Comment savoir si un imprimé vieillit

mode-personnelle, publié le , mis à jour à

La jolie blouse imprimée Antik Batik vous irait-elle ?

Rachel m’interroge : « L’imprimé cachemire, vous en pensez quoi ? J’ai tellement de mal avec les motifs, les fleurs j’y arrive pas, les imprimés “bêtes” pas trop non plus… et mon ado tombe sur un imprimé cachemire et me dit que ça ne fait pas mémé ! Votre avis ? »

Oui ? Non ? Je suis incapable d’approuver ou de rejeter un imprimé sans convoquer 4 éléments essentiels.

chemise lavallière motif cachemire Lauren Ralph Lauren

1) CALIBREZ L’IMPRIMÉ 

Est-ce un « vrai » cachemire (par exemple, celui que propose la marque de tissus Liberty) ? Est-ce que le motif est à la hauteur ?

Imprimé fleurs, graphiques, animaliers… quel que soit le thème, il doit être réussi. Je vois trop d’écossais approximatifs, de léopard vulgaire, de fleurs nunuches, de reptiles agressifs, de rayures qui font mal aux yeux…

Ecoutez l’imprimé qui vous parle et que vous trouvez réussi.

Robe reptile FRNCH
robe imprimée foulard La Redoute Collections
Caban écossais Leon and Harper

2) MISEZ SUR LA MATIÈRE

Coton aérien ? Soie lumineuse ? Viscose fraîche ? Velours dense ? Laine profonde ? Polyester magique ?… Ou tissu « pourri » ?! L’imprimé s’exprime sur la matière qui le porte. Si celle-ci manque d’aplomb, passez votre tour, l’imprimé risque fort d’être loupé.

Par exemple : un imprimé cachemire aura toutes les chances d’être chatoyant et éclatant sur un chemisier en soie et il sera vieillot sur une écharpe 100% polyester pure bouloches.

chemise à pois viscose et coton Harris Wilson
pantalon léopard en velours Leon and Harper

3) JUGEZ VOTRE VÊTEMENT

Où est votre imprimé ? Sur un foulard ? Une veste ? Un chemisier ? Une robe ?

Quel style ?… Le vôtre ?…

L’imprimé aura beau être le plus réussi, si le vêtement est mal coupé, s’il ne vous va pas ou ne vous met pas en valeur, ne comptez pas sur lui pour relever le niveau, il n’y pourra rien. Ainsi, la même jupe à fleurs peut illuminer ou être mémé. Tout dépend qui la porte : vous le savez, c’est plus une question d’allure que de morphologie.

Jupe imprimée FRNCH
chemisier vichy Petite Mendigote

4) TRAVAILLEZ VOTRE LOOK

Amusez-vous à composer avec vos vêtements. L’imprimé est-il l’élément fort de votre tenue ? Est-ce une raison pour négliger le reste ? Par exemple, un chemisier lavallière cachemire pourra interpréter des variations différentes selon les pièces avec lesquelles on l’associe : un pantalon beige à pinces et des ballerines ou une jupe en cuir et des bottines sexy ?

Maintenant, à vous de jouer ! Qui commence la partie ?!

Retrouvez aussi mes conseils (et mes “assistants”) sur Instagram

HEP HEP HEP…

Vous pouvez écouter un nouvel épisode du PODCAST de Mode Personnel(le) : Violette Tannenbaum retrouve ses 14 ans et son premier Levis. J’espère que vous l’aimerez !

Inscrivez-vous à l’ATELIER MORPHO STYLE du 7 décembre (10-13 heures / 60 euros à Paris 17ème) : PIMENTEZ VOTRE STYLE >> les essentiels du dressing >> les bons basiques >> les astuces pour donner du style

Commentez cet article

31 commentaires

matchingpoints

Tiens, cela nous arrive aussi d’avoir de drôles de commentaires… 😉
Hier, nous avons essayé de trouver une robes pour cet hiver, plutôt longue ; nous sommes sorties déprimées…nous avons l’impression d’avoir vieilli de 20 ans par les imprimés, à notre âge !


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    Le fautif : l’imprimé. Celui-là n’était pas fait pour vous et vous l’avez identifié. Il aurait pu donner 20 ans de plus à une fille de 20 ans ! Je ne doute pas que vous trouverez celui qui vous met parfaitement en valeur !


    Répondre

      matchingpoints

      @mode-personnelle :
      Merci, vous nous remontez le moral… oui, c‘est l’imprimé le fautif 😉


      Répondre

        Avatar de mode-personnelle

        mode-personnelle

        Evidemment !


