Comment limiter les erreurs d’achat

mode-personnelle, publié le , mis à jour à

photo : Mariano Vivanco

Lors de mes ateliers style et mes détox penderie, on me montre toujours des je ne sais pas pourquoi j’ai acheté ça, des quand je porte ce truc, je me sens mal dedans, des pourquoi je garde cette robe que je n’ai jamais mise… etc…

Même quand on est une grande fille de 35 ou 75 ans, l’erreur perturbe. On a l’impression d’avoir fauté. Bim, la culpabilité en prend une couche. Pas bon pour l’estime de soi tout ça.

Pourtant, tout le monde peut se tromper. Ce n’est pas grave : les dépôts-ventes regorgent d’erreurs d’achat qui font le bonheur d’autres personnes.

C’est lorsque la penderie s’en plaint régulièrementqu’il est peut-être bon de s’interroger.

POURQUOI DES ERREURS D’ACHAT A REPETITION ?

EXPLICATION NUMERO 1 >>

Vous vous achetez un style.

Et ce style, ce n’est pas vous du tout.

Quand on ne sait pas comment s’habiller, c’est tentant de copier-coller un look vu sur une autre et de se projeter dans un univers qui n’est pas le sien.

Mais il y a un moment où ça coince : vous sentez que vous n’êtes pas « juste » dans vos vêtements.

Pour ne pas se tromper de style, l’idéal serait de se regarder « vraiment » : de réussir à faire coïncider le dedans et le dehors.

EXPLICATION NUMERO 2 >>

Vous achetez des pièces « entre-deux ».

Pas vraiment dans la bonne couleur. Pas vraiment dans la bonne taille. Pas vraiment dans la bonne coupe.

Vous avez lu, vu, entendu qu’il faut avoir une petite robe noire / un blouson en cuir / des baskets blanches / un pantalon à rayures / une robe à fleurs etc…

Pourquoi pas si ça vous plait. Le hic, c’est que vous n’êtes qu’à moitié convaincue de l’intérêt de posséder ces choses. Alors vous dépensez sans inspiration et vos achats sont loupés.

EXPLICATION NUMERO 3 >>

Vous oubliez l’importance du détail.

Soit parce que le vêtement ne vous attire pas plus que ça, soit parce que le vêtement que vous avez en tête est trop cher ou plus disponible.

Alors vous vous rabattez sur un ersatz qui, vous le sentez au moment de payer, ne remplacera jamais la pièce rêvée. Et comme vous vous en êtes convaincue, la mayonnaise ne prend pas.

EXPLICATION NUMERO 4 >>

Vous êtes plus  excitée par votre virée shopping que par le vêtement lui-même.

Alors, vous vous laissez avoir par une promo, une flatterie, une audace qui ne vous ressemble pas ou un joli basique que vous avez déjà en triple. Juste parce que vous avez envie de vous gâter, de compenser, de changer…

Plus tard, chez vous, vos achats ont nettement moins d’intérêt que dans la boutique. Frustrant et culpabilisant.

COMMENT LIMITER LES ERREURS D’ACHAT ?

Déjà, prenez conscience des raisons qui vous poussent à acheter “de travers”. Prendre ce recul nécessaire vous aidera à relativiser.

Ensuite, au moment des essayages, essayez de vous faire confiance : écoutez cette petite sensation qui sait si ce vêtement vous est destiné. 

Le vêtement doit vraiment vous plaire. Vous faire plaisir parce qu’il vous rend plus audacieuse ou parce que c’est un basique qui va durer.

Simple ou osé, cher ou pas cher, il doit tomber sur vous comme une évidence.

Vous doutez ? Il y a un petit truc qui vous chiffonne ?

Ne cédez pas à cette sirène : « c’est le dernier, si je le prends pas, je le regretterai »

Rentrez sans lui et mettez-le sur pause. Vous y repensez encore le lendemain ? Laissez-lui une deuxième chance. Trop tard, y’en a plus ? Tant pis.

Ne cédez pas non plus à l’argument du prix : « c’est pas tout à fait ce que je veux mais c’est pas cher ».

Même un vêtement à 5 euros est trop cher s’il ne vous va pas et finit par mettre du désordre dans votre penderie.

Acheter moins mais mieux s’apprend ! Se créer un dressing qui vous ressemble, aussi. A chacune son rythme.

Et vous, faites-vous des erreurs d’achat ? Racontez-moi la plus mémorable !

Justement, la pire erreur d’achat peut se révéler très utile : c’est ce que me raconte Géraldine Dormoy dans l’épisode 14 du podcast de Mode Personnel(le). Intéressant, non ?!

J’en profite pour vous inviter à écouter le dernier épisode dans lequel Marilyn vous emmène dans l’univers exubérant des friperies d’Hollywood.

