Comment ne pas se lasser d’un imprimé

mode-personnelle, publié le , mis à jour à

Chemisier et jupe en soie Suzie Winkle

Ici ou en séance, vous me parlez d’imprimés avec une position souvent bien affirmée. Vous n’en voulez pas chez vous ou vous les classez en deux catégories parfaitement distinctes : les imprimés à consommer sans modération et ceux qui vous laissent le cœur froid.

Et puis, il y a les imprimés qui vous interrogent : les pois sont-ils encore à la mode ? Le fleuri n’est-il pas trop girly ou vieille lady ? Le panthère trop vulgaire ?… Sans oublier l’imprimé de saison qui finit par faire bailler à force de surdosage. : « On n’en peut plus ! ».  

intemporelle marinière Armor Lux

Les fleurs « liberty », les oiseaux japonisants, les rayures (tennis, marinière, cravate…), les carreaux (tartan, écossais, prince-de-galles…) le liberty, le pied de poule, les pois, le léopard, le reptile, le wax, le psychédélique, le camouflage… même ces imprimés // tissus dits intemporels peuvent, non pas se démoder, mais lasser un peu.

combinaison à pois en lin et coton Boden

Et alors ? Vous pouvez les laisser de côté et y revenir quelques mois ou années plus tard.

blouse SŒUR en coton
pantalon camouflage YMC
chemise en coton Des Petits Hauts
Robe longue en soie Hallhuber
pantalon en coton Naf Naf

En revanche, c’est plus embêtant de voir tous les matins dans votre penderie des imprimés qui n’ont plus rien à vous dire.

Pour éviter l’ennui, soyez vigilante la prochaine fois que vous choisirez un vêtement imprimé. Surtout si c’est une pièce que vous pensez porter moins souvent qu’un de vos basiques plus passe-partout.

polo léopard en polyester Monoprix
blazer long en lin La Fée Maraboutée
blouse en viscose Amitié

Devez-vous vous laisser guider par la tendance ?

L’intérêt de la tendance, c’est de voir l’offre s’élargir (j’ai dû attendre que la mode passe au tartan pour réussir à trouver le pantalon dont je rêvais). Mais c’est aussi le revers de la médaille (saturer de l’imprimé vu partout).

Vous pensez qu’avec la validation de la tendance, vous ne ferez pas d’erreur ? Justement, si ! Suivez votre envie, elle saura mieux vous guider que n’importe quelle prêtresse de la mode.

baskets wax Panafrica

Soyez vigilante sur la qualité de l’imprimé

Il y a plein de façons d’interpréter un imprimé. Le plus flagrant : les fleurs. Vous pouvez tomber sur un dessin mièvre ou sur des teintes qui vous donnent dix ans de plus. De quoi avez-vous envie ? De fleurs exotiques chatoyantes ? D’un imprimé « liberty » romantique ? D’un design japonisant qui fait rêver ?…

Fleurs, rayures, léopard and co… même combat, zappez le dessin bas de gamme. Olala ces léopards ratés !

Si vous choisissez un motif franc du collier, un imprimé éclatant, vous aurez beaucoup moins de risques de vous en lasser.

robe fleurie en coton Compania Fantastica

Enseignes ou créateurs ?

Les enseignes très populaires type Zara proposent parfois  des robes ou des chemises aux imprimés qui font vraiment envie. Le hic, c’est de les retrouver sur tout le monde (dans la rue et les réseaux sociaux) et de saturer vite.

Si vous pouvez aller chez les créateurs ou préférez acheter moins pour vous offrir une belle pièce, vous aurez plus de chance de porter un imprimé – plus ou moins – exclusif.

chemisier en voile de coton et soie Chloé Stora
jupe en coton exclusivité Le Petit Lucas du Tertre x Smallable

Important : l’imprimé ne fait pas tout

Ne vous laissez pas happer par un imprimé si le reste du vêtement ne vous plait pas tout à fait ou si un petit truc ne colle pas avec votre silhouette. Certes, le dessin ou la couleur vous a tapé dans l’œil. Mais si la coupe n’est pas parfaite, quel est l’intérêt ?

