Je peux (encore) la blouse lavallière ?

mode-personnelle, publié le , mis à jour à

Blouse lavallière Compania Fantastica

Vous l’avez sûrement vu passer : la blouse lavallière – le plus bel attribut pompidolien des années 70 – jubile sur toutes les séries mode de cette rentrée.

Merci Hedi Slimane ! Back to the so french seventies.

Delphine Seyrig dans “Le charme discret de la bourgeoisie” de Bunuel
Sami Frey et Romy Schneider dans “César et Rosalie” de Claude Sautet
défilé Céline par Hedi Slimane automne hiver 2019
chemise lavallière Seidensticker
blouse lavallière Cyrillus
blouse lavallière Boden

Peut-on s’enticher les yeux fermés de la lavallière ?

Les méfiantes vont lui reprocher de leur faire prendre dix ans. Les réticentes de s’accorder difficilement à leur silhouette. Et elles auront – peut-être – raison. Aussi féminine et altière soit-elle, la lavallière a ses petites contraintes.

La blouse lavallière convient-elle à toutes les morphologies ?

Pas besoin d’être grande, ni mince, ni chaloupée pour s’y sentir à l’aise. C’est plus une question de proportions et d’allure.

chemise à lavallière amovible Castaluna

MAIS… Comme tous les chemisiers près du corps qui vous “enferment”, elle est moins à l’aise avec les bustes courts à la poitrine généreuse et risquent de déplaire aux silhouettes “épaules carrées, dos imposant, taille peu marquée et bras dodus”.

Si vous avez déjà expérimenté l’effet « rectangle » que certains vêtements provoquent sur vous, si vous préférez alléger votre buste avec un décolleté et des manches relevées, vous comprenez sûrement ce que je veux dire.

Comment jouer avec l’esthétique boubourge sans se prendre les pieds dans la jupe plissée de Marielle Le Quesnoy ?

Vous pensez ne pas avoir la classe spontanée de Vanessa Seward ou de ces femmes qui maîtrisent si bien le chic bourgeois pour vous l’autoriser ? Allons, allons…

Bonne élève, la lavallière assure le job.

Mais si vous craignez de paraître “coincée”, zappez le joli chemisier en soie écru pour des modèles plus fun (denim, carreaux, couleurs…), vous minimiserez les risques.

Et bien sûr, évitez le déguisement premier degré « serre-tête velours + clip perle aux oreilles + gilet parme » en mariant votre lavallière à une pièce plus “rock” ou plus “cool” de votre penderie. La lavallière aime les vêtements avec de la personnalité :

jean carotte brut, slim blanc effrangé, pantalon imprimé 7/8, pantalon taille montante oversize, jupe trapèze en cuir, jupe boutonnée en velours, jupe plissée midi, jupe culotte en denim, blouson de cuir, veste à basques, santiags, baskets fun…

blouse lavallière Vanessa Seward x la Redoute Collections
Silhouette Ted Baker
Lavallière Roseanna
blouse imprimée foulards Liu Jo
lavallière or la Redoute Collections

La blouse lavallière n’a pas besoin de bijou : avec elle, inutile d’en rajouter. Nouez-la bien serrée autour du cou, autant jouer le jeu !

Et vous, quels sont les vêtements de cette rentrée 19 que vous aimez ?

ALERTE ATELIER DE RENTRÉE : LE VRAI-FAUX DE LA MORPHO samedi 21 septembre. Inscrivez-vous ! Je vous attends.

Sophia Loren

Ventre, bras, seins, hanches, fesses, mollets… Grande, petite… Jeune, moins jeune… S’habiller sans renier ses formes ni ses envies

Les formes à éviter, les coupes à privilégier

Les astuces pour mettre sa silhouette en valeur

Se sentir belle et bien avec ou sans complexes

Cet atelier se déroule dans le 17ème – quartier des Batignolles

TARIF : 60 euros (le paiement fait office d’inscription)

Cet atelier est réservé aux non-professionnels 

Inscrivez-vous ICI !

Commentez cet article

Votre commentaire sera publié directement et modéré a posteriori.

