Mode : j’ai encore l’âge jusqu’à quel âge?

mode-personnelle, publié le , mis à jour à

Jupe brodée en chambray Boden (du 34 au 50)

Depuis le début du blog, j’aborde l’aspect de l’âge (notamment via la rubrique Je peux (encore) ?). J’ai souvent l’impression qu’à notre époque bien plus libre que celle de nos grand-mères, la question est hors sujet. J’ai tort. La preuve, on continue à me la poser régulièrement en rendez-vous. Même lors des « IGLIVE », quel que soit le sujet, l’une de vous m’interroge : « Je peux porter des gros bijoux après 50 ans ? », « Il y a un âge limite pour les imprimés ? », « Les baskets dorées, c’est possible jusqu’à quel âge ?… » etc…  Ça en dit long sur la crainte du jeunisme, la peur de passer pour quelqu’un qui ne veut pas ou ne se voit pas vieillir.

Y a-t-il un âge pour tout ? Oui… Mais à quel âge, on n’a plus l’âge ? A 35, 45, 55, 65, 75 ans ?… Doit-on se fier à l’injonction de la limite d’âge ? Non… Mais c’est difficile de s’habiller à 45 comme à 25 ans.

Certes, les injonctions ne nous obligent plus à nous déguiser en dame respectable à partir d’un « certain âge ». On peut encore aimer le short, la mini, les Dr Martens ou les cheveux longs. Et c’est formidable. Mais paradoxalement, cette liberté nous interroge sur les repères que chacune doit trouver. Des femmes me disent qu’elles ont du mal à « sentir » leur âge. A se dire qu’elles sont quadra ou quinqua alors qu’elles ont toujours 30 ans dans leur tête.

Même si, avec les années, le corps se transforme, ce n’est jamais simple de se voir vraiment.

Quand vous vous regardez dans le miroir, réussissez-vous à trouver une cohérence entre ce que vous ressentez et ce que vous voyez ? Entre l’intérieur et l’extérieur ? Entre vous et vos vêtements ?

Privilégiez l’intuition, faites confiance à vos envies plus qu’à l’âge inscrit sur votre état civil : quel âge vous donnez-vous ? Quel âge vous donne-t-on ?

Dans quels vêtements vous sentez-vous chez vous ? Quels sont ceux qui vous ressemblent aujourd’hui ?

A partir de là, débarrassez-vous des pièces d’un autre âge, c’est à dire qui ne sont plus en cohérence avec la personne que vous êtes à cet instant précis.

C’est peut-être une veste étriquée, un manteau trop grand, un jean effiloché qui irait mieux à une ado ou un tailleur qui, maintenant, vous donne dix ans de plus.

Gardez les vêtements dans lesquels vous vous trouvez à la fois confortable et stylée.

Des femmes recherchent la simplicité d’une garde-robe constituée de beaux basiques, de teintes tranquilles et faciles à associer (marine, gris, sable…).

chemise rayée et pantalon Sessun

D’autres au contraire rêvent de bousculer les codes et de s’affranchir d’une certaine timidité avec des coupes et des couleurs qu’elles n’osaient pas porter jusque là.

robe Roseanna
combinaison Sœur

Tout est bien si on est d’accord. Et pourquoi pas les deux selon l’humeur ?

Ou un détail qui change tout !

chaussettes Bonne Maison
ceinture scarabée Claris Virot
bracelet Kyoto Tango

Quoiqu’il en soit, plus on avance en âge, plus je vous invite à vous méfier des matières cheap, des coupes molles, des couleurs « sales », des fioritures bas de gamme et des chaussures mollassonnes… Ça ne pardonne pas.

Misez sur des tissus impeccables et des coupes nettes aux finitions parfaites et aux détails justes (pour vous).

Pantalon à pinces Les Coyotes de Paris Women

Oui, vous pouvez encore tout porter. Mais pas de la même façon qu’une fille de 20 ans.