Soyez donc vigilante sur la matière, la coupe, le tombé du vêtement… Foulard, veste, pantalon, chemisier, chaussures, où que se situe l’imprimé, respectez votre style et vos habitudes vestimentaires.

On se lasse moins des pièces qui nous correspondent.

Qu’en pensez-vous, les amies ? Quels sont vos imprimés favoris ? Comment les choisissez-vous ?

Commentez cet article

46 commentaires

Avatar de Clémentine

Clémentine

Merci pour ces conseils. Mais… je pense que tout le monde sera d’accord pour dire qu’il faut préférer un bel imprimé à un imprimé raté, et toute la difficulté est de bien les identifier… Si on achète des “léopards ratés”, c’est bien que l’on ne les a pas vus comme tels… Je trouve tes articles intéressants, mais ils le seraient encore plus si tu donnais plus d’exemples concrets (du réussi, mais aussi du raté… ce qui pose bien sûr le problème délicat de la sélection des images, je me doute que c’est pour cela que tu hésites à le faire… mais si tu prenais des exemples dans des catalogues des grandes marques, qui s’offusquerait ?)


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Clémentine : Je comprends ce que tu veux dire, ça peut être frustrant. Mais c’est délicat de “piquer” des images à certaines marques pour ensuite les flageller. Généralement, l’imprimé n’est pas net, les couleurs manquent d’éclat et le tissu est cheap.


    Répondre

Marie-Sophie

Fantastique Isabelle ! Je suis tout autant enthousiasmee par ces articles que par les lives de confinement 🙂 Et bien moi, les imprimes, c’est grace a toi que je m’y suis mise! Pas que je ne les aimais pas, c’est juste que je n’arrivais pas a les apprivoiser pour en tirer le maximum. Depuis toi, je suis passée des unis couleurs d’automne (je mixais deja les couleurs), aux mix and match qui m’auraient autrefois parus improbables : la rayure et le carreau, ca, ca allait. Mais je me penche en ce moment sur le cas des fleurs et des imprimes animaliers, associes a des couleurs intenses, comme du vert pomme ou du cassis. Je commence aussi a apprécier nos designers locaux made in NZ, qui sont des pros des imprimes un peu charges. Ici, ils se portent en total looks, un peu premier degré, mais je les melange, ce qui me vaut parfois un “you’re so french”, que je te dois bien (d’ailleurs j’ai ton livre dans ma bibliothèque!). Quant a ce qui est des beaux imprimes de Zara, ici, on trouve les meilleurs en seconde main, car ils viennent de partout dans le monde. Merci pour ton énergie si inspirante <3


Répondre

    Avatar de eveange66

    eveange66

    @Marie-Sophie : bonjour.
    Ah, je revais de partir en Nouvelle Zelande.
    Sur un forum de motards neo zélandais, lors d’une discussion entre “filles”, je me suis faite traité de “too pampered” parce que je racontais ce que je portais et les soins que je me faisais, assez basiques en fait. C’était en 2010…
    Comment est ce vraiment ?
    Pardon Isabelle, je phagocyte ton post.


    Répondre

      Marie-Sophie

      @eveange66 : Ahah, disons que la population est très loin d’être uniforme quand il s’agit de mode, et de féminité en general ! Selon que tu vives en ville, ou en moins grande ville ca change aussi… d’un point de vue générale, je trouve les genres tres polarises, et en ce qui concerne les femmes, il y a les looks tres feminine, robes empires et taille ajustée, et de l’autre cote, il y a celles qui bossent dans le bâtiment, se revendiquent fortes et masculines ou sont simplement fan de vêtement techniques parce qu’elles passent leur temps a la gym ou faire du sport de plein air. J’imagine que les bikeuses entrent dans la deuxième catégorie 🙂 Ah comme j’aime la française et sa subtile multiplicite ! Merci Isabelle pour avoir permis ce petit aparté 🙂


      Répondre

        Avatar de eveange66

        eveange66

        @Marie-Sophie : Merci beaucoup pour votre réponse et merci à Isabelle.
        Puis je me permettre de vous demander si vous seriez d’accord pour que nous échangions, un peu, par email, par la suite ? Si ok, je laisse à Isabelle le soin de vous communiquer mes coordonnées.
        Mes excuses par avance si ma demande semble trop osée.