26 commentaires

Avatar de Lucile

Lucile

Bonjour Isabelle, vu le paragraphe sur les bustes épaules /dos large et poitrine bien présente je vais m’abstenir, bien que j’apprécie la coupe lavallière déclinée en style minimaliste, pour sa fluidité et ‘fausse’ simplicité… Un plaisir de retrouver vos billets qui egayent la rentrée !


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    Merci Lucile ! Il faut nuancer mes propos : avec une taille marquée et un buste allongé, la lavallière mérite l’essayage. Encore une fois, c’est une histoire de proportions et d’envies 🙂


    Répondre

Avatar de Chti'stelle

Chti'stelle

Hum…mouaich, pas trop fan. J’en ai une et il est hors de question pour moi justement de jouer le jeu jusqu’au bout et de la nouer bien serrée autour du coup. Je fais un vague nœud assez bas, voire pas de nœud du tout…sinon je trouve que ça donne un on coup de vieux et surtout un air pas drôle ! Le contraste avec une tenue cool m’apparaît en tout cas indispensable (la photo que je préfère, voire la seule que j’aime, est celle de Ted Baker).


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    Je me doute que la lavallière ne fait pas l’unanimité. Trop connotée ! Tu dois préférer le col cravate, plus petit, qui peut se porter facilement dénoué.


    Répondre

Avatar de Josefinalaplage

Josefinalaplage

Épaules carrées, buste court, poitrine généreuse, jambes de sauterelle… À priori la lavallière n’est pas pour moi, sauf que j’ai trouvé l’astuce avec une robe décolletée avec une lavallière et un imprimé funky. Et je suis heureuse de la porter, mème si c’est un détournement de lavallière 😉


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    Ah ah j’aime bien ce détournement de lavallière ! Plus facile à porter que la lavallière avec beaucoup de matière 😉


    Répondre

jicky

la question que je me pose: quid de la lavallière avec cheveux courts? (et physionomie européenne; c’est superbe sur la fille black, mais son physique solaire twiste déjà magnifiquement la blouse… Sur moi, j’ai qques doutes…


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    Tout dépend de la silhouette, de la longueur du buste, du cou, du port de tête…. Très élégant avec une allure de danseuse, moins quand on n’a pas trop de cou (mais c’est pareil avec des cheveux longs).


    Répondre

christine

Sur la première photo, j’avais reconnu la marque. Ils font des chemises lavallières depuis quelques années ; j’en ai une de chez eux en jean que je porte depuis au moins 2 ans. Donc je vais continuer sur ma lancée.


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    Tu diffuses cette marque dans ta boutique ?


    Répondre

Avatar de alexa

alexa

J’en ai porté une semblable au modèle de Castaluna, mais elle a rendu l’âme…En tout cas, merci pour la photo de Sami Frey et Romy Schneider: sublimes tous les deux et pour toujours!!!


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    Je ne me lasse pas de la beauté poignante de Romy. Et quel film…


    Répondre

Avatar de Chris

Chris

Si je devais porter une lavallière ce serait sans nul doute à la manière de la silhouette Cyrillus, voire même nouée plus bas.


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    Je la vois bien glissée, très décolletée, dans ton short en cuir. Non ?


    Répondre

Avatar de Silvi

Silvi

Bonjour Isabelle.. ce style de blouse ne me déplaît pas bien au contraire, juste pas envie qu’elle me mémèrise aussi j’avais pensé la porter façon décalé, .. aurais-tu des idées ?
Très grande fan de tes articles !
Silvi


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    Merci beaucoup Silvi ! Je donne quelques pistes dans l’article : l’associer à des pièces qui racontent une autre histoire comme un jean bleaché, un jean cow-boy taille haute, un velours grosses côtes roulotté, un pantalon large à carreaux, des derbies, une jupe crayon en jean, des baskets, une jupe évasée en cuir…. Y’a plus qu’à jouer.
    PS : le choix d’un modèle en denim, brillant ou à carreaux minimise le risque.


