Êtes-vous sûre que c’est une erreur d’achat ?!

mode-personnelle, publié le , mis à jour à

Hop, dans mon shaker, j’ai mélangé un kimono vintage, un t-shirt Aalto, un pantalon Essentiel Antwerp, des baskets Converse et une besace icône

Dans les penderies que je visite, je tombe toujours sur « la pièce  mystère ». Le top pailleté qui clignote dans une garde-robe sous contrôle, le pantalon flashy qui  fait désordre au milieu de l’ambiance beige-noir ou la petite robe sage qui contredit les audaces. Grossières erreurs d’achat ? Pas toujours. L’ovni peut  même gagner la palme du meilleur achat de l’année. Si, si !

chemisier imprimé Tintoretto

Début de l’histoire. Vous entrez dans une boutique avec un objectif précis et mûrement réfléchi (par exemple trouver le blazer marine pour aller avec tout au bureau) et vous ressortez avec une robe verte à pois plus attractive mais de toute évidence pas simple à porter pour vous.

Qu’est ce qui vous a pris ?

Allez-vous porter ce vêtement coup de cœur qui vous excite et vous effraye à la fois ? Devez-vous vous féliciter ou vous gronder ? Pour l’instant, vous n’en savez rien. Vous n’êtes pas encore consciente du potentiel de la chose.

robe à pois Monoprix

Au fond de vous, une petite voix que vous n’entendez pas encore connaît la réponse : non, vous n’avez pas fait d’erreur d’achat, oui, ce vêtement correspond à votre morphologie, non, vous ne vous êtes pas laissée embobiner par un fantasme, ni par un truc qui ne serait pas vous, ni même par un achat compulsif qui compenserait un moment difficile.

Votre achat « irrationnel » est en train de vous dire quelque chose.

Il vous signale un état d’esprit particulier : celui d’une personne heureuse de re-trouver une autre image d’elle.

Acheter cette robe verte, ce trench orange, ces baskets flashy, cette jupe « voyante » ou au contraire ce manteau marine basique et bien net, c’est peut-être recontacter le souvenir d’une femme perdue de vue. Celle qui aimait s’habiller, s’amuser avec les vêtements ou savait toujours ce qui lui allait. Ou alors cet achat touche du doigt la personne que vous êtes en train de devenir : celle qui souhaite une allure plus singulière ou au contraire plus minimaliste ou plus sobre.

Je le remarque souvent, les (vrais bons) achats irrationnels peuvent devenir le meilleur ami d’une penderie : contrairement aux apparences, ils se glissent presque partout. Comme ce chemisier coloré ou ces baskets léopard qui animent des silhouettes monochromes sans charme particulier ou à l’inverse, ce pantalon marine à priori pas très « fun » mais qui calme avec chic les hauts bariolés grâce à sa coupe parfaite.

Chemisier satiné La Fée Maraboutée
baskets Joe léopard Mi/Mai
pantalon marine Leon and Harper

L’achat inattendu réussi (pas celui qui dépérit au fond de la penderie ou qui ne vous met pas en valeur) permet de regarder sa garde-robe d’un autre œil jusqu’à lui faire prendre un virage salutaire.

Ne criez pas trop vite à l’achat loupé ! Si vraiment bêtise il y a, tournez la page (donnez, revendez), tout le monde peut se tromper. On apprend aussi beaucoup des erreurs vestimentaires. Par exemple, stoppez avec les vêtements qu’on ne met pas. C’est une autre histoire dont on a parlé ici avant l’été et avec Géraldine dans l’épisode 14 de mon podcast.

Et vous, les amies, avez-vous réussi à profiter d’une “fausse” erreur d’achat ?

J’en profite pour vous rappeler le thème de mon ATELIER du samedi 21 septembre (10/13 h)>> vous pouvez vous inscrire en suivant CE LIEN. S

# LE VRAI-FAUX DE LA MORPHO #

Ventre, bras, seins, hanches, fesses, mollets… Grande, petite… Jeune, moins jeune… S’habiller sans renier ses formes ni ses envies

Les formes à éviter, les coupes à privilégier

Les astuces pour mettre sa silhouette en valeur

Se sentir belle et bien avec ou sans complexes

Cet atelier se déroule dans le 17ème – quartier des Batignolles

TARIF : 60 euros (le paiement fait office d’inscription)

Cet atelier est réservé aux non-professionnels (je n’accepte pas les stylistes personnelles et les personnes qui souhaitent organiser à leur tour des ateliers style)

Commentez cet article

Votre commentaire sera publié directement et modéré a posteriori.

10 commentaires

Avatar de Lucile

Lucile

Bonjour Isabelle, encore un article qui tombe à pic et qui m’évoque bien des choses ! Un pantalon fatigué et sans doute trop juste qui commence à craquer (pour de vrai !) au travail, je pars en pause-déj essayer de trouver un remplaçant ‘vite et bien’ (jamais simple pour moi) et je trouve un jean gris foncé presque noir. Pas du tout ce à quoi je pensais pour ma nouvelle garde robe, normalement plus joyeuse et colorée. Et finalement ce jean ne me quitte plus. Bien coupé, à ma taille, confortable, sobre et donc portable dans toutes les situations. Et je me dit que mon ‘style’ encore en devenir c’est peut être plus ça, du sobre pour pouvoir porter de jolis bijoux ou d’autres couleurs. Faisons confiance à notre intuition du moment ? Bonne journée


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    Ton histoire illustre parfaitement mon post. Comme quoi, on peut se faire de nouveaux amis de manière inattendue. Y compris chez les humains 😉 Merci pour ce partage !