        Répondre

          Marie-Sophie

          @eveange66 : oh oui alors ! J’adorerais ça ! Une correspondance avec compatriote férue de mode, ça ne refuse pas . Hâte de vous/te lire!


          Répondre

      Avatar de mode-personnelle

      mode-personnelle

      @eveange66 : avec plaisir ! Je suis allée en NZ il y a bien longtemps pour des reportages. Il n’était pas question de mode mais du premier ministre de l’époque et… de cépages français 😀
      PS : je vous mets en contact toutes les deux, c’est génial !


      Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Marie-Sophie : c’est formidable !! je suis ravie d’avoir boosté ta garde-robe et élargi le terrain de jeu !! Merci pour ton ressenti et bravo d’avoir osé 🙂


    Répondre

Avatar de eveange66

eveange66

Ah les imprimés, si beaux mais si difficiles à assumer….
J’ai toujours eu un rapport ambigu avec les imprimés. Si je porte des quelques chemises rayées (fine la rayure et toujours horizontale ), suis fane de l’imprimé banquier et, surtout, de l’imprimé Prince de Galles depuis des décennies, j’ai curieusement beaucoup plus de mal pour les autres imprimés, surtout prés du visage.
Mais, paradoxalement, j’aime assez les beaux imprimés de couleurs vives, classiques ou pas, sur des foulards …
Je ne supporte pas l’imprimé “bestiole” dans lequel je ne me reconnais pas … mais j’en ai sur mes chaussures (une paire verte et une autre orange…).
Je me suis séparé d’un haut fleuri magnifique que je ne pouvais porter … alors que je possède plusieurs vestes fleuries (grosses ou petites fleurs) pour l’été, sur lesquels, de surcroit, je rajoute une fleur au revers …
J’ai un problème non résolu issu de mon enfance ???!!
Ah ah.
Et, comme tu le sais, j’adore les belles couleurs vives.
Et je trouve que certains imprimés sont magnifiques à cet égard, sans me voir à mes porter.
Et mes pyjamas de petit garçon, avec des imprimés, ça compte ?
Les vestes en tweed à carreaux jaune ou vertes qui “trainent” dans mes armoires (c’est pas vrai !!).
L’imprimé cachemire que je trouve si élégant.
En fait, j’aime les imprimés, juste ceux que je choisis, souvent à contre courant et rarement très grands.
Par contre, je possède et j’aime beaucoup les marinières, de toutes les couleurs bien sur !!
Quant à un imprimé râté, moi non plus je ne saurais dire avec certitude ce que sait.
Je tape ce message depuis mon lit, avec, entre mes jambes, un chaton bien malade à sauver que je nourris au biberon. Enfoui sous mon sac de couchage, entouré d’un gros pull chaud avec une bouillotte, j’aide sa maman pour tenter de le maintenir à flot (deux de sa portée sont hélas déjà morts).
Croisons les doigts.


Répondre

    Avatar de eveange66

    eveange66

    @eveange66 :
    ce que c’est.
    Rhooo
    Ah oui, moi aussi les imprimés tartan que je chéris, si difficile à trouver.


    Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @eveange66 : olala te voilà sauveuse de chatons !!! J’aimerais assister à ce nourrissage. Et oui, ça compte les pyjamas 😉 Avant, j’achetais les miens chez DPAM en même temps que ceux de mes enfants.
    PS : c’est intéressant la nuance que tu fais entre l’imprimé sur un vêtement et sur un accessoire, c’est vrai qu’on peut l’aimer sur l’un et/ou sur l’autre.


    Répondre

Avatar de Alexa

Alexa

Le polo Léopard de Monop est très classe!!
Ce matin j’ ai associé une blouse (et non pas une tunique) imprimée à un Bomber et un pantalon unis et j’ ai constaté que l’imprimé réhaussait l’uni et que l’uni faisait de l’imprimé un eye catcher, d’où l’interêt de bien le choisir!


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Alexa : bravo ! Mais oui, les deux s’attirent, se complètent… la nuance est parfois délicate à trouver pour que l’un ne mange pas l’autre.