Vous pouvez craquer pour un jean slouchy ou girl-friend (épais) mais associé à une chemise nette et des chaussures chics plutôt qu’à un t-shirt girly et des baskets avachies.

jean girlfriend blanc Boden

Si ça vous plait, vous avez le droit de céder aux tics mode du moment. Par exemple, des grosses baskets fantaisie mais avec un pantalon plutôt qu’avec un jean déchiré. Justement, elles donneront de la saveur à un pantalon que vous trouvez sage.

baskets etpantalon à pinces Cop.Copine

Vous pouvez (encore) aimer l’imprimé fleuri mais pas des fleurs vieillottes, des fleurs qui vous donnent le sourire.

Etc…

chemisier fleuri Petite Mendigote

L’essentiel est de vous sentir à votre place.

Qu’en pensez-vous, les amies ?

Joie du déconfinement, je peux enfin ré-ouvrir les rendez-vous morpho, style et image de soi en face à face (consultations ponctuelles ou régulières // personal shopping // détox penderie). Les séances en visio continuent pour celles qui ne peuvent pas ou ne souhaitent pas se déplacer. Et bien sûr, il peut être question d’âge.

Commentez cet article

Votre commentaire sera publié directement et modéré a posteriori.

Please copy the string ABg01A to the field below:

44 commentaires

Avatar de Sof

Sof

Ca m’a frappé assez récemment, cette idée de “je n’ai plus l’âge de porter certaines choses”. Je vais avoir 40 ans dans quelques mois, et clairement il y a des choses qui ne sont “plus de mon âge”. J’aime les sweats par exemple, mais les disney ne sont clairement plus pour moi, même hors contexte professionnel ! Globalement, les choses qui sont assez connotées “ado” ne me vont plus. Pour le reste, j’adore certaines choses depuis toujours et je ne me vois pas changer sur certains points : les imprimés fleuris, les bottines rock, les sandales style spartiates. Et pour finir, même s’il y a certaines choses que je ne trouve plus de bon goût sur moi, je dirais que globalement, l’avantage de “prendre de l’âge”, c’est qu’on se libère un peu du regard des autres…enfin dans mon cas !


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Sof : pareil pour moi, certaines pièces ne correspondent plus à mes envies (t-shirt girly, minijupes, hauts et robes à bretelles…). Je n’en suis pas frustrée, j’ai trouvé d’autres joies.


    Répondre

Avatar de Chti'stelle

Chti'stelle

Ah ! Et bien moi j’en pense que c’est en réalité une chance de devoir/pouvoir faire évoluer sa garde robe avec l’avancée en âge. Comme les goûts alimentaires qui évoluent toute la vie pour mon plus grand plaisir, je ne suis pas frustrée de renoncer à certains vêtements chéris dans mes jeunes années parce que j’en découvre d’autres que je n’aurais pas portés avant. L’essentiel, comme tu le dis si bien, est dans l’art de mixer. Mais je pense qu’il y a quand même des vêtements auxquels il faut savoir renoncer quand on vieillit, comme le débardeur ou la robe aux bretelles spaghetti, par exemple, qui ne s’accommodent de bras devenus un peu mollassons. Le décolleté est aussi une zone sensible qu’il faut savoir arrêter de montrer. La faute de jeunisme ne se niche pas que dans le vêtement d’ailleurs, je trouve qu’il y a des colorations capillaires ou des bronzages outranciers qui vieillissent considérablement. Mais bon, le mot d’ordre c’est quand même de savoir profiter maintenant du visage/corps que l’on regrettera dans 10 ans !


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Chti’stelle : tu as raison, le style évolue avec le temps, nos goûts et nos envies. Tant mieux, c’est le mouvement de la vie. C’est vrai que ce n’est pas drôle de voir son corps bouger, s’épaissir à certains endroits… mais quelle chance de pouvoir courir, danser, pédaler ! On l’oublie souvent.


