Les santiags ont bien changé. Si, si !

mode-personnelle, publié le , mis à jour à

La Fée Maraboutée en santiags ! Yi ya !

Valérie a envie de santiags et me demande comment les choisir. Votre poil se hérisse ? Ne partez pas tout de suite ! Les western boots actuelles ne risquent pas de vous faire ressembler à Lucky Luke, ni à Dolly Parton. Elles sont bien plus dociles et urbaines. Et confortables !!

Si les puristes cherchent en friperie l’increvable « tiag made in Texas » (bout pointu qui regarde le ciel et épais talon biseauté),  vous avez le droit de préférer les modèles revisités façon santiag, moins connotés et finalement, plus proches d’une boots rock que western. Si ça se trouve, vous allez les adorer !

View this post on Instagram

Good morning Warsaw ☕️

A post shared by Lou Doillon ☕ (@loudoillon) on

Lou Doillon et ses santiags adorées

Comment choisir des santiags “allégées”

Misez sur une version sobre (pas un de ces vieux trucs patauds au bout allongé ou au cuir bien dur, faussement vieilli, pouah !). Même les santiags se démodent !

Le modèle le plus transversal et le moins “démodable” est une santiag basse avec un museau pas trop pointu, un talon cubain (= pente très légère vers l’avant) de 4 ou 5 centimètres et éventuellement quelques surpiqûres ton sur ton.

Idéalement, si vous souhaitez les voir se patiner dans le temps, allez vers un cuir de veau ou un cuir suédé, un peu plus fragile mais plus souple.

les boots iconiques Keith de Valentine Gauthier crées par un artisan bottier avec une semelle “cousue blake” (à la main) et un tannage végétal

La couleur ? Avec un cuir naturel caramel, cognac, noir ou bordeaux foncé, vous ne faites pas d’erreur. Si vous aimé changer de chaussures, expérimentez des teintes plus détonantes (cuir irisé, argent, serpent…).

Les néo-santiags supportent quelques amusements de bon goût : bout irisé, tige coloré,  empiècement en métal à l’avant ou l’arrière… certaines ont même des talons de 8 centimètres (moins mon goût mais ça ne regarde que moi).

boots Keith version argent by Valentine Gauthier
Les mignonnes santiags de Patrica Blanchet
Santiags effet reptile Sacha
boots façon santiags Petite Mendigote
les fameuses boots Tucson Roseanna en version cloutée
les Tucson Roseanna en daim vert

Pour la qualité en seconde main, vous pouvez compter sur Sartore (mais méfiez-vous des modèles vieillissants trop pointus). Celles-ci sont impecs (pas à ma taille, ah ah).

Avec quoi porter des santiags

Vous savez que j’associe les miennes avec presque toute ma garde-robe, (vous m’avez peut-être vue l’hiver dernier présenter mon mode d’emploi au 19/45 de M6). Ou ici, ici ou .

Evidemment, la western shoes boude le genre tailleur-jupe ou robe « entretien d’embauche ». Elle est plus à l’aise avec des tenues moins strictes.  

Pas besoin de revendiquer un look bohème, elles marchent aussi bien avec une robe folk qu’avec un pantalon velours 7/8, un jean large roulotté, un slim blanc, un pantalon carotte au-dessus de la cheville, une robe souple mi-mollet ou une jupe évasée au genou… Oui, la santiag peut être cool ou chic. Ou les deux à la fois !

la longueur midi de cette jupe Leon and Harper adore les santiags
Silhouette La Maraboutée en santiags
Jolies santiags et look Swildens

Le plus simple : le bas du pantalon doit être resserré et l’ourlet ne doit pas cacher la chaussure. D’accord, vous pouvez aussi oser le pantalon long et très large qui laisse juste apercevoir le bout de votre santiag (mais c’est dommage de ne pas la voir, non ?).

Avec les pantalons, accompagnez vos boots de chaussettes en laine ou coton qui rappellent la teinte du pantalon ou du cuir. Ou contraste avec les deux.

les Tucson Roseanna jouent avec les couleurs

Avec une robe, portez des collants semi-opaques, opaques ou collants en laine ou coton (pas de collants « voile » !).

Comment les marier à sa silhouette

Contrairement aux bottes sous le genou, les bottines ne « coupent » pas la jambe (même si vous vous trouvez « petite » ou « trop ronde »).

Comptez sur une tige qui épouse parfaitement le début du mollet ou une tige plus basse, légèrement évasée, qui dévoile la courbe du mollet, pile à l’endroit où il s’affine (pour éviter l’effet « jambe poteau » qui peut aussi concerner des jambes menues).

les santiags galbantes Leon and Harper
non, la petite chaussette qui dépasse de ces santiags Roseanna n’alourdit pas la jambe

Essayez différentes hauteurs et des styles différents. Un bout plus ou moins pointu, une tige plus ou moins haute peut tout changer. C’est une histoire d’équilibre à trouver entre la forme et la hauteur du talon et de la tige. Il n’y a aucune recette miracle, à chacune de trouver son modèle selon sa morphologie, la longueur et la forme de ses jambes.  Encore une fois, pas de « je suis trop ci ou pas assez cela », votre silhouette n’a rien à voir, si vous aimez le genre, vous trouverez votre paire idéale et la meilleure façon de l’associer à vos vêtements.