    Répondre

Avatar de matchingpoints

matchingpoints

Nous admirons vos coordonnés d’imprimés, vous arrivez à mixer les rayures aux petits pois, par exemple, ce que nous n’osons pas. Nous mélangeons nos beaux imprimés avec une base unie que nous alternons et qui permet une longévité. Et comme toujours, nous surveillons la qualité du tissu, la coupe et les finition. Nous achetons moins pour essayer d’acheter mieux !
Bon weekend


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @matchingpoints : si vous aimez, vous oserez mélanger vos beaux imprimés 🙂


    Répondre

Colette Du Net

Mes préférés sont l’écossais, le léopard et le prince-de-galles. Pour le premier, j’achète quand je trouve quitte à ne pas le porter l’année où “tout le monde” en a. J’aime les fleurs mais j’en porte moins. D’une manière générale, Boden a des imprimés très réussis et qu’on ne voit pas partout.


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Colette Du Net : j’aime Boden aussi pour les imprimés qu’on ne retrouve pas sur tout le monde… et oui à tous les tissus british !


    Répondre

Avatar de Morgane

Morgane

J’adore les imprimés ! Surtout fleuris et léopard. J’aime mixer les fleurs avec des pois ou des fines rayures. Mon rêve : un ensemble veste pantalon avec un imprimé fleuri printanier. Je cherche encore mon bonheur.
Pour le moment, je ne me suis jamais lassée d’un imprimé, hormis un chemisier vieux rose avec des grosses fleurs rouges et bleues sur lequel j’ai flashé en boutique un peu trop rapidement, et que j’aime finalement moins, surtout parce que j’ai du mal à l’associer.


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Morgane : oh que j’aime les tailleurs à fleurs ! Je trouve les miens chez les Anglais comme Boden.


    Répondre

Avatar de Moutchiquett

Moutchiquett

Je parlerais plus de ” motif” que d’imprimé car l’imprimé est une technique particulière d ‘obtention du motif…le Prince de Galles, par exemple, est généralement le resultat d’un tissage plutôt que d’une impression. Il y a aussi tous les jacquarts…Les motifs obtenus par tissage ont plus souvent, je trouve, un aspect qualitatif que ceux obtenus par impression excepté si on “tape” dans le haut de gamme comme Liberty of London, les beaux cotons italiens, ou même les synthetiques de certaines marques. Ainsi, j’adore et ne me lasse pas des imprimés Cotelac, qui en fait ne s’inscrivent dans aucune tendance.
Sinon, j’aime les motifs tachistes, graphiques (wax, Marimekko, Orla Kiely…), les rayures, les carreaux, le vichy, le Prince de Galles, le tye and dye, l’impression numérique hyperrealiste, Jamais porté le moindre pois !!! Et pas fan non plus de la petite fleur, limite je préfère la grosse, voire très grosse !


Répondre

    Avatar de Chti'stelle

    Chti'stelle

    @Moutchiquett : Grosse fan de Cotélac aussi, et j’ajoute Chloé Stora, Diega, Momoni, Maliparmi (4 sur 5 sont rue Saint Sulpice à Paris : ma rue fétiche !). Leurs imprimés me transportent littéralement comme un beau paysage ou une œuvre d’art. J’affectionne moins les motifs issus du vestiaire masculin en revanche (Prince de galles, tartan et pieds de volatiles en tout genre !).


    Répondre

      Avatar de mode-personnelle

      mode-personnelle

      @Chti’stelle : olala la bande des 4 que j’adore !! Si on aime, impossible de se tromper.


      Répondre

      Avatar de Moutchiquett

      Moutchiquett

      @Chti’stelle : Toutes les marques que j’aime ! J’ajouterai aussi Soeur, Léon et Harper, Bellerose, Hartford et Stella Forest pour certaines de leurs pièces !!!


      Répondre

        Avatar de Chti'stelle

        Chti'stelle

        @Moutchiquett : je crois que nous pourrions échanger nos armoires, on s’en rendrait à peine compte !


        Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Moutchiquett : ici, pour simplifier, je n’ai volontairement pas fait de distinction entre imprimés, motifs et tissus. On retient généralement ce qui se voit : le dessin. Par exemple, les fleurs de la broderie anglaise 😉
    PS : Je te sens plus “team” Marimekko que Liberty !