        Répondre

Solange

Tu as entièrement raison la qualité et la coupe compte énormément ! Je fais de plus en plus attention à la qualité des vêtements en vieillissant ! Achetons moins mais mieux !
Belle journée


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    Dix fois oui ! Même un vêtement à 5 euros est trop cher s’il traîne au fond de notre penderie. Bonne journée à toi aussi.


    Répondre

Avatar de Chti'stelle

Chti'stelle

Archi fan d’imprimés que je porte depuis que je suis en âge d’avoir conscience de ma tenue (combien de pantalon ou jupes longues réalisées à l’aide de tissu Liberty ai-je obligé ma mère à me coudre ?!). Il est exceptionnel que je ne porte pas une grosse pièce imprimée (haut ou bas). Je comprends la crainte de la mémérisation, mais ne l’ai jamais ressentie car je sais tout suite d’instinct quel imprimé me correspond ou pas. Par exemple, je ne porterai pas, même sous la torture, la chemise lavallière à motifs cachemire Ralph Lauren ! D’ailleurs, je crois que c’est un imprimé que j’aime peu et que je trouve difficile à porter.


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    Avoir commencé tôt, ça aide. Mais on peut toujours apprendre, heureusement !
    Tu peux me laisser la lavallière Ralph Lauren, je prends ! 😉


    Répondre

Avatar de Chti'stelle

Chti'stelle

J’ajouterais aussi que pour celles qui ont peur de l’effet éventuellement vieillissant de l’imprimé qu’il vaut peut-être mieux se diriger vers des pièces où il est moins attendu commun un pantalon ou une jupe, plutôt qu’une robe ; sur une chemise masculine, plutôt qu’une blouse.


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    Pardon de te contredire, c’est une idée maline mais ça ne fonctionne pas davantage si les 4 critères ne sont pas respectés.


    Répondre

Avatar de josefinalaplage

josefinalaplage

J’aime particulièrement jouer avec les imprimés fleuris et écossais bien colorés et joyeux… et je les mélange. C’est dans ma nature. Quand j’aime un imprimé, je ne fais rien à moitié. J’ai beaucoup porté une robe Nalexthings cet été dans un bel imprimé fleuri orange, et lorsque j’ai du la ranger en octobre, j’ai commandé une robe à manche longues dans le même imprimé qui s’appelle Séville. Et cette robe ne dort pas dans ma penderie 😉


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    Comme toi, je suis fan du fleuri et de l’écossais. J’aime aussi les associer. Tu as raison, l’aspect “joyeux” est essentiel.


    Répondre

Colette Du Net

Ca dépend des jours…. j’ai des blouses Boden dont les imprimés sont toujours réussis et des blouses H&M de collaborations avec des designers/stylistes, etc, qui font aussi leur petit effet (bien que ce soient de gros motifs fleuris). Les chemises imprimées en soie de Monoprix sont souvent réussies et à un prix très correct. J’adore l’écossais (mais les coupes des chemises sont souvent trop bûcheronnes) et le pied de poule (qui vieillit aussi pas mal..).


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    La bûche revient souvent 😉 C’est de saison !
    Quant au pied de poule, s’il est souvent associé à des vestes ou des jupes archi classiques, comme les autres imprimés, il peut être détourné, par exemple sur une jupe destructurée, un manteau oversizé, un sweat shirt…


    Répondre

      Avatar de Natginger

      Natginger

      @mode-personnelle : et ça dépend aussi vraiment du modèle! J ‘ai un haut, depuis beaucoup d’années, en voile imprimé pied de poule, manches 3/4, à revers noirs, payé rien du tout, et bien même avec un bas plutôt simple ou classique, ça marche…


      Répondre

        Avatar de mode-personnelle

        mode-personnelle

        Oui, c’est ça ! C’est ce que j’entendais par “détourné”… 😉


        Répondre

Avatar de alexa

alexa

En ce qui me concerne, j’ai l ‘impression que l’ imprimé est plus facile à manier en été: une robe et le tour est joué. En hiver il faut plus penser aux associations …


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    J’ai souvent remarqué cette différence été / hiver. Je pense qu’il faut essayer 😉 Sinon, voici des révisions 😀 : https://www.mode-personnelle.com/2016/06/09/comment-mixer-les-imprimes-sans-trop-se-tromper/


    Répondre

      Avatar de alexa

      alexa

      @mode-personnelle : J’ai relu l’article. Il y est question de Maliparmi. Quelle coincidence: Je me suis achetée un pull à rayures de cette marque à Naples cet été. Les rayures sont plus faciles à manier que l’imprimé, pour moi tout au moins!