    Répondre

Avatar de lilly

lilly

Pas de pardon avec les bras molassons, je ne parle même pas du reste.. la qualité de peau est le 1er frein en dépit du mood “je m’en fous, j’assume mon âge” .
Il faut d’abord s’occuper de soi, après, les vêtements font paix, ou pas, avec tout çà.
Des bises et merci pour ce post Isa, je trouve les tenues jolies mais un peu “classiques” c’est normal ? 😉


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @lilly : ta remarque sur le côté classique des tenues est intéressante parce que je suis persuadée que d’autres les trouveraient trop audacieuses, notamment sur les volumes des manches, la largeur d’un pantalon, la longueur, les grosses baskets… Mais c’est vrai que mes choix sont sans doute plus “sages” que d’habitude : pas de mélanges d’imprimés, de couleurs, de styles… J’ai voulu sans doute voulu montrer des pièces susceptibles de plaire à tout le monde (si c’est possible !! 😀 ). J’aime aussi ces silhouettes épurées avec le bon détail.


    Répondre

    Avatar de Marji

    Marji

    @lilly : C’est curieux, j’ai adoré toutes les silhouettes et me verrais bien les essayer pour voir (sauf la dernière trop fleurie pour moi). Je trouve qu’elles font dame au sens noble du terme.


    Répondre

      Avatar de mode-personnelle

      mode-personnelle

      @Marji :c’est vrai, certaines ont ce côté “femme” simple et chic.


      Répondre

Marie-Sophie

Tout a fait d’accord avec le choix des matieres! Avec de la tenue et peu de structure (presque) tout se porte. Pour ma part, une seule chose n’a pas survécue au passage de la quarantaine, c’est les jupes/robes courtes. Je ne me reconnais plus du tout dans les jupettes au dessus du genoux. Par contre, le short, ca va…bizarre non?


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Marie-Sophie : le short est moins connoté girly qu’une jupette. Bon, si tu me parles du short ras le pli fessier, c’est autre chose 😀


    Répondre

      Marie-Sophe

      @mode-personnelle :Ah ah, ca non alors ! J’ai jamais pu !! Mai oui, c’est tout a fait ca, le cote petite fille ne passe plus du tout. Heureusement, il nous reste tout un tas de personnages a incarner, c’est quand meme drôlement chouette d’être une femme !


      Répondre

        Avatar de mode-personnelle

        mode-personnelle

        @Marie-Sophe : on a de la chance !! Très contente d’être une femme 😉


        Répondre

Avatar de Bénédicte D

Bénédicte D

Bonjour Isabelle! !!…Cette question de l’âge et de l’adéquation avec mes vêtements je me la suis posée principalement dans le virage de la soixantaine. ….du genre “encore un instant monsieur le bourreau, je ne suis pas sûre que j’ai choisi la bonne tenue pour mon exécution. ..”😞
J’étais partagée entre la jeune femme qui vivait dans ma tête et le visage que je voyais dans mon miroir. …
Tu es venue mettre un coup de balai, m’expliquer mon corps, expulser une partie du noir (!!!), et remettre un peu de gaieté dans tout ça. ….
Maintenant que j’ai 73 ans, le problème ne se pose plus de la même façon. ..La différence entre ce que l’on peut porter à mon âge et ce qu’il vaut mieux éviter est beaucoup plus nette. ..
L’effet que je désire produire et ce que je veux ressentir dans mes vêtements ont plus tendance à se mêler et ne se définissent pas par les mêmes mots qu’avant! !!….
J’ambitionne un confort élégant, de la douceur, des matières souples, être ni trop ni trop peu, et dégager du charme et de la féminité. …..Oui, rien que ça! !!!!!😅
Prendre soin de mon corps, de mes mains, de mes cheveux, sentir bon et continuer le plus longtemps possible à m’intéresser au monde. …à côté de ça, si je porte souvent la même chose et que je me sens bien dedans, je crois que ça m’est égal! !!….je ne veux plus de ces paniques quand je dois sortir chez des amis et que je ne trouve rien d’adéquat à me mettre! !!!!….rouge à lèvres, parfum et hop j’y vais comme je suis puisque c’est moi. ….
Les cafouillages qu’il me reste sont dans le choix de ces belles pièces basiques auxquelles j’aimerais parfois une valeur ajoutée par un détail, et le fait de trouver les bonnes couleurs ,celles qui vont mettre ma peau en valeur. …..
Voilà! !!!!….j’ai pris toute la place j’en ai peur! !!!!!