    Répondre

Avatar de Claire

Claire

De cette silhouette, je n’aime que la jupe midi et les bottes. La blouse lavallière, je ne m’imagine pas une seconde la porter, sauf dénouée.


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    Parce que tu n’aimes pas ? Je t’y verrais bien, pourtant… dans une ambiance seventies réactualisée avec une pointe de cuir ou de paillettes.


    Répondre

matchingpoints

Nous avons vécu pleinement les seventies, mais nous avions vingt ans ! Nous avons un peu peur qu’à notre âge, ce look nous mémérise … il va falloir jouer avec les détails. Heureusement vous êtes là pour nous conseiller !
l’Exemple de Céline par Hedi Slimane est superbe, nous avions ce genre de bottes et de jupe, et ils nous plaisent toujours…


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    Avec une jupe classique ou un pantalon noir basique, ça mémèrise… mais je pense que ce n’est pas votre truc. Pourquoi pas avec un pantalon carotte taille haute ou un jean bien roulé et des sandales sur vos pieds bronzés ?


    Répondre

Avatar de Rouletabille

Rouletabille

Disons que je me trouve pile poil dans la catégorie « rectangle » si bien décrite, et que j’ai du mal à penser qu’au delà de 30 ans, la lavallière ne vous colle pas direct le tampon « Mme la sous-préfète », même si la tendance essaie de me prouver le contraire… Ce sera donc non ! Mais j’apprécie l’exercice de style quand il est réussi sur d’autres


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    C’est plus l’allure, la morpho, les associations qui peuvent “coller” le tampon Mme la sous-préfète (image parfaite !!) que l’âge. Après, l’exercice n’est pas si difficile… mais je comprends très bien qu’on passe son tour !! 😉


    Répondre

Avatar de Murielle

Murielle

Pour une fois je passe mon tour, je n’ai jamais aimé ce style de col donc….bonne rentrée Isabelle


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    Tout est dit ! Il faut suivre son cœur, c’est tout 🙂


    Répondre

Avatar de Klondikekate

Klondikekate

J’aime bien ! Et avec, les tissus un peu funky, inattendus, en tout cas de qualité… Vanessa Bruno en propose régulièrement, en crêpe de soie jamais mémérisant, et les couleurs sont souvent cool. Masscob en a fait une cet été, canon, assez précieuse. Nouée négligemment, voire dénouée, et portée avec un short plus brut, en toile, c’était super (il y avait aussi une blouse jaune pâle en soie damassée ravissante… sans lavallière, je frôle le hors-sujet :-)…).
Sans oublier Vanessa Seward, dans le même esprit que Céline cet hiver (complètement d’accord avec Matchingpoint). Mais ça, c’était avant…
Merci pour ce joli billet, plein d’idées !
Bonne journée, Isabelle


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    Avec plaisir ! Je confirme que la lavallière Vanessa Seward pour la Redoute est très réussie. Une merveille à petit prix. Nos Vanessa aiment la lavallière !


    Répondre

MON BLOG PERSONNEL

Oui, c'est possible de suivre les tendances sans ressembler à tout le monde. Oui, il y a plusieurs façons d'exister. Même si on n'a plus 25 ans, on peut inventer son style. Oser. S'amuser. Et se mettre en mode personnel. Je suis un flic de penderie, un coach de shopping, un guide qui vous aide à ne ressembler qu'à vous-même...

Voir mon profil

mode personnel(le)
MODE : n.f. Conforme au goût du jour. n.m. Manière individuelle de vivre, d'agir, de penser. PERSONNEL,ELLE : adj. Qui concerne une personne. Qui s'adresse personnellement à quelqu'un. MODE PERSONNELLE : n.f. La mode sur un ton personnel. Le mien, le tien, le sien.
Et si on prenait rendez-vous !
écrivez-moi ici
isabelle@modepersonnel.com
Podcast
podcast
Facebook
Retrouvez les articles ici

Mes leçons de mode en librairie

You’re so French ! Cultivez votre style… Éditions de La Martinière

Mon dressing idéal, Solar

S’abonner à la newsletter
ChargementChargement


Retour vers le haut de page