.
C’est vraiment casse-pied!!!
Bon Week end!
Sj


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Sofijane : olala, je compatis ! Il m’arrive de conseiller des personnes aux petons aussi délicats que les tiens. Ce n’est pas si rare d’être obligé d’éviter le tout plat qui d’ailleurs n’est pas recommandé par les podologues.
    PS : une amie traque les Chie Mihara sur Vinted


    Répondre

    Avatar de Daphné

    Daphné

    @Sofijane :
    Un.e cordonnier.e coopératif peut rajouter jusqu’à 1 cm sous les talons de ballerines, sandalettes etc 😉


    Répondre

Avatar de laprincesseaupetitpoids

laprincesseaupetitpoids

Ohlala les chaussures avec l’âge je ne peux plus porter de talon de + de 5 cm d’autant plus que je me déplace à pied ou à vélo désormais

Trop plat c’est fatiguant trop haut c’est dangereux et tout aussi fatiguant …désormais baskets, sandales plus ou moins plates aux beaux jours ou shoes à talons mais très carrés donc stables


Répondre

Avatar de laprincesseaupetitpoids

laprincesseaupetitpoids

Je n’ai pas répondu à votre question Isabelle
OUI de nombreux souliers désormais délaissés je vise le confort avant tout


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @laprincesseaupetitpoids : heureusement, on peut marier confort et style ! 🙂


    Répondre

Avatar de Murielle

Murielle

j’ai été une fille à escarpins, talon de 10 cm pendant plus de 20 ans.
Depuis une petite dizaine d’années c’est terminé, place au plat (ou 2,3 cm de talon max) et au confort.
Début d’hallux vallux débutant !
Comme je suis les 98 % à la maison, suis principalement en chaussons, les dernières des charentaises, moche mais confort, par contre comme elles se sont un peu élargies et bien j’ai l’impression que ca aggrave mon hallux.
Je pensais remplacer les chaussons par des baskets, style des Vans sans lacets ni scrach ( vans-classic-slip-on ). Je pense que ca soutiendra mieux mes pieds et sans frottement.
Qu’en penses tu ?


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Murielle : je ne suis pas podologue mais en effet, les baskets type slip-on te maintiendront mieux qu’un chausson. Attention à la semelle qui peut être lourde.


    Répondre

Avatar de violette.b

violette.b

Bonjour Isabelle , vous nous présentez des chaussures jolies et confortables mais qui ne vendent pas du rêve … ( rire) c’est très difficile de tout concilier et le prix des chaussures de qualité s’est envolé …loin de moi qui achetais du Clergerie , Accessoires , dégriffés il y a ….30 ans . Mes pieds sont martyrisés et endurants ….enfin de moins en moins , ma chaussure de prédilection est la mule ( j’avais un oeil sur les vertes des Galeries …mais j’ai trouvé moins cher ) car elle limite les points de frottement , et elle est très glamour , voir sexy . Je craque sur les chaussures précieuses , les trucs de fées qui t’élèvent sur un équilibre précaire ….Le confinement et ses chaussures conforts ( Birk ) ont permis une expansion des pieds qui râlent d’être à nouveau enfermés. Les talons ( 7-9) sont indispensables à ma silhouette. J’ai plusieurs paires de Boden qui allient fantaisie et confort grâce aux revendeurs Ebay , par contre il y un problème de contrefort chez eux qui ne “tient ” pas le pied .
Je n’ai jamais assez de chaussures , c’est sans fin , un détail , une nouveauté , j’ai beaucoup d’erreur d’achat car vouloir ce n’est pas forcement pouvoir même si je m’assagis , la mode revient aux talons moyens , les sneakers sont à la mode , les birkenstock vont avec tout …..mais un bel escarpin profilé ou une bottine ajustée reste les réfèrences de l’élégance


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @violette.b : à moi aussi, les chaussures me font tourner la tête – je n’en ai jamais assez et j’en veux encore – mais pas au point d’effacer toute retenue. Je sais raison garder devant des talons divins : j’ai des escarpins que j’adore mais que je ne porte qu’occasionnellement donc je choisis du plat ou semi-plat. Ça limite forcément !


    Répondre

g even

My brother recommended I might like this web site.
He was totally right. This post actually made my day.

You can not imagine simply how much time I had spent for this information! Thanks!


Répondre

Avatar de sof

sof

Pour ma part, ce qui me contrarie, c’est l’injonction de porter des talons avec certaines tenues. Je ne supporte pas les talons, plus encore depuis que j’ai un souci de cheville. Alors, quand j’essaie une jolie robe / un pantalon et que la vendeuse me dit “ça se porte avec des talons” comme si c’était obligatoire, ça me fait bondir !!!!


Répondre

MON BLOG PERSONNEL

Oui, c'est possible de suivre les tendances sans ressembler à tout le monde. Oui, il y a plusieurs façons d'exister. Même si on n'a plus 25 ans, on peut inventer son style. Oser. S'amuser. Et se mettre en mode personnel. Je suis une spécialiste de la penderie heureuse, un guide qui vous aide à ne ressembler qu'à vous-même...

Voir mon profil

mode personnel(le)
MODE : n.f. Conforme au goût du jour. n.m. Manière individuelle de vivre, d'agir, de penser. PERSONNEL,ELLE : adj. Qui concerne une personne. Qui s'adresse personnellement à quelqu'un. MODE PERSONNELLE : n.f. La mode sur un ton personnel. Le mien, le tien, le sien.
Et si on prenait rendez-vous !
écrivez-moi ici
isabelle@modepersonnel.com
Podcast
podcast
Facebook
Retrouvez les articles ici

Mes leçons de mode en librairie

You’re so French ! Cultivez votre style… Éditions de La Martinière

Mon dressing idéal, Solar

S’abonner à la newsletter
ChargementChargement


Retour vers le haut de page