Marilyn : épisode 17 du podcast de Mode Personnelle

Commentez cet article

Votre commentaire sera publié directement et modéré a posteriori.

24 commentaires

Avatar de allymac_b

allymac_b

Article qui joue bien la piqure de rappel !! Merci Isabelle !


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    A garder en tête dans la cabine d’essayage ! 😉


    Répondre

christine

Je le dis régulièrement à mes clientes que acheter un vêtement pas cher pour le prix ne sert à rien. Quelque soit le prix, il faut aimer le vêtement pour le porter.


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    Exactement !


    Répondre

Avatar de Bénédicte D

Bénédicte D

Je crois que je peux cocher les explications 1, 2, et 3 !!!!!!…La 4 je dirais oui et non car faire les boutiques me fatigue physiquement et de plus je risque d’y retrouver les copines 1, 2, et 3 !!!!!!
C’est grave docteur je le crains. ….
Je ne suis pas très copine avec ce corps douloureux dont je ne sais pas tirer le meilleur, qui existe sûrement quelque part puisqu’en général les personnes que je rencontre sont sensibles à mon charme! !!!…
Je ne sais pas me faire confiance devant une glace. …je n’ai pas de ligne conductrice, sauf peut être dans mon besoin de confort, de douceur, de simplicité. ….
Tout est un problème, les couleurs, les formes, le style. …comment veux tu que ma penderie ne soit pas remplie d’erreurs d’achats! !!!..
J’ai longtemps cru que le bleu et ses déclinaisons était ma couleur, je commence à avoir froid dedans et à me trouver le teint gris. …
Bref la” tentation de l’uniforme ” rôde. ….
Ma pire erreur? ….il y en a bien trop! !😉😂😂😢😢


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    Bénédicte, je pense que tu te juges sévèrement… Pourquoi tes achats seraient-ils des erreurs ? Parce que tu ne t’y sens pas chez toi ? Parce que tu les trouve “moches” ? Ternes ?… Sois attentive aux nuances. Si le bleu qui te convenait ne te plait plus, va vers une nuance différente ou une couleur qui te fait “vraiment” plaisir (en faisant attention à la matière, celle qui va lui donner son éclat). Suis ta ligne conductrice (c’est la meilleure façon d’éviter les copines 1, 2 et 3 😉 tu peux allier grand confort et style avec des pièces aux coupes simples, de bonne facture ET aux teintes parfaites (pour toi). Je le souhaite ! 🙂


    Répondre

Avatar de Lucile

Lucile

Pour ma part, les erreurs d’achat (car il y en a pas mal) sont surtout liées au “ras le bol”. Ras-le-bol d’essayer mille choses, dans des cabines exiguës, de faire des magasins trop chauffés, musique trop forte, tailles qui changent du 40 au 46 selon la marque que l’on essaye, coupes qui me rendent perplexe… Avec en plus une morphologie pas “standard” (comprendre larges épaules et pas de taille marquée) qui rend le shopping tout sauf agréable. Je finissais par me rabattre sur “ça me va, c’est potable, prenons-le”. Et je viens de finir un tri de penderie qui voit l’évacuation des 2/3 de celle-ci =’) c’est décidé les prochains achats seront PARFAITS ou ne seront pas…


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    Ce ras-le-bol, on m’en parle souvent. Ce “c’est potable, je prends” aussi… Bravo pour ce tri de penderie prise de conscience ! Oui, tout doit être parfait et faire plaisir.


    Répondre

Solange

De bons conseils maintenant quand je doute je n’achète plus, je réfléchi et je reviens ou pas et si c’est vendu ce n’étais pas pour moi !


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    C’est la sagesse ! De toute façon, il y a tellement d’offres qu’une autre surprise finit toujours par apparaitre 😉


    Répondre

Avatar de Karine.glad.ingalls

Karine.glad.ingalls

Justement je viens de passer une matinée à trier mes vêtements. Un sac de 100l de vêtements à donner ou recycler et une manière à vendre. Usés pour certains, mais surtout trop d’erreur de taille inadaptée (jamais retourné jamais porté ) et des erreurs de style. A 45 ans il est temps de n’acheter plus que ce qui me plaît et me va…et de retourner les erreurs…


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    bravo, bravo !! Le tri de penderie met la lumière sur nos réflexes d’achat.. Indispensable !


    Répondre

Avatar de Cecile

Cecile

Je réfléchi plus qu’avant (enfin j’essaye…). Le truc que je n’arrive malheureusement pas à bien gérer c’est l’achat de la pièce rêvée ou idéalisée qui ne correspond pas du tout à ma morphologie 🙁
Genre la veste ou le blouson court et large… mais j’y travaille …


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    C’est important de renoncer… quand c’est pleinement justifié. Parfois, il suffit d’une matière différente pour que le vêtement tombe mieux.