    Répondre

      Avatar de Moutchiquett

      Moutchiquett

      @mode-personnelle : En fait, on associe souvent Liberty aux petites fleurettes sur fond blanc (à mon âge, et vue ma grande taille, je trouve ça effectivement un peu mièvre…mais ravissant sur les petites filles !) alors que la gamme est extrêmement variée. Liberty collabore pour chacune de ses collections avec 2 ou 3 artistes (peintres/illustrateurs et autres) et produit ainsi des motifs tout à fait originaux et très éloignés de la petite fleur. Ce sont des collections capsules, plus confidentielles, dans lesquelles viennent puiser les plus grandes marques. Un certain nombre de marques “femme” utilisent régulièrement des tissus Liberty : Cotélac, Sessun, Hartford, Ines de la Fressange…Il y a eu aussi Isabel Marant il me semble. Les tissus Liberty sont d’une qualité +++, les cotons bien sûr avec le célèbre Tana Lawn utilisé pour les chemises, mais leurs velours et surtout leurs soies sont sublimes (qualité et résistance extraordinaire). J’ai du Liberty dans mon dressing, mais dans des motifs tout à fait inattendus, graphiques et colorés !


      Répondre

        Avatar de mode-personnelle

        mode-personnelle

        @Moutchiquett : Oh oui, je connais bien l’étendue de la gamme Liberty au-delà du fameux imprimé fleurs que je cite souvent parce que tout le monde le connaît (référence à Cacharel). Je me fais souvent happer par d’autres motifs que, comme toi, je trouve subtils et raffinés. Je regrette un pantalon d’été avec un effet “taches de peinture” multicolores beaucoup porté mais devenu trop petit.


        Répondre

Avatar de lilly

lilly

coucou Isa ..ah je vois que tu as remarqué cette joyeuse marque espagnole Compania Fantastica ..
Va faire un tour chez Stine Goya créateur nordique que j’affectionne aussi, pas le même budget mais alors ça pète comme on dit..!
Des bises et un beau week-end de l’ascension!


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @lilly : merci Lilly ! A toi aussi. Et je note un éblouissant tailleur à fleurs chez Stine Goya 😉 !


    Répondre

Avatar de Marji

Marji

Merci Isabelle pour ce billet!

J’ai laissé entrer les imprimés dans ma garde-robe en même temps que la couleurs et même le léopard.

Avec pas mal de neutres (comme l’écru) pour calmer le tout.

Je n’ai pas une immense confiance en moi pour repérer les “bons” imprimés des mauvais surtout le léopard. Mais tant pis j’essaye!


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Marji : mais oui ! Tu peux te fier à ton intuition et au plaisir que tu as à porter le vêtement ;-),


    Répondre

Avatar de Chti'stelle

Chti'stelle

Très grande fan depuis toujours de vêtements à motifs, j’espérais bien trouver chez Camaïeu la collection en collaboration avec la Fiancée du Mékong dont tu nous avais donné un aperçu fort alléchant. Déjà l’année dernière j’avais drôlement apprécié celle avec Beaurepaire et grâce à toi j’avais acheté leur chemisier (comme ta combi) que j’adore et dont l’excellente qualité de coton me ravit toujours. Hélas, je n’ai rien vu de cette collaboration en boutique où je suis allée pas plus tard qu’hier.


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Chti’stelle : humm… peut-être un retard covidien ? J’avais beaucoup aimé l’ensemble chemise/pantalon. Je ne doute pas de son arrivée en boutique.


    Répondre

Meloncollie

Ce qui m’a fait craquer ce sont les newbalance rose de la première photo. J’adore !

Pour ma part j’aime beaucoup les imprimés fleurs et géométrique pour cet été 2020


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Meloncollie : ah oui, très chouette ce rose !


    Répondre

Jeanne307

L’imprimé ne m’a jamais vraiment tenté. Or, on me dit souvent qu’une couleur vive m’ira à merveille. Le fait est que j’ai trop peur de me tromper. Mais là, je pense que je vais enfin essayer. Merci pour les astuces.