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Bénédicte D : merci !! Je suis ravie que tes questionnements trouvent leur réponse. Tu vois que tu n’es pas obligée de porter des pièces fofolles pour te sentir bien et que tes basiques te comblent. Et puis, les associations d’imprimés que tu as montrés montrent que tu sais trouver de la fantaisie. Ta quête n’est pas terminée, tant mieux !


    Répondre

    Avatar de Silvi

    Silvi

    Merci Bénédicte pour vos quelques lignes, à la lecture de celle-ci j’avais l’impression de m’entendre penser !


    Répondre

      Avatar de Bénédicte D

      Bénédicte D

      @Silvi :Tant mieux !!!!…ça me fait plaisir de voir que je ne suis pas seule à ressentir ce cheminement et merci de me l’avoir dit. ……


      Répondre

Avatar de Patricia

Patricia

Quelle bienveillance dans tes propos Isabelle , qui nous guident et nous rassurent aussi car avoir 50ans et plus aujourd’hui est encore difficile même si les lignes bougent …pour moi il faut avoir du style , car la mode se démode le style jamais !! (Coco Chanel) et surtout choisir de belles matières , des coupes impeccables , en y apportant un petit détail « funk » (bijou, chaussures…) et se sentir bien dans son corps , quelque soit sa morphologie il faut apprendre à s’assumer ,,,🌺🥰merci pour tous tes live et articles qui rendent nos journées joyeuses 👌


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Patricia : merci beaucoup, je suis très touchée…
    C’est juste, ce n’est pas toujours facile d’assumer son corps, de le voir évoluer… Les vêtements nous permettent, non pas de le nier ou de le rejeter, mais de l’habiller (au sens le plus noble du terme), de dissimuler habilement ce qu’on aime moins pour nous offrir une meilleure image de soi.


    Répondre

Avatar de alexa

alexa

Quel sujet délicat!!! Comme tu le dis, je crois qu’il faut se connaître soi-même et observer les “ravages” du temps qui nous feront bannir robes à bretelles, mini-jupes etc…
Pour ma part, je ne supporte plus les matières cheap et je mise sur mes valeurs sûres en ajoutant un détail mode ou couleur vitaminée .

J’ai une amie de longue date et nous nous conseillons mutuellement avec bienveillance mais franchise.
Mais je constate qu’il y a des femmes qui font fi de toute règle et sur lesquelles cela fonctionne!


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @alexa : Génial ! Je me méfie des règles, je fais confiance à mon ressenti qui n’a plus envie de jupes courtes, ni de hauts à bretelles. Un jour, j’en aurai peut-être assez de mes cheveux longs. C’est moi qui le déciderai, pas mes amies qui me disent depuis des années qu’il est temps de les couper.


    Répondre

      Avatar de Violette.b

      Violette.b

      @mode-personnelle : Je l’ai fait dans un double défi à 54 ans ….puis cela repousse , plus à la même longueur certes , c’est sur la sirène à 57 ans c’est fini , j’ai refait trop court dernièrement , 2 mois à ne pas me reconnaître dans la glace , je ne voyais pas apparaître celle que je suis ….je suis une femme à cheveux … alors vous avez le temps chère Isabelle.


      Répondre

Avatar de Clémentine

Clémentine

Merci pour ce sujet qui me préoccupe…. Enfin pas la question de savoir ce qu’on a le “droit” de porter à tel âge, mais plutôt ce qui nous va.. J’approche la quarantaine et j’ai eu 2 enfants dans les 5 dernières années, et même si j’ai eu la chance de rester mince, ma morphologie commence à se modifier – de façon très classique pour mon âge – perte de hanches et fesses et ventre un peu épaissi, sans parler de l’effet dévastateur des allaitements sur la poitrine.. Je comprends ton idée de coupes et matières nettes, mais je trouve que c’est difficile avec le ventre qui s’épaissit : les tailles hautes actuelles donnent beaucoup de style, il y a de magnifiques modèles de pantalons et jupes, mais ceux qui me vont parfaitement bien debout (et que les vendeuses me poussent à acheter..) me serrent toujours un peu le ventre assise… et les tailles au dessus font sac. Du coup, je n’ai rien trouvé de plus confortable et seyant que mes slims (et pantalons tailles pas trop haute en lin pour l”été) mais ce n’est pas ce qu’il y a de plus élégant…