    Répondre

jicky

alors moi c’est un manteau la Fée Maraboutée soldé (en moumoute nounours bouclée camel, pas “mon genre” sur le papier), que j’ai mis en vente durant 3 semaines le lendemain de l’achat, convaincue d’avoir fait une erreur d’achat…. et au final c’est le manteau qui a le meilleur cost per wear je pense!!! mi saison comme plein hiver!


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    Tu veux dire que personne n’a voulu te l’acheter ? Heureusement ! Tu l’as encore ?


    Répondre

Avatar de Chti'stelle

Chti'stelle

Je connais cette bonne surprise de l’erreur d’achat présumée qui s’avère ne pas en être une en réalité. Mais cela fait longtemps que cela ne m’est pas arrivé et je n’ai pas d’exemple en tête. A vrai dire je suis plutôt sujette à l’expérience inverse : j’ai plusieurs vêtements ou accessoires que je refuse de considérer comme des erreurs d’achat, mais que pourtant je porte très peu, alors que je pensais au moment de les acheter qu’ils allaient devenir des incontournables. Pas facile au moment de l’achat de mesurer le potentiel du nouvel acquêt qui réserve effectivement de bonnes surprises ou une déception inattendue. Dans le doute, j’achète quand même, car je préfère toujours prendre le risque de m’en réjouir !!


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    “je préfère toujours prendre le risque de m’en réjouir” oh quelle attitude positive ! Quant aux fameux incontournables, je m’en méfie. Pour moi, c’est juste de l’injonction. Tu me donnes une idée de post.


    Répondre

Avatar de Gaëlle

Gaëlle

Haha ! Quand j’ai vu ton post instagram hier, j’étais avec une amie et justement nous étions entrain de re-essayer nos achats Vanessa Seward pour La Redoute, pour être sûres sûres 😉
Et ça m’a fait penser à un achat récent un peu foufou, même si une super affaire car à un prix défiant toute concurrence pour du neuf de cette qualité en seconde main sur Vestiaire Co : une paire d’oxfords à petites fleurs de couleurs Bottega Veneta. J’ai littéralement flashé quand je les ai vues, j’ai traîné des semaines pour les acheter, j’ai pu même encore réduire le prix car je ne devais pas être toute seule à me dire qu’elles étaient assez excentriques, j’ai cédé à la tentation, elles sont arrivées, je les ai essayées en me disant “nan mais ma fille, t’es complètement timbrée” et en même temps “elles sont trop démentes”, j’ai réfléchi et j’ai conclu qu’il fallait que j’achète d’autres pantalons plus larges à rebouler pour les porter et donc que c’était nul d’acheter quelque chose si ça m’obligeait à faire d’autres achats pour pouvoir le porter, puis que finalement c’était peut-être pas si nul, parce que j’en avais envie aussi, de pantalons plus larges… Bref, je ne les ai pas encore portés, ces souliers, je sens que je vais m’en faire toute une histoire 🙂 Verdict bientôt !


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    Ah mais ton aventure est géniale ! Parfois, les surprises arrivent par la petite porte. C’est peut-être le tournant de ta garde-robe vers un autre style… Olala, je sens le début d’une nouvelle histoire dont je tiens à connaître la suite, tu penses bien.


    Répondre

Maryse delcourt

J’adore le chemisié de la féé marabouté ! Tellement beau et tendance


Répondre

Grids For Instagram 5.7 Crack

Im obliged for the article post.


Répondre

MON BLOG PERSONNEL

Oui, c'est possible de suivre les tendances sans ressembler à tout le monde. Oui, il y a plusieurs façons d'exister. Même si on n'a plus 25 ans, on peut inventer son style. Oser. S'amuser. Et se mettre en mode personnel. Je suis un flic de penderie, un coach de shopping, un guide qui vous aide à ne ressembler qu'à vous-même...

Voir mon profil

mode personnel(le)
MODE : n.f. Conforme au goût du jour. n.m. Manière individuelle de vivre, d'agir, de penser. PERSONNEL,ELLE : adj. Qui concerne une personne. Qui s'adresse personnellement à quelqu'un. MODE PERSONNELLE : n.f. La mode sur un ton personnel. Le mien, le tien, le sien.
Et si on prenait rendez-vous !
écrivez-moi ici
isabelle@modepersonnel.com
Podcast
podcast
Facebook
Retrouvez les articles ici

Mes leçons de mode en librairie

You’re so French ! Cultivez votre style… Éditions de La Martinière

Mon dressing idéal, Solar

S’abonner à la newsletter
ChargementChargement


Retour vers le haut de page