    Répondre

Avatar de eveange66

eveange66

Dernière erreur d’achat : une paire de sandales à talons vintage Charles Jourdan, trop grandes pour moi. Il va me falloir les revendre.
Mais voilà, j’adore Charles Jourdan vintage, les chaussures sont magnifiques … et je n’ai pas demandé les mesures précises à la vendeuse avant d’acheter. Encore une leçon … que j’oublie bien trop souvent.
Bien que j’ai réduit considérablement mon volume d’achat de vêtements (maladie oblige), il m’arrive encore de ceder à un “caprice” hélas. Alors que mes armoires sont pleines. En revanche, je ne vais quasi plus en magasin, je ne supporte plus.
Si je eux me gâter désormais, à part les chaussures (oui j’avoue, c’est mon truc), je pense soit à mon appart, soit à mes chats… ou bien au dentiste !


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    C’est une bonne formule !!! A condition que tu y trouves de la joie.


    Répondre

Avatar de Chris

Chris

J’ai évacué mes erreurs d’achat. J’en fais moins maintenant car… J’achète moins, j’y vais seule pour ne pas être influencée, en cas de doute je ne prends pas. Et je lis tes conseils !


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    Oh merci Chris !


    Répondre

Avatar de ladyjaja

ladyjaja

Très belle la photo illustrant votre article et pourtant c’est le genre d’endroit qui – a priori – me donne envie de fuir car … trop c’est trop, à moins de se prendre au jeu de la quête et d’envisager de trouver LA pièce qui se démarquera des autres … ! J’ai eu ce plaisir dans une bijouterie en Egypte où, au milieu de vitrines remplies de … “too much”, j’ai découvert, dans un coin et mal mis en valeur, un superbe collier en argent de style Art Déco très simple et facile à porter …

Je fais peu d’erreur d’achats et pourtant je fonctionne beaucoup au coup de coeur mais cela m’est arrivé pour le sac Gatsby de Longchamp qui me faisait rêver, pour lequel j’ai fini par craquer – en solde bien sûr – et que je n’ai finalement jamais utilisé car pas du tout adapté à mon style de vie … il a trouvé une âme soeur en dépôt-vente et j’en suis ravie !

J’espère que Géraldine a retrouvé ses fameuse bottes au fond de sa cave et qu’elle a pu les revendre … la poubelle n’étant vraiment pas la meilleure option … !


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    Il faudra que je lui demande ! Mais je pense qu’elle n’ose pas aller vérifier.


    Répondre

jicky

moi je privilégie bcp le pratique… Le pas pratique, je ne le porte pas…. genre: ah oui mais ça va faire des auréoles sous les bras (été), ah oui mais ça, le repasser c’est l’horreur, ah oui mais cette robe la boutonner et la déboutonner dans le dos, NAN… etc etc..


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    Moi, c’est niet si pressing obligatoire.


    Répondre

jicky

méthode assez infaillible: je me rends compte que je pars souvent en quête de qqchose de précis et après l’avoir mûrement réfléchi… ça évite grandement les erreurs. Exemple, ce matin: je suis partie avec une idée très précise (coupe incluse) de la robe en lin coquelicot que je cherchais… Je l’ai trouvée chez Caroll:
https://www.caroll.com/fr_fr/produit/RC05042U.html?gclid=EAIaIQobChMIruLDs7T14gIVoTLTCh0t2gC4EAQYASABEgJdMPD_BwE

je SAIS que c’est pile la coupe qui me va. No erreur possible


Répondre

    Avatar de mode-personnelle

    mode-personnelle

    Je ne pars jamais avec une idée précise… je me laisse happer.


    Répondre

MON BLOG PERSONNEL

Oui, c'est possible de suivre les tendances sans ressembler à tout le monde. Oui, il y a plusieurs façons d'exister. Même si on n'a plus 25 ans, on peut inventer son style. Oser. S'amuser. Et se mettre en mode personnel. Je suis un flic de penderie, un coach de shopping, un guide qui vous aide à ne ressembler qu'à vous-même...

Voir mon profil

mode personnel(le)
MODE : n.f. Conforme au goût du jour. n.m. Manière individuelle de vivre, d'agir, de penser. PERSONNEL,ELLE : adj. Qui concerne une personne. Qui s'adresse personnellement à quelqu'un. MODE PERSONNELLE : n.f. La mode sur un ton personnel. Le mien, le tien, le sien.
Et si on prenait rendez-vous !
écrivez-moi ici
isabelle@modepersonnel.com
Podcast
podcast
Facebook
Retrouvez les articles ici

Mes leçons de mode en librairie

You’re so French ! Cultivez votre style… Éditions de La Martinière

Mon dressing idéal, Solar

S’abonner à la newsletter
ChargementChargement


Retour vers le haut de page