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Clémentine : C’est vrai que la taille haute plaquée sur le ventre a des chances de serrer. En revanche, les fronces discrètes, voire la bande élastiquée, sont souvent une bonne idée. Variante : les fronces au dos. On trouve toujours des coupes adaptées à sa silhouette, son besoin de confort et ses envies ! 😉


    Répondre

Avatar de Morgane

Morgane

Merci beaucoup Isabelle pour cette réflexion ! Pour ma part, j’ai 33 ans et même si mon style a évolué depuis que je suis à l’âge adulte je n’ai pas vraiment l’impression d’avoir changé du tout au tout. Peut-être parce qu’à 20 ans j’aimais déjà les vêtements très féminins et les talons (je porte plus facilement des baskets maintenant qu’à l’époque…). Cependant, à l’été dernier je me suis surprise à me séparer de jupettes et robettes qui me semblaient ridicules sur moi. J’avais pris un peu de poids et j’ai bien reperdu depuis, peut-être que ça fait la différence ? En tout cas, je suis très peu sensible aux injonctions “on rallonge la jupe et on raccourcit les cheveux” ça viendra peut-être en prenant de l’âge. J’espère garder mon originalité en tout cas et ne pas me brimer 🙂


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Morgane : bien sûr que tu garderas ton originalité ! Personne n’a le droit de brimer tes envies.


    Répondre

Avatar de Hadjoum

Hadjoum

Bonjour Isabelle,
Je ne me suis jamais mis de barrière par rapport à l’âge mais j’ai arrêté de porter ou commencer à porter certaines pièces en fonction de l’évolution de ma situation personnelle : quand je me suis mariée, quand je suis devenue mère, quand j’ai eu une promotion, quand j’ai arrêté de travailler… à chaque fois les vétêments me servaient à raconter une nouvelle histoire, un nouveau moi…
Depuis quelque temps je n’arrive plus à porter mes slims préférés. C’est venu d’un coup, une envie de passer à autre chose et mes 42 ans n’y sont pour rien!
Merci pour cet article!


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Hadjoum : je suis d’accord, il ne faut pas oublier de s’écouter. Ça semble aller de soi mais comme souvent, les évidences n’en sont pas.


    Répondre

Avatar de eveange66

eveange66

On à l’âge de porter la mode que l’on veut jusqu’à … plus d’âge ou bien jusqu’au dernier moment !!
Évidemment, on ne pas se mentir, rares sont les personnes qui portent exactement les mêmes vêtements à 20 ans ou bien à 70 !! Le corps change, mais pas seulement, nos envies, nos gouts également, notre style, nos priorités.
Pour ma part, je suis beaucoup plus à l’aise dans mes vêtements depuis que j’ai passé les 50 ans que lorsque j’étais jeune professionnelle tentant de projeter une image … professionnelle.
Alors il est vrai aussi que l’image que j’ai dans ma tête n’est pas celle d’une femme de plus de 50 ans. Mais je suis bien loin de m’habiller comme ma mère à cet âge là et c’est tant mieux.
Je refuse en revanche de chercher à tout prix le jeunisme en imitant ce que porte les jeunes filles.
Je ne renie pas mon âge et suis encore très fonctionnelle, merci bien !
Comme je l’ai écris, j’ai acheté ma première paire de baskets cette année ( Philippe Model cuir brillant bleu paon, tant qu’à faire) et me suis mise, aussi, à acheter des sweat shirts mais, en belle matière.
Et, si mes cheveux blanchissent, je les ai laissé poussé (surtout depuis ma maladie, ça pousse très vite, bien que j’en ai beaucoup perdu). Il est hors de question que j’ai les cheveux courts à nouveau : cela ne me va pas et franchement, c’est un repoussoir pour moi la coupe courte des femmes “d’un certain âge” …
Raccourci les tiens Isabelle mais surtout pas de coupe courte !!
Je n’ai jamais aimé les trucs “girly” à froufrou, avec des images de BD … (sauf un sweat avec Gaston Lagaffe que j’ai hélas perdu et que je ne retrouverais jamais) donc je n’ai pas eu cette phase.
Par contre, je continue à porter des couleurs franches (orange miam…) même si mon teint se modifie : les pastels ne passeront pas par moi.
Je veux être moi sans que l’on m’impose une image de femme de …
Et si l’on commente mes cheveux blancs ou mes rides du front, je rétorque gras du bide des hommes ou calvitie au même age.