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Jeanne307 : avec plaisir


    Répondre

Avatar de Gaëlle

Gaëlle

J’aurais du mal à définir mon imprimé préféré, même si celui que j’ai le plus dans mes armoires est la rayure marinière, j’en aime beaucoup d’autres et c’est très éclectique ! Dans tes propositions, j’aime le look Suzie Winkle et la blouse Soeur, et puis la robe Compania Fantastica est charmante aussi !
Tu as raison, il y a un gros tri à faire dans les imprimés/motifs, beaucoup font cheap, particulièrement dans les imprimés animaliers qui doivent visiblement être faciles à louper, haha !
En général, je préfère les imprimés sur des matières naturelles type coton, soie, je trouve que c’est souvent moche sur les matières synthétiques, et ça tombe bien puisque j’essaie de les éviter au maximum 😉


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Gaëlle : le léopard loupé, c’est quelque chose ! La fleur, aussi. Bim… dix ans de plus.
    Je trouve de jolis imprimés dans le polyester de bonne qualité (parfois bien plus cher que les matières naturelles). Mais je comprends que tu le fuis pour un tas de bonnes raisons.


    Répondre

Avatar de Murielle

Murielle

Oh oui on peut très vite se lasser d’un motif, ca m’est arrivé plusieurs fois surtout avec des fleuris.
Par contre jamais décu par les mariniéres et les chemises de bucheron.
Par contre, je râle car je te suis sur IG et maintenant à part voir la photo je ne sais plus accéder à la légende et commentaires puis je n’y suis pas inscrite…


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Murielle : flûte… même en cliquant sur la photo ? Tu loupes aussi les stories, alors.


    Répondre

      Avatar de Murielle

      Murielle

      @mode-personnelle : avant quand je cliquais sur la photo, elle apparaisait avec ta légende et les commentaires en dessous. Maintenant quand je clique dessus, une fenêtre s’ouvre me disant que je dois me connecter donc m’inscrire sur leur site…
      Bien sur je n’ai jamais eu accès à tes stories et live…
      Je n’avais jamais voulu m’y inscrire jusque maintenant car il faut donner son nom et ca me barbe un peu ce flicage. mais du coup je ne sais pas si je vais encore résister longtemps.
      Heureusement que tu continues le blog, merci encore.


      Répondre

        Avatar de mode-personnelle

        mode-personnelle

        @Murielle : instagram et facebook, c’est pareil, même “flicage”. Si tu veux suivre des comptes qui t’intéressent, tu peux choisir un pseudo et te mettre en compte privé.


        Répondre

Françoise

hi hi; les “oiseaux japonisants”… disons que l’imprimé, c’est une catégorie comme une autre… mais c’est vaste et il y a tellement de possibilités. On peut se lasser d’un style ou de certains motifs, mais on peut facilement passer à d’autres


Répondre

Alice021

Je vous remercie pour ce tuyau. Surtout avec l’été qui s’annonce, je crois que ces couleurs auront une place dans la garde-robe des adeptes de la mode. Je pense qu’il est temps de mettre un peu de couleur dans notre quotidien.


Répondre

MON BLOG PERSONNEL

Oui, c'est possible de suivre les tendances sans ressembler à tout le monde. Oui, il y a plusieurs façons d'exister. Même si on n'a plus 25 ans, on peut inventer son style. Oser. S'amuser. Et se mettre en mode personnel. Je suis une spécialiste de la penderie heureuse, un guide qui vous aide à ne ressembler qu'à vous-même...

Voir mon profil

mode personnel(le)
MODE : n.f. Conforme au goût du jour. n.m. Manière individuelle de vivre, d'agir, de penser. PERSONNEL,ELLE : adj. Qui concerne une personne. Qui s'adresse personnellement à quelqu'un. MODE PERSONNELLE : n.f. La mode sur un ton personnel. Le mien, le tien, le sien.
Et si on prenait rendez-vous !
écrivez-moi ici
isabelle@modepersonnel.com
Podcast
podcast
Facebook
Retrouvez les articles ici

Mes leçons de mode en librairie

You’re so French ! Cultivez votre style… Éditions de La Martinière

Mon dressing idéal, Solar

S’abonner à la newsletter
ChargementChargement


Retour vers le haut de page