J’en profite pour vous souhaiter une année merveilleuse. Hâte de vous lire sur le sujet santiags !

Commentez cet article

30 commentaires

Avatar de Betty

Betty

Bonjour Isabelle,
toujours aussi inspirants tes posts 🙂
Les Tucson me font de l’oeil depuis longtemps, je viens de craquer sur le modèle vert sapin.
Je t’en dirait plus lorsque je les aurait reçues.


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Betty : j’ai failli leur céder plusieurs fois ! Surtout pour les teintes singulières si attrayantes !


    Répondre

    Avatar de Corine

    Corine

    @Betty :
    Ohh rigolo, j’ai craqué pour les mêmes en vert sapin aussi l’an dernier après des années d’hésitation et je les adore, même si je les porte peu au final … mais elles ont eu “l’honneur ” de réveillonner cette année avec une robe fluide et fleurie un peu bohème de chez Soeur et … des chaussettes qui dépassaient un peu !
    Bref, investissement intemporel je crois !


    Répondre

Avatar de Lucile

Lucile

Bonjour Isabelle, je crois que ce que je préfère ce sont les talons cubains dans les santiags, féminins mais pas trop haut non plus… Le côté “pied fin” et bout pointu me font plus tiquer avec ma carrure plutôt grande et large. En tous cas leur forme inspire aussi des déclinaisons sur des bottines plus classique, ça me plaît plus (les langley bleu marin croco chez Boden, par exemple). Mais bon, vous m’avez mise aux mocassins dorés donc rien n’est impossible. Bonne journée – L


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Lucile : Aaah bravo pour les mocassins ! J’espère qu’ils vous réjouissent 🙂


    Répondre

Avatar de Chti'stelle

Chti'stelle

Pour ma part, du mois d’octobre au mois d’avril, je n’arrive guère à porter autre chose que des boots et parmi celles-ci j’ai trois paires de western boots que je trouve formidables. Merci la mode actuelle pour cette trouvaille équilibrée qui donne l’indispensable touche rock sans se sentir déguisée. J’ai une 4ème paire de boots que je pense pouvoir décrire comme étant des santiags, collaboration Mexicana Cotélac, noires et discrètement cloutées. Je les porte moins souvent car elles ont une présence forte qui ne s’accorde pas toujours avec le reste de ma tenue (rarement sobre par ailleurs !). En plus, elles sont très basses, coupées sous la malléole (c’était un modèle été) et ce n’est peut-être pas la forme idéale. Tu as l’air d’ailleurs de préconiser d’autres formes. Les tucson et les VG ont ma très nette préférence parmi les modèles que tu montres. J’aurais du mal à aller vers un modèle de 2nde main. J’ai besoin que le patinage soit mien et pas trop marqué. Meilleurs vœux de western girl !


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Chti’stelle : Bonne année western girl ! En effet, la tige qui s’arrête juste sous la malléole est moins flatteuse, elle a tendance à “couper” la jambe.


    Répondre

Avatar de Claire

Claire

Les santiags ne m’inspirent toujours pas, à part peut-être une légère répulsion devant ce bout trop pointu pour moi!
🙂
Par contre le manteau Roseanna me plait beaucoup, ça ne serait que mon troisème manteau acheté de l’hiver!! ;-p


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Claire : je partage ton avis, quelle merveille, ce manteau !! Ce tissu existe aussi en veste.


    Répondre

Avatar de Rouletabille

Rouletabille

C’est drôle tu préconise de les porter des collants épais si on les assortit à une robe, mais toutes les photos présentées les montrent jambes nues. On parle de cette manie des marques de montrer toutes les tenues d’hiver jambes nues ? Certes ça allège la silhouette mais j’ai l’impression d’être prise pour une dinde. Sinon, article très complet comme d’hab !


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Rouletabille : c’est très compliqué de trouver des photos avec des femmes en collants. Les jambes nues sont plus “visuelles”, la silhouette plus esthétique… mais on est d’accord, ce n’est pas la vraie vie !!


    Répondre

matchingpoints

Pour nous, il faut que les santiags soient très très allégées, ni trop pointues ni trop courbées en ce qui concerne le talon, finalement ce ne sont plus de vraies santiags 😉
Une bonne année et encore beaucoup de bons conseils !


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @matchingpoints : Vous avez raison, je ne devrais pas les appeler “santiags” ! Les (vrais) cowboys m’en voudraient !


    Répondre

Avatar de laprincesseaupetitpoids

laprincesseaupetitpoids

J’aime énormément hélas mon pied affreusement larges ne peut les supporter..
Il va bientôt falloir que j’envisage de me chausser au rayon mamie de boutiques spécialisées ou faire fabriquer sur mesure !