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @eveange66 : “Je veux être moi sans que l’on m’impose une image de femme de …” ta phrase fait écho à mon mantra “Ne ressemblez qu’à vous-même”. Tout toi !


    Répondre

Avatar de Marji

Marji

A mon âge (43 ans) j’ai presque tout à apprendre du style et de l’élégance.

J’ai pris conscience de l’image que je renvoie en voyant les photos de mes looks pour ma consultation style! Et elle n’était pas flatteuse..

(je ne fais jamais de selfie, suis rarement prise en photo et ne possède pas de miroir en pied).

Le bon côté de l’affaire c’est que j’ai tout à gagner à changer mon style, je peux essayer de nouvelles choses, voir ce qui me va vraiment, les combinaisons qui fonctionnent..

C’est avant que je m’interdisais beaucoup de choses que je jugeais “pas pour moi” sans avoir essayé.


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Marji : j’en suis ravie ! Oui, tout à gagner et tellement de pistes à explorer.


    Répondre

Avatar de Cecile

Cecile

Encore un post super intéressant! On évolue c’est vrai et nos envies aussi. Mais parfois, j’ai quand même l’impression d’être attirée spontanément vers des trucs que j’aimais quand j’étais ado comme un vieux réflexe :)) du coup j’essaye de faire attention et de me poser la question: est-ce que c’est toujours pour moi dans le sens est-ce que c’est toujours moi ? Parfois oui, parfois non 😉 sinon mon rêve quand je serai une “veille” dame : avoir le style d’Iris Arpfel. Je n’aime pas spécialement les vieilles dames déguisées (genre “on s’en fiche, ça ne compte plus maintenant”) mais elle, quelle maitrise!! Mais je ne sais pas si j’assumerai de porter autant de bijoux 😄


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Cecile : c’est sûr, Iris assume ! On sent qu’elle s’amuse depuis toujours.
    PS : je suis toujours attirée par les matières de mon enfance (le velours éponge, le velours côtelé)


    Répondre

Colette Du Net

Merci pour ce billet toujours positif. Lors du confinement, je me suis rendue compte que, finalement, les tshirts ça ne m’allait pas trop, notamment avec motifs. (j’en ai gardé certains dans les plus sobres). J’ai racheté des sweats que je porte comme des pulls au bureau avec un chemisier en dessous. J’essaie de remplacer le petit gilet par des blousons souples (un autre billet astucieux!) à motifs ethniques (très appréciés). J’aime beaucoup les motifs, mais finalement (pas assez mince), je renonce le plus souvent, sauf en été. Le tweed, hélas, non plus… Ce que je mets avec des tenues foncées (noires ou bleues), ce sont des colliers fantaisie, souvent assez gros et que mes collègues aiment beaucoup commenter… Les baskets c’est très pratique quand on a des problèmes de pied. L’été, les Birk aussi… Il faut tâtonner et parfois on a du mal à renoncer à ce qu’on aime/aimait…


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Colette Du Net : tes tâtonnements sont plutôt audacieux, je trouve !… Tu as raison, on renonce à certaines pièces/coupes mais on en découvre d’autres.


    Répondre

      Colette Du Net

      @mode-personnelle : je mélange deux choses : les conseils donnés ici sur ce merveilleux blog ou sur Insta et Marie Kondo (est-ce que ça me met en joie de porter tel ou tel truc?). Et puis j’essaie d’être lucide…. pas facile la lucidité sur soi-même. Je ne peux pas dire que je sois contente de ma silhouette (trop ceci et cela) mais mon but est sans doute au final de me sentir à l’aise. J’avais déjà parlé de ce blouson/teddy un peu flashy, porté à mon anniversaire il y a 2 ans. Je n’ai pas regretté cet achat même si je le porte peu. Encore merci pour ces billets si agréables.