      Répondre

        Avatar de mode-personnelle

        mode-personnelle

        Pour moi, c’est un très bon début 😉 Je considère les rayures comme un imprimé.


        Répondre

Avatar de KlondikeKate

KlondikeKate

Oui, aux imprimés ! J’aime ceux de chez Pomandère (mais j’aime en fait particulièrement leurs étoffes), ceux de chez Humanoid lorsqu’il y en a (c’est le cas, cette saison, je pense à une superbe chemise notamment), j’adorais ceux de Orla Kiely. Mais le point commun de tous ces imprimés, ce sont les beaux tissus qui les font vivre.
Bien aussi, les effets de texture : je pense à un manteau en laine avec un petit plumetis en velours ton sur ton, que j’aime beaucoup.
Récemment, au Salon du Made in France, j’ai découvert le travail d’une créatrice enthousiaste et passionnée (mieux vaut !) : trois chemises seulement présentées sur son micro-stand, des prototypes, très raffinés, dont un en soie, imprimé d’un motif également créé par elle. Magnifique…
Bonne soirée, Isabelle !


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    Merci KlondikeKate ! Je sens la passion et le plaisir 🙂 Oh oui, quelle joie de sentir une étoffe vibrer. Les marques que tu cites sont particulièrement attentives à nous en faire profiter.
    Bonne soirée aussi !


    Répondre

Avatar de Claire

Claire

J’adopte très peu d’imprimés, alors peu de doutes quand j’en achète, je continue à les aimer des années après!


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    Bravo ! Pas toujours simple de deviner si on va s’en lasser ou pas. D’où l’intérêt de choisir des imprimés à forte personnalité.


    Répondre

Avatar de Rachel

Rachel

Oh la la tu as pris ma question Isabelle, trop émue 😊
« Mon » cachemire est un top dans une belle viscose et finalement avec un jean et des derbies j’ai passé le cap de le porter et de l’aimer 😉
Merci pour ton blog, tes livres et tes podcasts… un autre regard sur les vêtements mais pas que, aussi sur les femmes, l’âge, un autre regard sur la vie quoi !


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    Oh merci Rachel, moi aussi suis trop émue de lire tes mots 🙂


    Répondre

Avatar de laprincesseaupetitpoids

laprincesseaupetitpoids

Ah quelle allure Isabelle vous êtes superbe !
J’aime énormément l’imprimé léopard et l’imprimé serpent en général mais tout dépend de la matière des coloris et de la coupe comme vous le faites remarquer

Pour moi la marque Marni est une des meilleures pour la réussite des imprimés…eh non les prix ne sont pas si élevés qu’on peut le croire !

La qualité et les coupes sont parfaites et la fabrication est italienne


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    Merci beaucoup, chère princesse ! Du côté des Italiens, j’aime aussi beaucoup Maliparmi. Imprimés forts et tissus chatoyants.


    Répondre

Avatar de Rouletabille

Rouletabille

C’est drôle, j’adore les imprimés et je


Répondre

    Avatar de Rouletabille

    Rouletabille

    @Rouletabille : ne me pose jamais la question (suite de mon comm poste trop tôt) mais je te rejoins sur l’équilibre général du vêtement.


    Répondre

      Avatar de mode-personnelle

      mode-personnelle

      J’entends beaucoup d’interrogations sur les imprimés… ils font peur ou n’inspirent rien. Mais il y a aussi beaucoup de loupés en magasin !


      Répondre

MON BLOG PERSONNEL

Oui, c'est possible de suivre les tendances sans ressembler à tout le monde. Oui, il y a plusieurs façons d'exister. Même si on n'a plus 25 ans, on peut inventer son style. Oser. S'amuser. Et se mettre en mode personnel. Je suis un flic de penderie, un coach de shopping, un guide qui vous aide à ne ressembler qu'à vous-même...

Voir mon profil

mode personnel(le)
MODE : n.f. Conforme au goût du jour. n.m. Manière individuelle de vivre, d'agir, de penser. PERSONNEL,ELLE : adj. Qui concerne une personne. Qui s'adresse personnellement à quelqu'un. MODE PERSONNELLE : n.f. La mode sur un ton personnel. Le mien, le tien, le sien.
Et si on prenait rendez-vous !
écrivez-moi ici
isabelle@modepersonnel.com
Podcast
podcast
Facebook
Retrouvez les articles ici

Mes leçons de mode en librairie

You’re so French ! Cultivez votre style… Éditions de La Martinière

Mon dressing idéal, Solar

S’abonner à la newsletter
ChargementChargement


Retour vers le haut de page