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @laprincesseaupetitpoids : alors pas de santiags trop pointues mais des bottines jolies et confortables (pas au rayon “mamie”, ça n’existe pas pour les princesses)


    Répondre

Avatar de laprincesseaupetitpoids

laprincesseaupetitpoids

Mais qu’est-ce-que j’aime votre façon de vous vêtir !


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @laprincesseaupetitpoids : comme c’est gentil !!


    Répondre

Avatar de alexa

alexa

Si la santiag ne ressemble plus à la santiag, alors je vais peut-être essayer, moi qui passe déjà ma vie en bottines!


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @alexa : oui !! Il y a tellement de dérivés !


    Répondre

Avatar de Violette.b

Violette.b

Je n’ai pas de vraies santiag, c’est trop connoté pour moi et massif mais j’ai plusieurs boots “à la manière de ” notament des violettes , bref je retiens l’idée des chaussettes à laquelle je n’aurai pas penser , en règle genérale je ne sais pas quoi faire de mes chaussettes alors que j’en achète des géniales . Bonne année toute en couleurs , la couleur c’est la vie ( curieusement j’achète des imprimés noirs en ce moment )


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Violette.b : Merci Violette ! Une bonne année pleine de couleurs (et de chaussures !)


    Répondre

Avatar de Clao

Clao

Bonjour,
C’est drôle l’année dernière j’avais une paire comme celle La maraboutée que j’ai vite usée (piètre qualité) mais elle a duré juste le temps de ma lubie ! J’avais très envie d’une paire tout en les sentant éloignées de mon style habituel et je n’arrivais à plonger. Cette paire de fin de soldes m’a permis de me lancer sans me ruiner, au final c’était “un petit tour et puis s’en va” et aujourd’hui je sais que je n’y reviendrai plus, ce n’est pas moi.


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Clao : j’aime cette stratégie anti-culpabilité du “un petit tour et puis s’en va” !


    Répondre

Avatar de Gaëlle

Gaëlle

Ah ben c’est justement un questionnement que je me faisais récemment, les santiags ! Du coup je regardais les Sartore sur les sites de seconde main, les grands esprits se rencontrent 😉
J’aime bien les Valentine Gauthier, je dois dire…
Après je ne suis pas sûre que la santiag soit vraiment moi, ce qui est sûr c’est que trop far west, je n’y arrive pas, et surtout pas quand le bout de la semelle est carré avec la pointe de la chaussure pointue par dessus, comme on en voit souvent. Peut-être qu’un bon cordonnier peut arrondir la semelle pour qu’elle suive le chaussant ?…
En attendant, j’ai craqué sur des pseudo rangers sur Vestiaire Co, rien à voir, haha !


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    @Gaëlle : si tu dois t’embêter à les faire rafistoler chez un cordonnier pour changer la forme originale, passe ton tour. Si tu cèdes, ce sera pour la forme parfaite à tes yeux. Bravo pour les rangers 😉


    Répondre

moda

j’adore tous ces looks


Répondre

generic viagra no prescription needed in the united states

perfectly shock viagra no doctor prescription ahead discount generic
viagra no prescription needed in the united states
finally machine generic pills in usa abroad nurse [url=http://www.vagragenericaar.org/#]generic viagra no prescription needed
in the united states[/url] please call order viagrawithout
doctor abroad status http://www.vagragenericaar.org/


Répondre

generic viagra online

about nasty generic viagra 100mg essentially
grandmother generic viagra sales greatly mention generic viagra sales equally basket [url=http://viagenupi.com/#]generic viagra sales[/url]
originally basis generic viagra sales ill cloud http://viagenupi.com/


Répondre

cialis

generally western [url=http://cialisles.com/#]cialis[/url] closely consist ultimately cry cialis 20mg whenever
twist cialis wrong fortune http://cialisles.com/


Répondre

generic canadian viagra

basket [url=https://viagraivo.com/#]viagra india generic[/url] best place to buy generic viagra forum india generic viagra faculty https://viagraivo.com/


Répondre

MON BLOG PERSONNEL

Oui, c'est possible de suivre les tendances sans ressembler à tout le monde. Oui, il y a plusieurs façons d'exister. Même si on n'a plus 25 ans, on peut inventer son style. Oser. S'amuser. Et se mettre en mode personnel. Je suis un flic de penderie, un coach de shopping, un guide qui vous aide à ne ressembler qu'à vous-même...

Voir mon profil

mode personnel(le)
MODE : n.f. Conforme au goût du jour. n.m. Manière individuelle de vivre, d'agir, de penser. PERSONNEL,ELLE : adj. Qui concerne une personne. Qui s'adresse personnellement à quelqu'un. MODE PERSONNELLE : n.f. La mode sur un ton personnel. Le mien, le tien, le sien.
Et si on prenait rendez-vous !
écrivez-moi ici
isabelle@modepersonnel.com
Podcast
podcast
Facebook
Retrouvez les articles ici

Mes leçons de mode en librairie

You’re so French ! Cultivez votre style… Éditions de La Martinière

Mon dressing idéal, Solar

S’abonner à la newsletter
ChargementChargement


Retour vers le haut de page