      Répondre

        Avatar de mode-personnelle

        mode-personnelle

        @Colette Du Net : merci à toi d’apporter ta contribution avec toujours autant de pertinence.


        Répondre

matchingpoints

Merci pour ces conseils, destinés à nous ? 😉
Nous ne nous interdisons rien, en principe…Mais lorsque nous nous regardons dans la glace, nous constatons par nous-même que la jupe trop courte ou un pull trop ado font ridicule ! Le short fait toujours partie de notre quotidien en été parce que nous habitons en bord de mer. Le bronzage (léger !) permet aussi quelques écarts.
Mais nous sommes intransigeantes quant la qualité et les finitions, le cheap ne pardonne pas à notre âge !
Heureusement il n’y a plus d’ interdits, nous pouvons nous amuser avec la mode. Nos grand-mères ne pouvaient pas se promener en basket ! Nous pouvons jongler entre basket et escarpins, bijoux fantaisie ou collier de perles mais avec un t-shirt !
Alors vive la liberté, mais avec de l’allure !


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @matchingpoints : les conseils sont destinés à toutes celles qui se sentent concernés 😉 On peut se poser la question très tôt !


    Répondre

Francis Martel

un article bien écrit sur un sujet extra pertinent.. certaine question devrait se poser pour tout le monde à n’importe quel âge. Telle ou telle tenue me va-t-elle ? y a t-il une cohérence entre ce que je veux et ce qui me va, etc


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Francis Martel : c’est ça


    Répondre

Solange

Merci pour cet article et je porte ce qui me plait et j’ai moins de frein que quand j’avais 40 ans (j’ai 57 ans) je ne me déguise pas en ado (j’ai passé l’âge) mais j’aime les jupes courtes avec des baskets ou des derbies et je fais plus attention à la qualité des vêtements, c’est important ! Soyons bien dans notre âge et dans nos baskets !
Bon dimanche


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Solange : merci Solange ! Nos envies évoluent toute la vie, tu incarnes bien cette pensée.


    Répondre

Avatar de Murielle

Murielle

Découverte des Doc Martens à 57 ans, idem les Converses; comme quoi il n’y a pas d’âge pour commencer.
Avec l’âge par contre, le confort, je supporte plus difficilement les vêtements trop serrés, slim par exemple.
La seule chose que j’ai vraiment arrêter après 50 ans, c’est les jupes mini l’été (mais oui encore au mi-cuisses avec collant bien opaque l’hiver), mes jambes ne sont plus trop top.
Mes cheveux sont à la même longueur que toi et je compte les laisser pousser encore un peu malgré mes 60 ans…


Répondre

MON BLOG PERSONNEL

Oui, c'est possible de suivre les tendances sans ressembler à tout le monde. Oui, il y a plusieurs façons d'exister. Même si on n'a plus 25 ans, on peut inventer son style. Oser. S'amuser. Et se mettre en mode personnel. Je suis une spécialiste de la penderie heureuse, un guide qui vous aide à ne ressembler qu'à vous-même...

Voir mon profil

mode personnel(le)
MODE : n.f. Conforme au goût du jour. n.m. Manière individuelle de vivre, d'agir, de penser. PERSONNEL,ELLE : adj. Qui concerne une personne. Qui s'adresse personnellement à quelqu'un. MODE PERSONNELLE : n.f. La mode sur un ton personnel. Le mien, le tien, le sien.
Et si on prenait rendez-vous !
écrivez-moi ici
isabelle@modepersonnel.com
Podcast
podcast
Facebook
Retrouvez les articles ici

Mes leçons de mode en librairie

You’re so French ! Cultivez votre style… Éditions de La Martinière

Mon dressing idéal, Solar

S’abonner à la newsletter
ChargementChargement


Retour vers le haut de page